Article du

Nouvelle Triumph Street Triple - Moteur 765 cm3 pour la S, la R et la RS !

Texte de Patrick
Imprimer cet article

Avec des ventes records et plusieurs séries spéciales affûtées, le nouveau roadster Triumph doit frapper fort. Avec une augmentation de cylindrée et une palette de 3 modèles destinés à un public différent, la Street Triple va faire parler d'elle.

L'anglaise a bâti son succès sur son moteur 3-cylindres offrant un bon compromis entre le bi et le 4-cylindres, mais surtout grâce à son excellent châssis. Elle a parfois été la plus légère du segment, la plus agile aussi. Face à la concurrence japonaise elle sortait régulièrement gagnante des comparatifs. Cette troisième génération arrive à point nommé : Yamaha a renouvelé sa MT-09, la Z650 (référence du bicylindre) débarque,  la Brutale 800 reste marginale et Ducati devrait suivre prochainement avec son Monster en moyenne cylindrée.

La première évolution, et non des moindres, est l'augmentation de cylindrée du moteur à 3 pistons. Cubant auparavant 675 cm3, sa toute dernière version extraite de la Daytona a été portée à 765 cm3 ! Plus de 80 pièces ont changé à l'intérieur du moteur. Un nouveau vilebrequin, de nouveaux pistons qui coulissent directement sur de l'aluminium traité et non des inserts en acier comme sur la génération précédente.

Les 3 déclinaisons partagent évidement le même châssis. Celui-ci est en 2 parties : à l'avant une double poutre en aluminium et une boucle arrière moulée sous pression. Le bras oscillant est aussi commun avec sa forme "gullwing" et devrait offrir une stabilitée améliorée à haute vitesse. Enfin le système d'échappement en inox, de type 3 en 1, reste en position basse avec un flux de gaz revu et corrigé pour la Street Triple.

Niveau look, l'effet Baby Speed était inévitable. L'expression plongeante de la tête de fourche est reprise avec la prise d'air entre les deux phares. Les habillages latéraux ont changé, tout comme l'assise conducteur et passager en 2 parties qui renforce le côté sportif. La finition fait un pas en avant avec de nombreux détails plutôt élégants.

Street Triple S (pas prévue en Suisse)

Dans sa version S, le roadster anglais va à l'essentiel pour offrir de la polyvalence et du plaisir au quotidien. En configuration d'appel, le nouveau moteur délivre quelques 113 cv et déjà 73 Nm de couple. Avec 2kg de moins sur la balance, ces 2 augmentations par rapport à la 675 cm3 sont déjà alléchantes. Le contrôle de motricité à 2 positions (route et pluie, agissant sur le moteur) fait désormais partie de la dotation de série avec l'ABS, seulement ce dernier n'est pas déconnectable.

Son tableau de bord reçoit un nouveau combiné LCD avec un ordinateur de bord indiquant le niveau d'essence, odomètre et trips partiels. Juste derrière prend place le phare avec feux de position maintenant à LED et un saute-vent de série inspiré de la Speed Triple.

Toute la suspension est spécifique au modèle S, avec une fourche inversée Showa Separate Function Forks (SFF) non réglable d'une course de 110 mm. Le mono-amortisseur à cartouche séparée, également de chez Showa, est réglable en précontrainte par paliers et dispose d'une course de 124 mm. Le freinage est assuré par deux disques de 310 mm à l'avant, pincé par des étrier Nissin à 2 pistons tandis qu'à l'arrière un disque de 220 mm est pincé par du Brembo. Ce dernier est identique sur les 3 déclinaisons.

Street Triple R

Cette dénomination plus familière cache en fait le compromis d'un usage quotidien et occasionnellement sportif. Configuré pour tailler la trajectoire des routes de plaine et de montagne, elle se reconnait au premier coup d'oeil avec son arrière cadre rouge. L'optique est cette fois entièrement à LED pour 28x plus de clarté qu'en halogène. De nouveaux commodos font leur apparition, notamment avec un joystick opérable en 5 directions. Le tableau de bord passe en couleur avec un écran TFT de 5" inclinable et dont l'affichage change en fonction du mode de conduite sélectionné ou les goûts du pilote. Les 3 thèmes mettent en avant la vitesse, le compte-tour ou un peu des deux.

