Article du 31 mars 2017

24 Heures Motos 2017 - 8 pilotes suisses engagés dans la course

Texte de Yann & ACO

La saison mondiale d’endurance moto reprendra les 15 et 16 avril au Mans sur le circuit Bugatti avec les 24 Heures Motos, deuxième manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance (FIM EWC) 2016/2017.

Après études des nombreux dossiers reçus, l’Automobile Club de l’Ouest lève le voile sur les 60 équipes qui prendront part aux essais, puis au départ le samedi 15 avril à 15 heures. Tour d’horizon des forces en présence engagées pour la 40e édition des 24 Heures Motos.

Le plateau des 24 Heures Motos 2017 compte donc 60 équipes réparties en 4 catégories. Parmis ces équipes, il faudra compter sur la présence des pilotes suisses, pamis eux :

  • Robin Mulhauser qui courera avec le team Ain CRT
  • Kevin Zufferey, David Chevalier et Adrien Pittet qui coureront avec le team Zuff'Racing
  • Michaël Savary qui courera avec le team Boliger Switzerland
  • Sébastien Suchet qui courera avec le team R2CL
  • Grégory Junod qui courera avec le team Maco Racing
  • Stéphane Frossard qui courera avec le team MB Motors

21 machines sont inscrites en catégorie Formula EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos) et 34 en catégorie Superstock. Créée l'an passé, la catégorie Supertwin regroupe des motos bicylindres homologuées par le règlement technique de la FIM. 3 machines sont inscrites dans cette catégorie. Enfin, la catégorie Expérimentale sera composée de 2 machines prototypes.

Parmi les machines de la catégorie Formula EWC, cinq d'entre elles représenteront les cinq grands constructeurs que sont : Suzuki, Kawasaki, Yamaha, Honda et BMW. Kawasaki représentée par le Team SRC Kawasaki aura à cœur de conserver le trophée remporté l'an passé et d'accrocher une 14e victoire aux 24 Heures Motos à son palmarès.

Cependant, ils devront batailler face à Suzuki et le Suzuki Endurance Racing Team. Dominique Meliand, team manager emblématique de cette équipe, et ses pilotes auront la ferme intention de faire briller d'emblée la nouvelle Suzuki GSX-R 1000 et de dédier la victoire à leur pilote, Anthony Delhalle, décédé tragiquement il y a quelques jours.

Comme Suzuki, Honda engagera pour la toute première fois la nouvelle Honda CB R1000 RRSP avec le concours du Honda Endurance Racing. Face à ces nouvelles machines, Yamaha s'appuiera sur la R1 qui sera engagée par deux équipes qui bénéficient du soutien du constructeur japonais, l'équipe française GMT94-Yamaha et l'équipe autrichienne YART-Yamaha. Enfin, cet hiver, BMW a choisi de confier son programme Endurance à l'équipe française Tecmas-BMW.

Mais il faudra cependant se méfier des équipes privées et notamment des japonais du F.C.C. TSR Honda qui avaient créé la surprise l’an dernier en se classant troisième malgré leur manque d'expérience sur une course de 24 heures. Une deuxième équipe japonaise sera au départ, le Eva Trick Star Racing preuve que les équipes du soleil levant portent un grand intérêt pour les 24 Heures Motos et l'Endurance. D’ailleurs, cette année 2017 est marquée non seulement par la 40e édition des 24 Heures Motos, mais aussi par la 40e édition des 8 Heures de Suzuka. Cet anniversaire sera fêté au Mans avec l’accueil d’une délégation japonaise lors du départ des 24 Heures Motos.

Deuxième l'an passé, le Team April Moto Motors Events se verrait bien réitérer l'exploit. Pour cela, l'équipe managée par Hervé Moineau, quadruple Champion du Monde d'Endurance, a recruté deux anciens vainqueurs des 24 Heures Motos : Grégory Leblanc et Matthieu Lagrive.

La catégorie Superstock est cette année encore celle qui compte le plus grand nombre de concurrents.

34 machines ont été retenues par le Comité de sélection. Dans cette catégorie, pas moins de 10 équipes pourront prétendre à la victoire. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki disposera de la nouvelle Suzuki GSX-R 1000 pour tenter de s'imposer. Cependant, l'équipe de Damien Saulnier aura fort à faire face à une concurrence plus que jamais aguerrie.

