Article du 23 août 2018

Préparation Suzuki Bandit en hommage à Marco Lucchinelli

Texte de Mathias

Lorsque Sergio Giordano et son équipe de l’Italian Dream Motorcycles (IDM) ont décidé de s’atteler à une préparation d’exception, leur sang n’a fait qu’un tour : ce serait forcément une machine inspirée du vainqueur de la saison de Grand Prix de 1981, Marco Lucchinelli. Un hommage si réussi que le champion du monde lui-même a tenu à venir voir et à essayer la moto.

IDM a décidé de faire vibrer sa fibre patriotique et de se lancer le challenge de préparer chaque année durant six ans une machine en hommage à l’un des six italiens ayant remporté le championnat du monde des Grands Prix. Lorsqu’il a fallu déterminer quel serait le 1er champion italien à passer entre leurs mains, le choix du millésime 1981 et de son vainqueur sur une Suzuki RG500 s’est immédiatement imposée, tant l’année 1981 fut un cru mémorable dans l’histoire des Grand Prix. Aux prises avec des icones comme Barry Sheene ou Kenny Roberts, rien n’avait réussi à entraver l’ascension de Marco Lucchinelli cette année-là. Voici leur première réalisation, et non des moindres, sur la base d’une Suzuki Bandit !

Mais pourquoi diable prendre pour base une moto aussi imposante, à des années lumières d’une frêle RG500 2-temps de GP ? « Nous avons choisi de personnaliser un Bandit car pour moi, il était important que la moto soit utilisable au quotidien", déclare Sergio. "Ces 500 cm3 deux-temps n’étaient pas vraiment des machines faciles à piloter".

Visuellement, il faut admettre que le travail est superbement réalisé. Difficile de soupçonner que derrière cette robe racée se cache en réalité un confortable roadster aux prétentions sportives limitées. Les carénages, par exemples, ont été réalisés à partir de moules de la moto de GP trouvés chez un collectionneur finlandais. Equipée de roues Marvic Penta en magnésium et d’un système d’échappement 4-en-2 réalisé sur mesure par le maestro local Massimo Rinchiuso, la bête a vu ses entrailles être entièrement révisées par un constructeur de moteur local, qui travaillait déjà sur les motos de Lucchinelli dans les années 1980.

Le résultat final est bluffant, et d’une finesse qui confine à la perfection. Toutes les pièces ont fait l’objet d’une attention particulière et le soin du détail est exceptionnel. L’équipe d'Italian Dream Motorcycles a réussi à rendre la Lucky Legend si proche des lignes de la RG originelle que c’en est impressionnant. Au point que le vainqueur du championnat du monde de 1981 a ouvertement revendiqué la moto étant comme la sienne, et souhaite pouvoir la faire rouler sur la piste de son école de pilotage située à Adria. Une belle reconnaissance pour toute l’équipe d’IDM et pour le travail accompli.

Chez AcidMoto.ch, on se réjouit d’avance de voir à quel prochain champion du monde italien l’équipe d’Italian Dream Motorcycles rendra hommage !

Mathias
Source :  www.returnofthecaferacers.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Cette petite KTM RC250 s'est mue en un café racer tendance
En laissant ses carénages dans le coin d'un atelier en Indonésie, ce petit roadster au guidon bracelet imaginé par Minority Custom Motorcycles devient tout à coup très désirable.
Ducati Monster 2021 - Comment ont-ils osé ?
Spoiler alert : elle a un châssis alu et plus un treillis en acier. Vous êtes choqués ?
Les anglais de Langen Motorcycles projettent de commercialiser un roadster 250 2-temps
Langen Motorcycles a présenté une maquette digitale et un moteur de roadster 250 2-temps plutôt séduisant.
La Kymco RevoNEX se dévoile sur des documents de brevet
Parmi les électriques, la Kymco RevoNEX est une excentrique dotée d'un embrayage et d'une boite de vitesse. La façon de faire accepter cette propulsion aux motards ?
Randy Krummenacher quitte l'équipe MV Agusta avec effet immédiat
Le pilote zürichois a annoncé sa rupture immédiate du contrat qui le liait à la firme italienne, pour "préserver son intégrité morale et professionnelle".
Au tour de la Ducati Multistrada 950 S d'avoir une nouvelle couleur
Après la Panigale V2, c'est au tour de la Multistrada 950 S de recevoir une nouvelle teinte GP White au catalogue.

Hot news !

Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.