En terme de performances, on parle là de 118 cv et 77 Nm de couple sous la houlette du ride-by-wire et les 4 riding mode de la moto : Rain, Road, Sport, et personnalisé. Tant l'ABS que le contrôle de traction peuvent être totalement coupés ou seulement ajustés (ABS : Road, Track, Off; TC Road, Rain, Track, Off). Un embrayage anti-dribble et assisté vient s'intercaler dans la transmission.

Au chapitre du freinage, on passe à du sérieux. D'abord le maître-cylindre est un radial, ensuite les étriers passent à 4 pistons dans des monoblocs M4.32 de Brembo. La suspension est aussi plus perfectionnée. Fourche Showa Separate Function Big Piston Fork (SF-BPF) entièrement réglable et mono amortisseur du même fabricant, lui aussi réglable et disposant d'une course de 134 mm.

Street Triple RS

Oubliez la RX, avec cette nouvelle dénommination RS Triumph promet la Street Triple la plus affutée. Selon eux, ce sera une arme autant sur route que sur piste. Avec son look sportif encore souligné par un sabot couleur carrosserie et l'arrière cadre gris, elle est tout sauf discrète. Le cache-selle arrière est installé d'usine et la seconde selle sera livrée avec. La RS se permet même des rétroviseurs en bout de guidon, comme la Speed Triple.

De nouveau, le moteur donne un peu plus avec 123 cv et 77 Nm de couple. Les riding modes sont identiques, à l'exception d'un cinquième pour un usage piste (Track). L'embrayage aussi est semblable à la R, mais un quick-shifter (à la montée) s'invite à la fête. Et comment passer tout ça au sol ? Avec de Pirelli Supercorsa SP bien tendre, appuyé au sol par une fourche Showa Big Piston (BPF) réglable dans tous les sens et à l'arrière un Öhlins STX40 de131mm de débattement. Pour s'arrêter, Brembo M50 et maître-cylindre MCS du même fabricant.

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple S
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, DOHC, 12 soupapes
Cylindrée :
765 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint
Performances
Puissance max. :
113 ch à 11'250 tr/min
Couple max. :
73 Nm à 9'100 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi disques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Avant : double poutre en aluminium, arrière : 2 pièces moulées à haute pression
Suspension AV :
Fourche inversée Showa SFF, Ø 41 mm, non-réglable
Course AV :
110 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Showa à cartouche séparée, précontrainte, compression et rebond réglables
Débattement AR :
124 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disques flottants ø 310 mm, étriers Nissin, 2 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 220 mm, étrier Brembo, 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'065 mm
Empattement :
1'410 mm
Hauteur de selle :
810 mm
Poids à sec :
166 kg
Réservoir :
17.4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Diablo Red
 
Phantom Black Metallic

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple R
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, DOHC, 12 soupapes
Cylindrée :
765 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint
Performances
Puissance max. :
118 ch à 12'000 tr/min
Couple max. :
77 Nm à 9'400 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi disques à bain d'huile, assisté et anti-dribble
Partie Cycle
Châssis :
Avant : double poutre en aluminium, arrière : 2 pièces moulées à haute pression
Suspension AV :
Fourche inversée Showa SF-BPF, Ø 41 mm, précontrainte, compression et rebond réglables
Course AV :
115 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Showa à cartouche séparée, précontrainte, compression et rebond réglables
Débattement AR :
134 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disques flottants ø 310 mm, étriers monoblocs radiaux Brembo M4.32, 4 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 220 mm, étrier Brembo, 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'065 mm
Empattement :
1'410 mm
Hauteur de selle :
825 mm
Poids à sec :
166 kg
Réservoir :
17.4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Jet Black (Gloss)
 
