Article du

BMW HP 4 Race – Quand les Bavarois se mettent à la haute couture

Texte de Marc / Vidéo(s) de Cindy Belpalme
Imprimer cet article

Elle fait couler de l'encre, ou tout du moins cliqueter les claviers, depuis qu'elle a été révélée et tant que concept lors du salon EICMA de Milan. Maintenant que nous avons toutes les informations officielles sur cette pièce d'orfèvrerie, ce sont les langues qu'elle fait pendre.

En regardant les photos haute résolution du dossier de presse de cette BMW HP4 Race je me sens tel le loup dans Tex Avery : hurlant, la langue qui pend et me frappant la tête à coup de maillet en bois ! Vous m'excuserez mais put… si elle est belle !

Voilà c'est fait, revenons au calme et détaillons ce monstre de technologie qu'est la HP4 Race et commençons directement par LES chiffres qui fait rêver : 171 kilos avec les pleins et 215 chevaux !

Le décor étant planté entrons dans les entrailles de la bête. Comme on l'a déjà vu, elle est dotée d'un châssis carbone qui ne pèse que 7,8 kilos. Comme indiqué dans notre précédent article, le bras oscillant fait finalement appel à un élément en alu qui fait penser à une pièce directement issue du WSBK tant il est renforcé. Parmi les autres pièces en carbone, on compte les roues, les garde-boue et le carénage.

Vu qu'on est dans le haut de gamme, le constructeur à l'hélice a doté sa HP4 Race d'éléments de suspensions Öhlins, FGR 300 pour la fourche et TTX 36 GP pour l'amortisseur, soit ce qui se fait de mieux chez l'équipementier suédois. Ce sont les mêmes éléments qu'en WSBK. Toujours pour être à niveau, les freins viennent de chez Brembo avec les étriers monobloc GP4 PR dont les pistons sont en titane. Les disques de freins sont T-Type racing de 320mm pour une épaisseur de 6,75mm, soit encore et toujours le même matériel qu'en WSBK.

Tout cela a donc permit de contenir le poids à 171kg avec les pleins, soit un poids moindre que les machines engagées en World Superbike ! Le poids à sec lui s'établit à… 146 kilos !

Les poumons de la demoiselle bavaroise sont à la hauteur de sa robe sa puissance étant portée à 215cv à 13'900 tr/mn. Le couple maxi est lui atteint à 10'000tr/mn avec une valeur de 120Nm. Enfin, le régime maxi a été porté à 14'500tr/mn en lieu et place des 14'200tr/mn de la S1000RR standard. La boîte à vitesses a été revue avec des rapports de type "close ratio", soit resserrés pour de meilleures performances en accélération et reprises.

L'électronique présente ferait presque rougir un prototype de MotoGP avec tout d'abord un tableau de bord de marque 2D avec le système d'acquisition de données de la même provenance (y compris l'enregistrement des données).

Le contrôle de traction est programmable sur 15 niveaux, rapport par rapport, tout comme le frein moteur lui aussi réglable rapport par rapport sur 15 niveaux également. C'est le must afin d'adapter la machine à chaque virage sur un circuit. En sus, on peut également régler l'anti-wheeling sur le même principe et on trouve un launch control et un pit-limiter.

On saluera BMW d'avoir doté son bijou d'une peinture racing réplica et de ne pas avoir cédé au "tout carbone", cette robe lui allant à ravir. Au passage on notera le réservoir en alu brossé et vernis de toute beauté.

La mauvaise nouvelle est qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, la production étant limitée à 750 exemplaires… et comme la HP4 Race est réservée à un usage sur piste, son rodage sera fait à l'usine sur un banc de puissance afin de pouvoir être exploitée immédiatement.

Reste son prix… cette Superbike piquée aux hormones est annoncée à € 80'000.-, on vous laisse faire la conversion moi je prépare ma cagoule pour un casse.