Après avoir remporté cette catégorie à l'occasion du 80e Bol d'Or, première manche de la Coupe FIM Superstock, l'équipe Moto Ain CRT compte bien récidiver et pour y parvenir compte dans ses rangs l'ancien pilote de grand-prix, Alexis Masbou. Sept autres équipes auront leur mot à dire dans cette bataille du Superstock. Citons le Tati Team Beaujolais Racing, le Team 18 Sapeurs-Pompiers, AM Moto Racing Compétition ou le Team 33 Accessoires Louit Moto pour Kawasaki. Ou encore l'équipe allemande Voelpker NRT48 Schubert Moto by ERC avec une BMW S 1000 RR. Sans oublier le Yamaha Viltaïs Experience pour le clan Yamaha. Le combat s'annonce d'ores et déjà intense.

Un équipage 100 % féminin sera également présent au sein de cette catégorie avec le Girls Racing Team. Mélissa Paris, Amandine Creusot, Margaux Wanham et Muriel Simorre piloteront une Yamaha R1 qui s'est déjà classée 23e de la 80e édition du Bol d'Or.

En catégorie Supertwin, trois machines dont deux Ducati 1299 Panigale et une KTM RC8R sont inscrites. Avec les BMW et les Aprilia RSV4 engagées en EWC et/ou en Superstock, ces Supertwin apporteront une touche européenne supplémentaire au plateau des machines engagées aux 24 Heures Motos. C’est d’ailleurs la première fois que cette catégorie sera représentée au Mans puisqu’en 2016, année de sa création, aucune Supertwin n'était présente sur la grille de départ.

Enfin, la catégorie Expérimentale sera composée de deux machines prototypes.

La Metiss et son train avant triangulé breveté, imaginée et dessinée par Jean-Bertrand Bruneau (JBB), dentiste Manceau qui sera d’ailleurs au départ. Pour la première fois, elle aura une concurrente, en la Kawasaki ZX10 Excentive de l'équipe française TTS Excent. Cette machine est, elle aussi, munie d'un train avant novateur, une curiosité technique.Preuve de l’engouement suscité par l’épreuve, de nombreux pilotes de vitesse seront présents, comme les ex-pilotes de MotoGP Mike Di Meglio (Champion du Monde 125 cm3 en 2008), Randy de Puniet (253 grand-prix), Broc Parkes (20 grand-prix) ou encore de ceux du Championnat du Monde Supersport Jules Cluzel ou le pilote Suisse Robin  Mulhauser. Jules Cluzel pilotera la Yamaha du Team LMD 63-Ultimate Cup managée par David Dumain, ancien rédacteur en chef du magazine Moto Journal, et Renaud Lavillenie, Champion Olympique de saut à la perche. Robin Mulhauser évoluera au guidon de la Yamaha de l'équipe Moto Ain CRT.

Douze nationalités seront représentées.

La France (42 équipes), l'Allemagne (4), le Japon (2), la Suisse (2), la Belgique (2), l'Italie (2), la Grande-Bretagne (1), l'Autriche (1), les États-Unis (1) la Slovaquie (1), la Pologne (1) et la République-Tchèque (1) seront dans la course.

Les concurrents des 24 Heures Motos se retrouveront sur le circuit Bugatti les 28 et 29 mars à l'occasion de deux journées d'essais libres non obligatoires.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
OFRAG recrute un assistant support technique clientèle
L'importateur Aprilia, Piaggio, Vespa et Moto Guzzi en Suisse recrute un(e) assistant(e) support technique.
Nouvelles couleurs pour la Kawasaki Z900 2021
Cette année elle était visible à chaque coin de rue, avec 1027 unités immatriculées jusqu'à fin août la Z900 est le best-seller de Kawasaki.
Une nouvelle photo de RC390 2021 a fuité
Le 15 août vous avez vu une première série de photos capturées autour de l'usine KTM en Autriche. Il y a du nouveau...
BMW vise le titre WSBK et sort 500 exemplaires d'une M 1000 RR
BMW pourrait bien viser le titre WSBK avec une S1000RR d'homologation nommée pour le coup la M1000 RR ! Après le M-package, c'est la première fois que cette lettre habituellement dédiée à l'automobile est utilisée dans le nom d'une moto.
Cette CF Moto 1250 TR-G cache un LC8 d'origine KTM !
La collaboration entre KTM et la marque chinoise CF Moto n'est pas un secret, voici une sport tourer à moteur LC8 !

Hot news !

Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.
Aprilia RS660 – Le premier teasing est en ligne
Surprise à plusieurs reprises lors des tests sur route, Aprilia lève le voile sur la très attendue RS660 dans un teasing qui bouge.
BMW F900 XR vs. Yamaha Tracer 900 GT - Duel de voyage en 900 cm3
Le nouveau roadster de la marque allemande a fait l'objet d'un comparatif face au leader du marché, la Kawasaki Z900. Pour la déclinaison plus trail, la F900 XR, on a choisi de l'opposer à la Yamaha Tracer 900 GT.