Article du 23 août 2018

Préparation Suzuki Bandit en hommage à Marco Lucchinelli

Texte de Mathias

Lorsque Sergio Giordano et son équipe de l’Italian Dream Motorcycles (IDM) ont décidé de s’atteler à une préparation d’exception, leur sang n’a fait qu’un tour : ce serait forcément une machine inspirée du vainqueur de la saison de Grand Prix de 1981, Marco Lucchinelli. Un hommage si réussi que le champion du monde lui-même a tenu à venir voir et à essayer la moto.

IDM a décidé de faire vibrer sa fibre patriotique et de se lancer le challenge de préparer chaque année durant six ans une machine en hommage à l’un des six italiens ayant remporté le championnat du monde des Grands Prix. Lorsqu’il a fallu déterminer quel serait le 1er champion italien à passer entre leurs mains, le choix du millésime 1981 et de son vainqueur sur une Suzuki RG500 s’est immédiatement imposée, tant l’année 1981 fut un cru mémorable dans l’histoire des Grand Prix. Aux prises avec des icones comme Barry Sheene ou Kenny Roberts, rien n’avait réussi à entraver l’ascension de Marco Lucchinelli cette année-là. Voici leur première réalisation, et non des moindres, sur la base d’une Suzuki Bandit !

Mais pourquoi diable prendre pour base une moto aussi imposante, à des années lumières d’une frêle RG500 2-temps de GP ? « Nous avons choisi de personnaliser un Bandit car pour moi, il était important que la moto soit utilisable au quotidien", déclare Sergio. "Ces 500 cm3 deux-temps n’étaient pas vraiment des machines faciles à piloter".

Visuellement, il faut admettre que le travail est superbement réalisé. Difficile de soupçonner que derrière cette robe racée se cache en réalité un confortable roadster aux prétentions sportives limitées. Les carénages, par exemples, ont été réalisés à partir de moules de la moto de GP trouvés chez un collectionneur finlandais. Equipée de roues Marvic Penta en magnésium et d’un système d’échappement 4-en-2 réalisé sur mesure par le maestro local Massimo Rinchiuso, la bête a vu ses entrailles être entièrement révisées par un constructeur de moteur local, qui travaillait déjà sur les motos de Lucchinelli dans les années 1980.

Le résultat final est bluffant, et d’une finesse qui confine à la perfection. Toutes les pièces ont fait l’objet d’une attention particulière et le soin du détail est exceptionnel. L’équipe d'Italian Dream Motorcycles a réussi à rendre la Lucky Legend si proche des lignes de la RG originelle que c’en est impressionnant. Au point que le vainqueur du championnat du monde de 1981 a ouvertement revendiqué la moto étant comme la sienne, et souhaite pouvoir la faire rouler sur la piste de son école de pilotage située à Adria. Une belle reconnaissance pour toute l’équipe d’IDM et pour le travail accompli.

Chez AcidMoto.ch, on se réjouit d’avance de voir à quel prochain champion du monde italien l’équipe d’Italian Dream Motorcycles rendra hommage !

Mathias
Source :  www.returnofthecaferacers.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
OFRAG recrute un assistant support technique clientèle
L'importateur Aprilia, Piaggio, Vespa et Moto Guzzi en Suisse recrute un(e) assistant(e) support technique.
Nouvelles couleurs pour la Kawasaki Z900 2021
Cette année elle était visible à chaque coin de rue, avec 1027 unités immatriculées jusqu'à fin août la Z900 est le best-seller de Kawasaki.
Une nouvelle photo de RC390 2021 a fuité
Le 15 août vous avez vu une première série de photos capturées autour de l'usine KTM en Autriche. Il y a du nouveau...
BMW vise le titre WSBK et sort 500 exemplaires d'une M 1000 RR
BMW pourrait bien viser le titre WSBK avec une S1000RR d'homologation nommée pour le coup la M1000 RR ! Après le M-package, c'est la première fois que cette lettre habituellement dédiée à l'automobile est utilisée dans le nom d'une moto.
Cette CF Moto 1250 TR-G cache un LC8 d'origine KTM !
La collaboration entre KTM et la marque chinoise CF Moto n'est pas un secret, voici une sport tourer à moteur LC8 !

Hot news !

Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.
Aprilia RS660 – Le premier teasing est en ligne
Surprise à plusieurs reprises lors des tests sur route, Aprilia lève le voile sur la très attendue RS660 dans un teasing qui bouge.
BMW F900 XR vs. Yamaha Tracer 900 GT - Duel de voyage en 900 cm3
Le nouveau roadster de la marque allemande a fait l'objet d'un comparatif face au leader du marché, la Kawasaki Z900. Pour la déclinaison plus trail, la F900 XR, on a choisi de l'opposer à la Yamaha Tracer 900 GT.