Article du 23 août 2018

Préparation Suzuki Bandit en hommage à Marco Lucchinelli

Texte de Mathias

Lorsque Sergio Giordano et son équipe de l’Italian Dream Motorcycles (IDM) ont décidé de s’atteler à une préparation d’exception, leur sang n’a fait qu’un tour : ce serait forcément une machine inspirée du vainqueur de la saison de Grand Prix de 1981, Marco Lucchinelli. Un hommage si réussi que le champion du monde lui-même a tenu à venir voir et à essayer la moto.

IDM a décidé de faire vibrer sa fibre patriotique et de se lancer le challenge de préparer chaque année durant six ans une machine en hommage à l’un des six italiens ayant remporté le championnat du monde des Grands Prix. Lorsqu’il a fallu déterminer quel serait le 1er champion italien à passer entre leurs mains, le choix du millésime 1981 et de son vainqueur sur une Suzuki RG500 s’est immédiatement imposée, tant l’année 1981 fut un cru mémorable dans l’histoire des Grand Prix. Aux prises avec des icones comme Barry Sheene ou Kenny Roberts, rien n’avait réussi à entraver l’ascension de Marco Lucchinelli cette année-là. Voici leur première réalisation, et non des moindres, sur la base d’une Suzuki Bandit !

Mais pourquoi diable prendre pour base une moto aussi imposante, à des années lumières d’une frêle RG500 2-temps de GP ? « Nous avons choisi de personnaliser un Bandit car pour moi, il était important que la moto soit utilisable au quotidien", déclare Sergio. "Ces 500 cm3 deux-temps n’étaient pas vraiment des machines faciles à piloter".

Visuellement, il faut admettre que le travail est superbement réalisé. Difficile de soupçonner que derrière cette robe racée se cache en réalité un confortable roadster aux prétentions sportives limitées. Les carénages, par exemples, ont été réalisés à partir de moules de la moto de GP trouvés chez un collectionneur finlandais. Equipée de roues Marvic Penta en magnésium et d’un système d’échappement 4-en-2 réalisé sur mesure par le maestro local Massimo Rinchiuso, la bête a vu ses entrailles être entièrement révisées par un constructeur de moteur local, qui travaillait déjà sur les motos de Lucchinelli dans les années 1980.

Le résultat final est bluffant, et d’une finesse qui confine à la perfection. Toutes les pièces ont fait l’objet d’une attention particulière et le soin du détail est exceptionnel. L’équipe d'Italian Dream Motorcycles a réussi à rendre la Lucky Legend si proche des lignes de la RG originelle que c’en est impressionnant. Au point que le vainqueur du championnat du monde de 1981 a ouvertement revendiqué la moto étant comme la sienne, et souhaite pouvoir la faire rouler sur la piste de son école de pilotage située à Adria. Une belle reconnaissance pour toute l’équipe d’IDM et pour le travail accompli.

Chez AcidMoto.ch, on se réjouit d’avance de voir à quel prochain champion du monde italien l’équipe d’Italian Dream Motorcycles rendra hommage !

Mathias
Source :  www.returnofthecaferacers.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Triumph retouche sa 1200 Scrambler et sort une nouvelle édition limitée Steve McQueen
Triumph a fait de la Scrambler un modèle phare de sa gamme, avec un compromis route et chemin si cher à la marque. En 2020, 250 chanceux ont mis la main sur l'édition James Bond, place à une édition Steve McQueen en 2021 !
La KTM Super Duke RR épuisée en seulement... 48 minutes !
Il aura fallu moins d'une heure au constructeur autrichien pour vendre les 500 unités de son gros roadster extrême
Subtile mise à jour de la sculpturale MV Agusta Superveloce
Quand MV Agusta a mis cette beauté sur le marché, c'était une série limitée assez chère. La sauce a pris et les clients ont demandé une version de série qui s'est concrétisée. 2 ans après, mise à jour avec de nouvelles couleurs.
KTM se lance aussi dans l'ajout de Rrrr, voici la 1290 Super Duke RR
On se moquait quand c'était les japonais qui le faisaient, maintenant c'est au tour de KTM d'ajouter un caractère plus sportif à sa Super Duke 3ème du nom, laquelle reçois un second R dans son patronyme.
Suzuki tease en vidéo la sortie d'une nouvelle GSX-S 1000
Finalement commercialisée en 2015 et retouchée en 2018, le gros roadster de Suzuki sur base de GSX-R 1000 accuse un certain retard face à la concurrence. Retard qu'elle devrait remonter le 26 avril.
Le nouveau Suzuki Burgman 400 se présente
Cela fait 23 ans déjà que le Suzuki Burgman est arrivé sur le marché. Avec son moteur 400 cm3 et son attitude élégante, il a posé les premiers jalons du maxi-scooter.

Hot news !

Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.
Essai retro : CB 750 Four K0
Que pouvons nous retenir de la légendaire CB 750 plus de 50 ans après sa sortie ?
Essai Yamaha MT-09 2021 - Vous en aurez pour votre argent
Véritable moteur de la marque vers ce qu'elle est devenue, depuis 2013 la MT-09 a grandement contribué à la renommée de Yamaha à travers l'Europe. Place à un modèle entièrement nouveau et gavé de technologie.
Essai Aprilia Tuono 660 - Avec elle, le constructeur de Noale va se distinguer
L'annonce du moteur 660 chez Aprilia était clairement une bonne nouvelle. Ce vent de nouveauté, la marque de Noale en avait bien besoin.
Mais pourquoi les MotoGP sont-elles devenues si moches ?
La forme et la fonction, éternel débat.Les canons italiens de la beauté: des Grand Prix 500 de 1993 au MotoGP de 2021...
Suzuki Hayabusa 2021 – La campagne de teasing fonce à 300km/h
Alors que la présentation officielle aura lieu dans deux jours, des "fuites" savamment orchestrées nous permettent d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle mouture du missile sol-sol made by Suzuki.