Article du 19 février 2020

27ème édition du Salon du Deux Roues de Lyon du 13-16 février 2020 - Les perles en photos

Texte de Phoukham / Photo(s) de Phoukham

Congruence des calendriers; au moment même où le Salon du Deux Roues et le Carole Nash MCN London Motorcycle Show 2020 ferment leurs portes du côté de Lyon Eurexpo et de Londres, respectivement, celui de Swiss-Moto ouvre les siennes à Zürich.

Pour Lyon, les chiffres parlent d’eux-mêmes car, avec plus de 400 exposants sur plus de 100 000m² répartis sur de multiples halles dediés aux expositions en tous genres, le salon avait donc de quoi accueillir du (beau) monde.

Et il a fait le plein. Assurément.

Et pas seulement en terme de spectateurs, dont le nombre grandissant au fil des années reflète l’immense succès populaire (plus de 62 000 visiteurs l’an dernier, chiffres 2020 à venir). Il y a eu en parallèle un succès marketing et commercial, et les plus grandes marques qui y étaient présentes ne se sont pas rompées : BMW, Ducati, Harley-Davidson, Honda, Husqvarna, Indian, Kawasaki, KTM, le groupe Piaggio, Suzuki, Triumph, Yamaha, Zero, pour ne citer qu’eux. Mais il y a eu aussi les équipementiers et accessoiristes (Dainese/AGV, Shoei, Arai, HJC, Roof, Schubert, Hornig, SW-Motech, Wunderlich, etc), les voyagistes, les assureurs, les circuits, les journaux moto, les événements (24h du Mans, le Bol d’Or, etc), les associations, des teams sportifs venus montrer leurs nouvelles gammes, leurs propositions ou partager tout simplement leur passion et leur impatience de voir la saison 2020 commencer. Sans compter les pilotes, du plus humble aux plus capés (G. Agostini, L. Baz, F. Foray, R. Laconi, J. Zarco, et j’en oublie…).

Le hall d’entrée, d’emblée, donne le tournis. On est accueillis par les modèles ou les répliques de motos immortalisés au cinéma, présentés dans leurs écrins de moquettes et d’affiches.

Puis les motos anciennes, les premières, celles du tout début, du début du siècle dernier. Avant d’arriver dans l’enceinte, dans le dôme. Et là, il y en a eu pour tous les goûts, pour tous les passionnés de deux roues : du café racer en passant par les anciennes (voire les très anciennes), l’enduro, le trial ou encore les scooters et l’électrique, le salon est ouvert à tous les passionnés…

Dix grand moments ou coups de coeur, que je vais tenter de vous résumer ci-dessous :

  1. Les retrouvailles avec les motos que j’ai pu essayer depuis octobre. Une connexion s’est créée entre elles et moi, émoi, émois… Bizarre de voir autant de monde grimper sur « mes » Street Triple RS, Z650, F900R, F900XR, Thruxton RS, Super Duke 1290 R. Sans compter « ma » Speed Triple RS.
  2. Des regrets, en croisant le regard de la Voxan Café Racer. Voxan, marque française dont le destin fut scellé en 1999. Une ligne pure, harmonieuse et atemporelle. Quelle beauté ! Quel gâchis…
  3. Le moment exact où le Roi Ago a démarré sa moto de course (une MV Augusta, je ne sais plus de quelle année) – j’ai dû perdre la moitié de mes capacités auditives, tout comme le public présent autour du podium ! L’immense halle doit en trembler encore.
  4. Les 65 ans de Yamaha, avec leurs modèles emblématiques qui étaient présentés (RDLC 500 V4, RDLC350, TDR 240, VMAX, R1, etc)
  5. Les TZ Club avec les magnifiques 65 TZ pour célébrer l’événement cité plus haut, les 65 ans de Yamaha.
  6. Moi Bosley, j’y ai rencontré Charlie et un trio magique de drôles de Dames: merci donc à Rony, Julie Wood, Margaux Wanham et Jennifer Berger, oui, « notre » Jennifer, pour leur disponibilité.
  7. Ce Salon est aussi le lieu propice pour un sport de saison : la chasse aux trésors, la chasse aux sponsors, le bouclage des budgets pour la saison à venir.
  8. La présence renforcée des constructeurs asiatiques (coréen et chinois notamment) qui visent des parts de marché et une montée en gamme, avec Hyosung, Zontes, puis Masai et Zongshen.
  9. Beaucoup de passion, d’animations (démonstration de stunt, essais en circulation ou sur une piste en terre avec des GS850/T7/Tiger en test, courses d’enduro, podium central, un grand marché de l’occasion, etc)
  10. Beaucoup de jeunes (moins de 30 ans…), voire de très jeunes, intéressés aussi bien par les débuts de gammes que les hypersports et les gros roadsters. Une jeunesse passionnée donc et (auto-)critique, cela augure de belles choses. Définitivement.

L’engouement populaire et celui des passionnés et des professionnels pour le Salon du Deux Roues de Lyon est tel que qu’ils amènent le constat suivant et posent une question récurrente.

Ce Salon, aux portes de Genève et dans la Capitale de la Gastronomie, transpire le dynamisme et la passion de la moto sous toutes ses formes : par son dynamisme, sa passion, sa fréquentation, il se pose désormais comme le premier de France. Et, par la même occasion, il se positionne potentiellement comme le deuxième en Europe, après Milan.

Quel est donc l’avenir pour les autres salons, plus classiques dans leurs formes et organisations, sur des marchés plus petits ? La question se pose.

En attendant, on vous propose un retour en images sur un succès annoncé (et vécu) - les « perles » du Salon en quelque sorte.

Avant de prendre la direction de Zürich et de sa (grande) Messe, ce weekend.

Foux Foux
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

La Suzuki GSX-R1000R s'habille d'une robe Replica MotoGP
Alors que la Suzuki GSX-R1000R disparaitra des concessions d'ici 2021, la firme d'Hamamatsu décide de lui offrir une nouvelle robe en édtion Replica MotoGP.
Harley-Davidson Cafe Racer & Flat Tracker - Le programme More Roads To H-D continue son chemin
Malgré un confinement, les informations émanant du géant US continuent de parcourir la toile et actuellement il semblerait que H-D souhaite vraiment s’attaquer aux motos européenne avec en ligne de mire Triumph, Ducati et BMW en priorité. 
BMW R 18 "First Edition" - Présentation d'un pari osé
Directement inspirée de la BMW R 5, la R 18 marque l'entrée sur le marché cruiser de BMW. 2 mots d'ordre : simplicité et sobriété.
COVID-19 - Motorex lance son gel hydroalcoolique DESICID
Motorex lance son gel désinfectant pour mains et surfaces.
La 11ème Punta Bagna Valloire est pour le moment maintenue - Du 26 au 28 juin 2020
La Punta Bagna. En 10 ans, l'évènement a su devenir une référence des évènements custom européen tout en gardant son ADN : gratuite, conviviale, fédératrice, originale, atypique. Au coeur du village de Valloire et au pied du Col du Galibier, venez rouler et vivre 3 jours avec nous.
EICMA 2020 – KTM suit BMW et ne participera à aucun salon en 2020
Le Géant Orange a annoncé qu'à l'instar de BMW il ne participerait à aucun salon en 2020, y compris à l'INTERMOT de Cologne et l'EICMA de Milan.

Hot news !

Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.