Article du 04 octobre 2016

Intermot 2016 - Kawasaki peaufine sa Z1000 SX

Texte de Charles Donzé

Cette machine séduisante et dynamique pimente les trajets quotidiens, invite à taquiner les routes en lacets et accueille très volontiers un passager et des bagages pour les week-ends d’échappées belles.

En sus d’une puissance toujours plus souple et d’une tenue de roue absolument imperturbable, le nouveau modèle peaufine ses atouts de routière en améliorant la protection au vent, le confort et en se dotant de supports de sacoche particulièrement discrets. Quant au restylage général, il accentue son tempérament sportif en s’inspirant directement de la famille Ninja. Enfin, nantie des derniers perfectionnements de l’électronique Kawasaki, la nouvelle Z1000SX est encore mieux parée pour satisfaire les attentes du plus grand nombre.

L'esprit Ninja

En écho au moteur et à la partie-cycle, réglés pour optimiser le plaisir au guidon, les lignes se font encore plus radicales en empruntant aux sportives pures de la gamme Kawasaki.

Polyvalente au quotidien et plus performante en GT

La position de conduite droite, la puissance parfaitement exploitable et la tenue de route extrêmement stable facilitent les trajets quotidiens, tandis que ses nouvelles performances sur route et ses nombreux accessoires favorisent la pratique du tourisme.

Une électronique de pointe

La Z1000SX bénéficie de la gestion des virages KCMF (Kawasaki Cornering Management Function), dernière en date des fonctions autorisées par la centrale inertielle d’aide au pilotage (IMU) Kawasaki.

Le tête de fourche totalement restylé affiche une ressemblance ostensiblement marquée avec les Ninja. Cette agressivité du visage est encore accentuée par le regard farouche des nouveaux phares à LED. Les lignes dynamiques du carénage reflètent bien le potentiel sportif de la Z1000SX sur route.

Le puissant quatre cylindres en ligne 4-temps de 1'043 cm3 à refroidissement liquide conserve sa pêche à tous les régimes et ne relâche son emprise qu’en zone rouge. Le plaisir est encore renforcé par sa réponse impeccable, son couple élevé à mirégime et la sonorité fabuleuse de l'admission. Les nouveaux réglages moteur lissent encore l’arrivée des chevaux pour faciliter la maîtrise de la machine et offrir une conduite confortable et rassurante à la fois.

Partie-cycle sportive très stable

Le cadre ultra-rigide en aluminium de la Z1000SX optimise le centrage des masses, ce qui lui assure un comportement incisif en virage et une solide maniabilité. La machine réagit instantanément aux ordres du pilote, tout en absorbant sans broncher bosses et ornières. Imperturbable en ligne droite comme en virage, la partie-cycle facilite les longues heures en selle.

La Z1000SX doit notamment ses aptitudes au pilotage sportif à différents organes typés supersport. La fourche inversée et la suspension arrière horizontale Back-link se complètent d’un circuit de freinage supersport doté de trois disques en pétales, d’étriers monobloc radiaux et d’un maître-cylindre de frein avant à piston radial.

Meilleure protection au vent

Plus large, le carénage en deux éléments protège mieux les jambes du pilote. De même, la bulle plus haute à double courbure renforce la protection au vent. Comme auparavant, son réglage s'effectue à la main (sans outil) sur trois positions pour s’adapter aux préférences du conducteur.

Phares à LEDs

Tout en participant au style plus radical de la Z1000SX, les deux phares à LED (tous deux équipés de feux de route, de croisement et de position à LED) augmentent sensiblement la luminosité du faisceau, sa largeur et sa portée.

Élégante instrumentation multifonction

Entièrement redessiné, le tableau de bord sophistiqué comporte un grand compte-tours analogique flanqué d’un coté de voyants d’alerte et, de l’autre, d’un témoin de rapport engagé et d’un écran LCD multifonction. Position de conduite détendue

Selle plus confortable

La selle gagne en confort pour le conducteur comme pour le passager. La zone d’assise du pilote a été élargie afin d’offrir un meilleur soutien, autorisant ainsi de plus longues étapes d’une seule traite. La selle du passager a été rallongée, son garnissage épaissi et l’assise un peu renflée à l’avant pour éviter de glisser vers le pilote, autant de nouveautés qui améliorent le confort.

Système discret de fixation des sacoches

Désormais livré de série, le système de fixation des sacoches proposées en option facilite grandement la pose et la dépose. Il intègre bien les sacoches à la silhouette de la machine, en les rapprochant nettement de l'axe médian. En outre, grâce à leur design épuré, ces platines très discrètes ne déparent pas la moto une fois les sacoches démontées.

Fonction de gestion des virages KCMF : Une gestion globale du moteur et de la partie-cycle

La fonction KMCF (Kawasaki Cornering Management Function) repose sur la dernière évolution du programme sophistiqué de modélisation Kawasaki et sur les mesures fournies par une centrale inertielle compacte Bosch (IMU, Inertiel Measurement Unit), qui donnent une image en temps réel encore plus claire de l’orientation du châssis. Le dispositif KCMF surveille les paramètres du moteur et de la partie-cycle tout au long du virage (entrée, point de corde, sortie), en modulant la force de freinage et la puissance moteur afin de lisser la transition accélération/freinage, puis la remise des gaz, en aidant ainsi le conducteur à suivre parfaitement la trajectoire souhaitée tout au long du virage.

