Essai publié le 22 juillet 2016

Essai Triumph Tiger Sport - Une évolution de caractère [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Pages

Et s'il y a bien un domaine dans lequel la Tiger Sport évolue avec brio, c'est dans l’arsouille. Mine de rien, sous ses airs de trail routier paré au voyage, la Tiger Sport a des arguments à faire valoir. Dès que les courbes se resserrent, c’est naturellement qu’on tombe quelques rapports pour profiter de toute la quintessence du trois-cylindres... et, ne le cachons pas, de sa mélodie si flatteuse à l’approche de la zone rouge. Campé haut sur ses pattes, on pourrait s’attendre à des louvoiements et autres imperfections en conduite dynamique ; en réalité, il n’en est rien, le tarage des suspensions confère un comportement routier précis sans altérer le confort général offert par la Tiger Sport. Ainsi, attaquer les virolets est un jeu d’enfant. Complété par le guidon large, les changements d’angle se font avec aisance ; ce n’est finalement que dans cet exercice que l’on ressent dans une moindre mesure le poids de l’Anglaise (ndlr : 218kg à sec, soit 26kg de plus que la Speed Triple). Quant à la hauteur de la machine, elle permet de prendre de l'angle, et même beaucoup avant que les cale-pieds frottent l'asphalte.

Tout en continuant sans se lasser sur ce même rythme, on apprécie la vigueur du moteur qui reprend dès les plus bas régimes dans les petites épingles pour catapulter la moto et son équipage à des vitesses inavouables. Il ne manque qu’un quickshifter pour que le plaisir soit à son comble. Ceci dit, la passagère aura vite fait de vous taper l’occiput pour vous remettre les idées en place. Dans tous les cas, pour freiner vos ardeurs, vous pourrez compter sur les puissants étriers Nissin à fixation radiale qui enserrent les deux disques de frein de 320mm. A deux doigts, voire même un seul si l’envie vous prend, la Tiger Sport freine très efficacement.

A ce jeu, on y prend goût. La moto en redemande autant que nous aimons la bousculer dans ses derniers retranchements. On aurait souhaité un mode supermotard qui déconnecte l’ABS sur le frein arrière, tant la Tiger Sport se la joue hypermotard (façon Ducati) quand on la taquine.

Et si l’on revient à un rythme politiquement correct, on se délecte des attributs touring de la Tiger Sport et on enroule en toute quiétude sur le couple toujours présent du trois-cylindres. Mais il est vrai qu’il suffit de peu pour que la tentation d’enrouler du câble revienne au galop.

Le Triumph's spirit habite bel et bien la Tiger Sport. Esthétiquement un peu trop discrète, c'est à son guidon qu'il faut siéger pour qu'elle se révèle et éveille les sens. Elle est une moto vivante qui procure des instants d'intense plaisir virage après virage et à chaque accélération. Très polyvalente, on l'a appréciée dans de nombreuses situations : trajets quotidiens, balades en duo, voyages, arsouilles entre potes, ...

La Tiger Sport s'apparente alors à une sorte de couteau suisse, bonne à tout faire. Elle combine les avantages d'un roadster et ceux d'une moto voyageuse.

Carlito
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Tiger Sport
Année :
2016
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 12 soupapes, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
1050 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint avec injection d’air secondaire
Performances
Puissance max. :
126 ch à 9'475 tr/min
Couple max. :
106 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints en X
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d’huile
Partie cycle
Châssis :
Chassis en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 43 mm, avec précharge, détente et compression réglables
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
Amortisseur Showa avec précharge et détente réglables
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant de 320 mm avec étriers Nissin radiaux à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 255 mm avec étriers Nissin à 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'540 mm
Largeur :
855 mm
Hauteur de selle :
830 mm
Poids à sec :
218 kg
Réservoir :
20 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Aluminium Silver
 
Matt Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'700.-
Hors frais de transport (CHF 160.-)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Ducati Panigale V2 - Ne m’appelez pas baby !
La Panigale V2 n’est pas une baby Panigale « au rabais », contrairement à ce qu’on pourrait penser à prime abord.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
Alliance Kawasaki-Bimota - Quelle suite est attendue ?
La présentation de la Bimota Tesi H2 aura été la véritable surprise du salon EICMA de Milan, cette dernière confirmant l'union entre les deux constructeurs. Mais maintenant on peut rêver à la suite qui sera donnée.
Loto annuel du Norton Sport Club – Ce dimanche 17 novembre
Après la course de côte internationale de Verbois, le Norton Sport Club organise son désormais traditionnel loto annuel ce dimanche 17 novembre à la salle des Asters à Genève.
Les inscriptions du Hard DéfiTour 2020 sont ouvertes!
Les inscription pour la 4ème édition du Hard DéfiTour sont ouvertes. Celui-ci aura lieu le weekend du 5 au 7 juin 2020 en Augergne.
EICMA 2019 - La Ducati Streetfighter V4 élue plus belle moto du salon
Le salon EICMA de Milan nous aura gâté cette année avec un nombre impressionnant de nouveautés.

Hot news !

EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.
EICMA 2019 - MV Agusta dévoile une Superveloce 800 « économique »
Dévoilée et commercialisée à prix d’or, version Oro oblige, l’année passée, la Superveloce 800 avait frappé fort, étant adulée ou détestée. Le constructeur de Varèse proposera dès 2020 une version plus « économique ».
L'Aprilia Tuono 660 déjà surprise lors d'un roulage
Alors que la présentation officielle de l'Aprilia RS 660 se fera la semaine prochaine, la version roadster certainement nommée Tuono 660 a déjà été surprise lors d'un roulage à Imola.
EICMA 2019 – Voici la première image de l'Aprilia RS 660 2020
Très attendue sur le stand du constructeur de Noale, Aprilia vient de lâcher la première vraie image de sa future Supersport mid-size, la RS 660.
Concept BMW R18 – Deux modèles aperçus lors d'un transport
La présentation officielle du Concept R18 du constructeur à l'hélice devrait arriver sous peu, deux prototypes ayant été aperçus lors de leur chargement dans un véhicule.
Triumph Thruxton RS 2020 – Le café racer ultime d'Hinckley
Le constructeur anglais fait feu de tout flamme, après les nouvelles Daytona 765, Rocket III R et GT et la Street Triple RS essayée il y a à peine quelques jours, voici l'arrivée d'une version RS de la Thruxton.