Toutes les photos sont dans la galerie ci-dessous et les explications de Jurgen Fuchs sur la bête dans la vidéo :

Commentaires

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Plus d'articles Moto

La Husqvarna 701 Svartpilen en approche
On se souvient que lors de l’EICMA 2015 Husqvarna avait dévoilé deux concepts, les Vitpilen et Svartpilen. Ces deux concepts devraient arriver sous peu.
Go North Cape [épisode 2] - Les premiers kilomètres en Norvège
Après quatre jours de voyage, nos compères de la côte vaudoise roulent sur l'asphalte de la Norvège.
Chaos à Massy (Essonne) après un accident de quad
Le 5 mai dernier a eu lieu à Antony (Hauts-de-Seine) un jeune originaire de Massy se tuait en quad après une course-poursuite avec les forces de l'ordre. Hier a eu lieu en représailles un véritable rodéo en ville.
A la rencontre des Dandy Riders dans leur "Usine" à Saint-Raphaël (F)
Amateurs de custom culture - pas celle provenant des US, mais celle arrivée du Japon et popularisé par les Wrenchmonkeys, le Brat style - vous êtes au bon endroit ! Les Gentlemen GVA, ces motards chics roulant en ancienne ou en néo-retro ont reçu une invitation, et non des moindres, pour aller découvrir "l’Usine", un concept store dans le sud de la France, entièrement dédiée à cette culture. Il n’en fallait pas plus pour chevaucher nos montures et répondre positivement à cet appel.
Dark Arts – La Triumph Thruxton R revue par Wenley Andrew
Wenley Andrew, préparateur basé en Australie, s'est attaqué avec un certain succès à la Triumph Thruxton R, le but était de garder le meilleur de ce qui a été créé par Triumph et d'améliorer le reste.
Go North Cape [épisode 1] - De la Suisse à Kiel (D)
Hier, Adrien Salgado et Mathieu Voumard ont mis le cap plein nord. Plus de 1'100 kilomètres parcourus sans embûche.

Recherche

Hot news !

Essai BMW R1200 GS Rallye style - Pas besoin d’être parfaite
La GS c’est l’indétrônable, celle qui se vend toujours bien, année après année. Les concurrentes ne manquent pas, mais l’allemande garde ce je ne sais quoi d’avance sur les autres pour rester au sommet. Avec l’édition Rallye style, on touche volontairement à une moto moins parfaite mais à l’utilisation plus ciblée. Récit d’un essai où j’aurai tout vu.
Vidéo - Quand la moto devient un médicament
Pierre-Alain Uldry s'est intéressé au côté guérisseur de nos chères montures. Par le témoignage de deux motards confrontés à des problèmes de santé importants et leurs répercussions, il met en avant les vertus salvatrices de notre passion.
BMW F850GS – Des photos volées en attendant Milan
Le constructeur bavarois va vraisemblablement effectuer une sérieuse mise à jour sur sa F800 afin de proposer une machine plus concurrentielle face aux Africa Twin et autre Multistrada 950.
Essai Harley-Davidson Street Rod - Dynamique et agile, c’est possible
Avec la Street Rod, Harley-Davidson a revu sa copie : le look est soigné, l’équipement est revu et la moto dans son ensemble est bien une Harley-Davidson.
Essai Aprilia Tuono V4 1100 RR et Factory - Roadster superlatif? C'est ce qu’on verra!
Même si on aimerait plus d’audace de leur part d'Aprilia, le gros V4, ils savent faire et ils continuent de mettre à jour leur sportive et leur roadster avec ce que leur enseigne le MotoGP et le Superbike. Avec des options clairement dédiées à la piste, la Tuono pourrait être le roadster le plus fou de la production actuelle.
Essai Yamaha XSR900 Abarth - Piquée par le Scorpion
Née en MotoGP en 2007, la symbiose entre Yamaha et la marque italienne de voitures sportives Abarth donne pour la première fois naissance à une vraie collaboration. Pour l’occasion, le roadster vintage de Yamaha s’offre une peinture exclusive et quelques accessoires pour seulement 695 exemplaires de celle qui s’appelle la XSR900 Abarth.

Liens Partenaires