Reportage publié le

Side-car Vespa ’69 - Comme un air de Dolce Vita

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de Mathias Deshusses
Imprimer cet article

Véritable coup de cœur que ce charmant side-car Vespa découvert au hasard d’une balade dans le pittoresque village de Russin (GE). Parqué devant le restaurant du village, le Vignoble Doré, il s’avère que ce petit attelage appartient au patron des lieux, Luis Ferreira, un passionné de belles mécaniques. Rencontre autour du trois-roues italien.

Ce véhicule (qui – fait rare – a le panier à droite) a une belle histoire. Et il a fallu beaucoup de ténacité à son propriétaire actuel pour qu’il arrive à l’immatriculer en Suisse et enfin faire les balades tant espérées en familles. Un véritable parcours du combattant !

Ce scooter trouve son origine en Espagne, en 1969. Il y change plusieurs fois de mains jusqu’à arriver en France, dans la région de Grenoble. Il finit par devenir la propriété jalousement gardée du président du Vespa Club de France. C’est à l’occasion d’une livraison dans la région iséroise que Luis découvre la petite Vespa attelée. Il craque instantanément dessus et parvient à convaincre son propriétaire de la lui céder.

L’attelage est alors ramené en Suisse, à Genève. Le passage en douane s’effectue sans problème. Mais lorsqu’il s’agit de l’immatriculer et donc de lui faire passer l’expertise, tout se grippe... Après un premier passage, où il est demandé de changer le phare avant et de nettoyer le numéro de moteur qui était devenu presque invisible, grosse surprise : alors qu’il s’agit d’un modèle de 150cm3, les papiers français mentionnent une cylindrée de seulement 125cm3.

Certainement un tour de passe-passe lors du passage du side-car de l’Espagne à la France il y a quelques décennies, afin de pouvoir le conduire avec un simple permis voiture. Un passeport FIVA (Fédération Internationale des Véhicules Anciens) est alors demandé (et obtenu), mais des problèmes subsistent. « Sans mes amis du club genevois des « Amicis della Vespa », qui ont pris les choses en main en ajustant des petits détails que seuls les spécialistes connaissent, je n’aurai jamais pu l’immatriculer ». C’est enfin choses faite… au mois d’octobre 2017, soit près de 5 ans après son acquisition !

Et maintenant qu’il a le droit de circuler, quelles sont les sensations de conduite ? « Ah, c’est un vrai plaisir », me lâche Luis avec un petit sourire en coin. « C’est un petit moteur deux temps avec 4 vitesses qui est très vivant. La fiabilité est bonne, et je n’ai jamais eu le moindre souci avec. Il est très facile à manœuvrer, du fait de son petit gabarit et de son poids contenu. Comme tous les side-cars, il a tendance à tirer légèrement à droite mais le panier peut supporter un passager jusqu’à 100kg et dans ce cas, l’ensemble gagne bien sur en stabilité. D’ailleurs, si le passager joue le jeu et se penche dans les virages, il y a vraiment moyen de s’amuser ! » m’explique Luis en rigolant. En le voyant rouler sur les petites routes du vignoble russinois, on constate qu’il fait preuve en effet d’une agilité et d’une vivacité remarquable. 

En profitant de la séance photo pour se pencher sur les détails, on constate que l’ensemble est en parfait état. Quelques traces de projections d’eau nous indiquent que le side-car roule régulièrement mais il est vraiment proche de « l’état concours ». Le panier dispose d’un phare sur l’avant et des baguettes chromées soulignent ses courbes. Le passager est bien accueilli avec un marchepied, une banquette en cuir et même deux larges accoudoirs. Les rétroviseurs chromés (le gauche sur le guidon et le droit… sur le panier !) donnent le ton, tout comme les pneus à flanc blanc et les feux arrières au design délicieusement seventies. Une véritable invitation à la balade.

« C’est vrai qu’il attire l’œil, les gens l’apprécient », termine Luis. « Je le prends régulièrement pour des petites courses en ville et tout le monde s’arrête, le regarde, le prend en photo. Ça permet d’ouvrir le dialogue avec les gens et ça, c’est vraiment sympa ! » C’est vrai qu’il a une gueule d’enfer, ce petit side-car Vespa. Qui sait, vous le croiserez peut-être à l’occasion d’une balade dans la campagne genevoise ?

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Kawasaki Open House 2018 - Découvrez les nouveautés Kawasaki les 24 et 25 novembre !
Le traditionnel Kawasaki Open House se déroulera le week-end du 24 et 25 novembre à Härkingen (SO).
MRS Oficina Kawasaki Z900RS - Le coup de maître !
Vous trouviez la néo-rétro Kawasaki Z900 RS un peu fade ? Le préparateur MRS Oficina dévoile une mouture à faire tourner les têtes !
Paton S1R – L'artisan italien fête ses soixante ans
L'artisan italien Paton fête ses soixante ans en lançant la S1R qui est également un hommage à la victoire de Michael Dunlop à son guidon au TT.
Bennetts vous invite à faire le tour de la Norton V4 RR
Le spécialiste de l'assurance anglais de l'assurance Bennetts vient de publier sur son FB une vidéo mettant en scène une véritable pièce d'orfèvrerie : la Norton V4 RR.
Essai Ducati Scrambler 1100 sport - La vintage tout terrain à l’italienne
Ducati soigne les détails et la finition de ses motos n’est plus à discuter. Se trouver au guidon de la Ducati Scrambler 1100 Sport n’était pas forcément mon premier choix pour un essai mais... qu’en est-il après deux semaines à son guidon ?

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires