Essai publié le

Essai de la Gamme Sherco 2019 sous le soleil du Gard

Texte de Philippe Simon / Photo(s) de Sherco
Imprimer cet article

Cette semaine le constructeur français Sherco conviait la presse internationale à essayer la gamme 2019 à Nîmes.

Une gamme complète encore étoffée par des nouveautés comme les modèles Cross Country, Baja et 500cc 4t (réservée au marché Australien).

La veille, dans le cadre idyllique du Pont du Gard, avait lieu une présentation très complète de l'usine, de ses dirigeants, des différents pilotes factory et bien sûr, des nouveaux modèles. Les essais avaient lieu à Domazan, commune proche de Nîmes, dans un cadre très Provençal.

Tous les modèles étaient alignés comme à la parade, sous les auvents de la marque, et n'attendaient que les essayeurs.

Pour commencer, j'ai jeté mon dévolu sur un modèle Racing 250 2 temps.

La première impression en enfourchant cette machine est un sentiment de sérieux. Les poignées tombent idéalement sous les mains, le cintre du guidon d'origine est très neutre et les différentes commandes très agréables à utiliser. Le commutateur de changement de courbes d'allumage est très accessible.

La pédale de frein arrière m'a semblée un peu haute, mais ceci est bien sûr réglable à votre convenance... Une légère pression sur le bouton de démarreur, le moteur s'ébroue dans une sonorité assez discrète, un coup de gaz et le son devient plus plein, plus rauque aussi...

La boite de vitesse est très douce, et le point mort facile à trouver, même en prise. La première impression en entrant dans les chemins est une grande facilité d'utilisation, la machine se balance sans efforts, le moteur est très élastique et souple et peut être utilisé une vitesse au-dessus pour les liaisons, sans faiblir.

En changeant la courbe d'allumage pour la version plus puissante, le changement est bien là mais ne déstabilise pas le pilote, c'est plus vif, mais la Sherco conserve un comportement parfaitement contrôlable.

La partie cycle est un régal de confort, motricité et précision. Très bien suspendue, cette 250 2T file droit et sait se montrer très maniable en virage. La fourche WP gomme très bien les petits chocs et assure un confort appréciable pour une longue journée de course, tout en s'avérant très efficace sur les gros chocs. Le terrain d'essai ne présentant pas de gros sauts, je n'ai pas pu juger du comportement de cette fourche WP poussée dans ses extrêmes, mais elle se comporte parfaitement quand ça tape fort ce qui préfigure un bon comportement dans les sauts.

L'amortisseur arrière, WP lui aussi sans surprise, assure confort et motricité, rien à dire.

Cette 250 2T est une super moto d'enduro qui conviendra à tous les pilotes souhaitant une machine joueuse, facile et performante. La version factory, dotée de suspensions Kayaba, assurera un comportement plus racing pour jouer le scratch en spéciale.

La seconde machine que j'ai testé était la 250 4t Factory

Déjà impressionné par la facilité de la 250 2t, on change de monde. Cette petite machine est un véritable vélo... Extrêmement maniable, c'est un régal de la placer où l'on veut sans la moindre difficulté.

La fourche Kayaba assure une précision de direction parfaite et invite à l'attaque. Le moteur de la version factory, qui ne demande qu'à être poussé haut dans les tours, se révèle fort et ne faiblit pas à bas et moyens régimes.

Quand on ouvre en grand, c'est une petite bombe qui se révèle puissante et efficace. On se prend vite au jeu et la cravacher dans les tours devient vite un moment très jouissif. Elle vous catapulte d'un virage à l'autre sans sourciller dans un son très rageur. Cette machine doit être une arme pour scratcher !

Cet essai se terminera malheureusement sans moi suite à un début insolation (33 degrés). Mais ces deux machines m'auront apporté beaucoup de plaisir et donné envie d'en acquérir une.....laquelle ? Choix difficile,  ces deux motos étant, dans des styles différents, de superbes jouets...

Si vous souhaitez vous procurer une Sherco ou tout simplement procéder à un essai, n'hésitez pas à contacter Dynamicbike.ch.

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Kawasaki Open House 2018 - Découvrez les nouveautés Kawasaki les 24 et 25 novembre !
Le traditionnel Kawasaki Open House se déroulera le week-end du 24 et 25 novembre à Härkingen (SO).
MRS Oficina Kawasaki Z900RS - Le coup de maître !
Vous trouviez la néo-rétro Kawasaki Z900 RS un peu fade ? Le préparateur MRS Oficina dévoile une mouture à faire tourner les têtes !
Paton S1R – L'artisan italien fête ses soixante ans
L'artisan italien Paton fête ses soixante ans en lançant la S1R qui est également un hommage à la victoire de Michael Dunlop à son guidon au TT.
Bennetts vous invite à faire le tour de la Norton V4 RR
Le spécialiste de l'assurance anglais de l'assurance Bennetts vient de publier sur son FB une vidéo mettant en scène une véritable pièce d'orfèvrerie : la Norton V4 RR.
Essai Ducati Scrambler 1100 sport - La vintage tout terrain à l’italienne
Ducati soigne les détails et la finition de ses motos n’est plus à discuter. Se trouver au guidon de la Ducati Scrambler 1100 Sport n’était pas forcément mon premier choix pour un essai mais... qu’en est-il après deux semaines à son guidon ?

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires