Reportage publié le 21 décembre 2019

Pérou, le pays des mille et une couleurs - Circuit Pachamama Ride by TrailRando

Texte de Bastien Laporte / Photo(s) de Bastien Laporte

Respirez un grand coup, cette expédition déroule son itinéraire à plus de 3500 mètres d’altitude, de la vallée sacrée des Incas au lac Titicaca en passant par la région des canyons. Aventure, mystères, rencontres insolites et immenses plaisirs de conduite font de ce circuit une expérience unique.

Découvrez une galerie de plus de 100 photos en fin d'article.

La Pachamama - terre-mère ou terre-nourricière - était liée à la fertilité du Pérou dans la culture Inca. Aujourd’hui, cette ancienne divinité incarne la relation à la terre et au bien vivre. Ce mélange entre richesses terrestres, historiques et culturelles sera le fil conducteur de notre périple péruvien concocté par l’agence de voyage Trail Rando. L’aventure débute à Cusco où nous posons nos valises pendant deux jours. Primo pour se remettre du décalage horaire ; secundo pour s’acclimater avec l’altitude. La ville, plantée à près de 3 500 mètres au dessus du niveau de la mer, constitue donc une entrée en matière parfaite.

La beauté de l’ancienne capitale Inca constitue une autre bonne raison de prolonger la halte, surtout si vous avez la chance de tomber en pleine période de célébrations traditionnelles. Il faut savoir qu’au Pérou, il a plus de 3 000 fêtes populaires par an. Vous aurez immanquablement le loisir de jouir d’une de ces manifestations hautes en couleurs durant votre séjour, à Cusco ou dans un petit village…

De la Plaza de Armas, au couvent baroque Santo Domingo en passant par le marché de San Pedro ou encore la place San Blas, tout est merveilleux dans cette ville qui porte l’âme de la civilisation Inca mais aussi les traces bien visibles de la colonisation opérée au XVIe siècle par les conquistadors espagnols qui vont reconstruire la ville sur les ruines même des monuments détruits. Un siècle plus tard, en 1650, l’histoire tient sa revanche lorsque un tremblement de terre dévore les principaux édifices de la ville mais épargne leurs fondations incas…

Paradis sur terre

Considérée comme un simple lieu de passage pour accéder au Machu Picchu, Cusco est souvent délaissée par les touristes. Vous avez compris qu’il s’agit d’une grossière erreur !

Après notre journée pleine de belles découvertes dont une balade nocturne mémorable dans les hauteurs de la ville et un dîner non moins mémorable à base de cochon d’Inde roti, nous prenons enfin possession des motos de location qui vont nous accompagner durant cette boucle de près de 1 600 km. Bonne surprise, il s’agit de machines modernes et quasi neuves : des Honda CB500X et Africa Twin 1000 dernier cri, accompagnées d’une gaillarde Suzuki DR650SE presque aussi fraiche car toujours fabriquée chez le voisin brésilien. Une fois les formalités administratives évacuées, l’équipe ne demande pas son reste et file, excitée comme une bande d’adolescents, à travers la vallée sacrée des Incas, qui incarnait jadis le paradis sur terre. Tout un programme…

En quelques kilomètres seulement, l’effervescence urbaine n’est plus qu’un lointain souvenir et nous évoluons dans un décor minéral le long de la cordillère de Vilcanota dominée par de nombreux monts encore enneigés. C’est ici, dans des conditions que l’on imagine extrêmes, que vivent les Qeros, derniers conservateurs des traditions incas. Grâce à son environnement peu accessible composé de montagnes abruptes, ce peuple fier a su résister aux influences espagnoles et préserver intacte sa culture. Une pause au marché millénaire de Pisac permet à certains d’enrichir leur collection d’amulettes, à d’autres de réviser leur cours d’espagnol au contact d’une population accessible. Les péruviens sont étonnants, car derrière le folklore pour séduire le touriste se cache une vraie gentillesse, un tempérament avenant et toujours beaucoup de politesse.

Non loin de là, par une piste appréhendable sans aucun bagage technique particulier, nous rejoignons le site de Moray où trône un ancien centre de recherche agricole inca composé d’amphithéâtres géants. Ils permettaient aux ingénieurs de l’époque d’étudier l’influence de l’altitude sur les récoltes grâce aux microclimats formés par ces cercles concentriques de différents niveaux d’altitude. Une sorte de CNRS avant l’heure en quelques sortes… Le lieu, impeccablement préservé, est impressionnant. Cette belle découverte a toutefois un prix : 70 soles par tête, soit presque 19 euros ! Le Pérou s’est ouvert tardivement au tourisme mais le pays apprend vite…

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Des BMW 310cc version 2021 en test en Inde ?
Déclinées en roadster et en trail, les BMW 310 sont commercialisées depuis 2017. Une nouvelle version est-elle dans les cartons ?
Suzuki dépose un brevet d'une moto hybride
Suzuki a annoncé être prêt à commercialiser une moto électrique, mais voilà qu'on découvre un brevet de moto hybride !
Deux motos partent en fumée au circuit de Catalunya
Le week-end dernier fut chaud, voire même un peu trop au circuit de Barcelone. Ce n'est pas dans un bac à gravier mais dans le box que l'incident a eu lieu.
Le prototype de la Multistrada V4 à nouveau de sortie
L'usine Ducati a repris son activité, les tests sur routes reprennent eux aussi. C'est l'occasion de voir un nouveau prototype de la Multistrada V4.
Quelles différences entre une GSX-R1000R stock, Superstock et Superbike ? Sylvain Guintoli nous apporte la réponse
Bien souvent quand on se lance sur piste on se lance également dans la préparation de sa monture, jusqu’à quel point faut-il la préparer ? Quelle est la différence au chrono ? Voici déjà quelques éléments de réponse.
Régulateur de vitesse actif - BMW dégainera le premier ?
La technologie de régulateur de vitesse actif passe de la voiture à la moto, Bosch y travaille mais qui en profitera en premier ? BMW nous montre où ils en sont.

Hot news !

Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.