Matt Aluminium Silver
 
Crystal White

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple RS
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, DOHC, 12 soupapes
Cylindrée :
765 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint
Performances
Puissance max. :
123 ch à 11'700 tr/min
Couple max. :
77 Nm à 10'800 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi disques à bain d'huile, assisté et anti-dribble
Partie Cycle
Châssis :
Avant : double poutre en aluminium, arrière : 2 pièces moulées à haute pression
Suspension AV :
Fourche inversée Showa BPF, Ø 41 mm, compression, rebond et précontrainte réglable
Course AV :
115 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Ohlins STX40 à cartouche séparée, précontrainte, rebond et compression réglable
Débattement AR :
131 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disques flottants ø 310 mm, étriers monoblocs radiaux Brembo M4.32, 4 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 220 mm, étrier Brembo, 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'065 mm
Empattement :
1'410 mm
Hauteur de selle :
825 mm
Poids à sec :
166 kg
Poids total :
186 kg
Réservoir :
17.4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Matt Silver Ice
 
Phantom Black Metallic
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'200.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Deux-roues sur les trottoirs – L'ATE lance une pétition
Alors qu'il existe à Genève une tolérance pour le parcage des deux-roues sur les trottoirs, l'ATE (Association Transports et Environnement) lance une pétition contre cela.
Roadtrip en Africa Twin Day 4 - La Slovaquie, ce paradis…
Lüthi a gagné ! Que d'émotions hier au circuit. Je n'ai pas fait la noce dimanche soir, parce que je ne voulais pas être cramé pour rouler. Encore moins dormir toute la matinée.
Roadtrip en Africa Twin - Day 3 - Chaud, show, devant !
Ma moto est parquée au centre-ville de Brno. Ça me fait bizarre de me dire que je ne la toucherai plus pendant trois jours...
Benelli Tornado 302 R – Êtes-vous prêts ?
C'est avec ce titre ravageur que Benelli présente l'évolution de sa 302 qui avait été présentée lors du salon EICMA de 2015, cette nouvelle mouture prend l'appellation de Tornado 302 R.
Triumph Bonneville Speedmaster - Une présentation officielle agendée au 3 octobre
La saga Bonneville continue et la famille s'agrandit avec la Speedmaster.
Bol d'Or au Castellet - Deux radars autonomes flasheront les véhicules dans les virages
C'est une première en France: deux radars autonomes pouvant flasher dans les virages vont être installé autour du circuit Paul-Ricard pour la mythique épreuve motocycliste.

Recherche

Hot news !

Ducati V4 – Les présentations arrivent !
Ce n'est maintenant plus un secret, la Panigale 1299 tire sa révérence. On le sait également, sa remplaçante sera motorisée par un V4. Ducati lance un message relativement évasif quant à une éventuelle présentation sonore.
BMW S1000RR 2018 - De nouvelles photos en disent plus
Le constructeur à l’hélice veut clairement reprendre le leadership du marché des sportives comme cela avait été le cas lors de la sortie de la S1000RR, la nouvelle mouture de la sportive s’annonce « caliente ».
La BMW S1000RR profondément revue pour 2018
Celle qui a révolutionné le monde des supersports il y a maintenant 8 ans va recevoir quelques modifications pour 2018 afin de la moderniser face à la concurrence.
Ducati V4 – Claudio Domenicali se laisse aller à quelques confidences
Lors de la manche WSBK de Laguna Seca, Ducati a présenté sa 1299 Panigale Final Edition afin de clore le chapitre des V2 desmodromiques et d'ouvrir un nouveau chapitre avec des V4 pour les sportives de Bologne.
Ducati V4 – A nouveau surprise en plein roulage
On vous l'avait présentée il y a quelques jours, et voilà que le nouveau missile de chez Ducati à motorisation V4 a été surpris en plein roulage, on en sait désormais un peu plus sur celle qui sera certainement la reine du salon EICMA de Milan.
Essai BMW HP4 Race – Bienvenue dans le monde de la course
Il y a des essais comme ça, magiques, exaltants… Comment on les reconnaît ? De notre côté, on est surexcités, un poil tendus, et même on a le syndrome particulier du kikitoudur…

Liens Partenaires