Sur le Z1000SX, le KCMF supervise :

  • le KTRC (y compris l’antipatinage, le contrôle de levée du train avant et du
  • dérapage)
  • le KIBS (y compris le contrôle de la plongée et du freinage en virage)

KTRC (Kawasaki TRaction Control)

Ses trois modes d'utilisation couvrent des situations très variées, en permettant d'opter pour un comportement sportif ou plutôt de négocier des revêtements glissants en toute confiance. Les retours d’informations de la centrale inertielle assurent un contrôle plus précis.

KIBS (Kawasaki Intelligent anti-lock Brake System)

Le freinage antiblocage supersport de Kawasaki tient compte des caractéristiques comportementales spécifiques des supersportives, ce qui optimise l’efficacité du freinage tout en minimisant l’intervention du système en pilotage d’attaque. Le KIBS intègre également le contrôle du freinage en virage, qui module la force des freins pour contrer la tendance de la machine à se redresser lorsque l’on freine en plein virage.

Sélection du mode de puissance

Au moyen des modes Pleine puissance et Puissance limitée, le conducteur peut adapter la puissance fournie à ses préférences et aux conditions de conduite.

Au final, des évolutions qui lui permettront de convaincre un bon nombre de motards soucieux d'avoir une GT au caractère sportif.

Carlito
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Ducati Multistrada V4S Full - Un 4 cylindres addictif mais qui se mérite
C’était la nouveauté de l’année 2021 pour Ducati : une Multistrada propulsée par un moteur baptisé Granturismo. Le côté extraordinaire de ce moteur, c’est qu’il a 4 cylindres en V. Plus petit et plus léger, plus puissant en même temps. Difficile de dire non !
Le musée Moto Guzzi réouvre après sa rénovation
Depuis le 29 avril, le musée de Moto Guzzi à Mandelo del Laro est à nouveau ouvert au public!
Essai Yamaha R7 - Attachante et efficace
Pour entrer dans le monde de la moto, nombreux sont ceux qui cèdent aux sirènes de la sportive. Reste qu’à 16 ans c'est 125cm3 et à 18 ans, 35kW, pas plus. Débarque sur le marché une nouvelle R7, qui veut bousculer la concurrence.
Yamaha Ténéré 900 – Une grande sœur pour la T7
Yamaha entend combler le vide laissé dans sa gamme par la Super Ténéré. Bientôt une Ténéré 900 ? Il semble bien que oui.
Un dimanche avec les escorteurs du Tour de Romandie
On a passé un dimanche en immersion avec les futurs escorteurs du Tour de Romandie.
24 HdP – Repas de soutien ces vendredi 29 et samedi 30 avril
Les repas de soutien pour les 24 Heures de Pédagogie, impliquant les apprentis mécaniciens en motocycle lors de la course des 24 Heures de Barcelone, auront lieu ce vendredi 29 et samedi 30 avril à la salle du Domaine des Rothis. Venez nombreux !

Hot news !

Triumph Street Triple RS-(RR ?) 2023 - Dorée à l'Öhlins
La Triumph Street Triple RS ne souffre d’aucun défaut et représente même le summum de sa catégorie. Mais voilà, pour les ingénieurs d’Hincley, apparemment, ça ne suffisait pas.
Présentation de la gamme Yamaha 2022 à l’anneau du Rhin
AcidMoto a été invité à l’anneau du Rhin par l’équipe Hostettler pour la présentation de la nouvelle gamme moto Yamaha. C’était durant cette fameuse journée où les nuages nous lâchaient une pluie teintée de sable du Sahara, donc un défi durant les essais.
Essai vidéo - Triumph Tiger 1200 GT et Rally Pro
À l'occasion de l'essai de la Triumph Tiger 1200 modèle 2022, nous avons roulé une journée sur la route et une journée en tout-terrain.
Essai Triumph Tiger 1200 GT et Rally - Qu’il y ait une route ou non
Dix ans après la première Tiger 1200, le millésime 2022 a été développé sans compromis pour s'attaquer au segment du maxi-trail si concurrentiel. Est-elle capable de détrôner l'allemande ?
Honda ST125 Dax 2022 – Le retour du mythique Dax après 41 ans !
Les mini-motos ont le vent en poupe, il suffit de voir l'engouement pour la MSX125 Grom également produite par le constructeur ailé. Du coup, après 41 ans d'absence Honda vient d'annoncer le retour du mythe à deux-roues : la Dax 125.
Essai BMW K 1600 2022 - Les 4 fantastiques
La gamme K 1600 du constructeur bavarois BMW évolue intelligemment pour 2022. Chacune des 4 versions, GT, GTL, B et Grand America possède ses propres qualités. Découvrez leurs différences dans cet essai.