Essai publié le

Essai BMW R1200R – Les sens du roadster

Texte de Marc / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La marque à l’hélice a le vent en poupe et elle n’en finit pas d’étoffer sa gamme et propose pour cette année la refonte complète de la R1200R, revue au point que l’on peut presque parler de nouveauté et proposant selon BMW un authentique et pur plaisir de conduite.

Et bien je ne vais pas vous faire languir jusqu’en fin d’article pour vous dire si BMW a raison ou tort, en vous livrant tout de suite la réponse : la R1200R devrait être remboursée par la LAMAL (ils ont assez de sous dans les caisses) tant c’est une machine à plaisir. Une fois en selle, impossible de ne pas avoir la banane.

Maintenant, il faut voir pourquoi, et pour ça, je vous propose de commencer par notre traditionnel tour de la bête. D’ailleurs, bête est un mot qui va bien à la R1200R. La première chose qui saute aux yeux, c’est ce bloc moteur de 1’170cc issu de la R1200GS. Il développe 125cv et son couple a été augmenté par rapport à la voyageuse en alourdissant un peu le vilebrequin.

Ses gros cylindres bodybuildés qui débordent de chaque côté démontrent la force de la BM. Son refroidissement, en partie liquide maintenant, est très bien dissimulé. La ligne générale de la moto prend un sacré coup de jeune et renvoie la version précédente au rang de moto pépère. Prenez le phare par exemple, sa taille diminuée, sa nouvelle forme et son emplacement abaissé apportent une touche d’agressivité à la R1200R.

Il en va de même pour la grosse fourche inversée, qui en plus de donner une force visuelle, apporte une plus grande rigidité au train avant. A l’usage, on regrettera peut-être juste la disparition du Telever qui apportait un confort d’amortissement unique, notamment au freinage en supprimant la plongée excessive.

Le réservoir plus anguleux s’accorde parfaitement avec le reste de la ligne, comme par exemple les carénages arrières ou la selle à double étage dont le revêtement antidérapant sera des plus utiles... mais pour savoir il vous faudra encore continuer à lire.

Une fois installé en selle, la vue se pose immédiatement sur ce que l’on appelait avant le tableau de bord, mais ça c’était avant pour reprendre un slogan célèbre. Ici sur la R1200R on parlera plus volontiers de d’ordinateur de bord. Toutes les infos y sont disponibles et suivant le nombre d’options que vous aurez prises, ma moto d’essai était full option, vous pourrez les piloter depuis les commodos et afficher les infos sur l’écran digital. Ecran qui est disponible en plusieurs affichages et même personnalisable. Honnêtement, je suis certain qu’en 69, ils sont allés sur la lune avec moins d’électronique qu’il y en a sur ce modèle.

La version de base de la R1200R se voit bien évidemment dotée de l’ABS et de l’antipatinage, la version Sport, elle, est livrée avec un saute-vent, des bas de carénage ainsi qu’un shifter (oui, oui vous avez bien lu ! Un shifter sur un Flat). Le réservoir se voit doté d’une bande en alu brossé et le moteur de plusieurs mode de conduite.

Vient enfin la version Exclusive qui reçoit en plus de la version Sport, les suspensions électroniques réglables depuis le tableau de bord, le régulateur de vitesse et un porte-bagage.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
La patate du moteur
+
La stabilité en courbe
+
Le freinage
On a moins aimé :
-
Les options qui font grimper la note

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
R1200R ABS
Année :
2015
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Boxer bicylindre 4 temps, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1'170 cm3
Refroidissement :
air/liquide
Alimentation :
Injection électronique numérique
Performances
Puissance max. :
125 ch à 7'750 tr/min
Couple max. :
125 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports à commande par crabots
Embrayage :
En bain d'huile, commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Treillis en deux parties, moteur porteur
Suspension AV :
Fourche Upside-Down 45mm
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
Monobras oscillant avec Paralever et monoamortisseur réglable
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant 320mm, étrier à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque 276mm, étrier flottant double piston
Dimensions
Longueur :
2'165 mm
Empattement :
1'515 mm
Largeur :
880 mm
Hauteur de selle :
790 mm
Selle basse 760mm, selle haute 820mm
Poids total :
231 kg
Réservoir :
18 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'900.-
Selon les options
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Vidéo délire à la sauce Lolo Cochet - "Prisonnier de la boule de la mort"
Lolo Cochet vient de publier sa dernière vidéo. Comme d'hab', du grand art ! Lolo, on l'aime, tant il a le délire facile.
Essai Yamaha YZF-R6 2017 - Le retour de la reine dans le bal Supersport
Ils l'attendaient ! Qui ? Les fans de 600 supersport naturellement... Car oui, les petites R6 millésime 2006, puis 2008 et 2010...
Aprilia Face the Race - Reçois ton équipement à l'achat d'une Aprilia
Durant tout le mois d'avril, Aprilia vous propose de vous équiper d'une combinaison cuir Gimoto ou d'une veste pour l'achat d'un V4 ou d'une 125cc.
Présentation des nouveautés Suzuki et apéro chez MM Ride à Thônex (GE)
Après l'essai de la nouvelle GSX-R 1000 le week-end dernier, c'est la gamme entière de Suzuki qui est à l'honneur ce samedi 25 mars de 9h00 à 16h00 chez MM Ride à Thônex.
Une journée sur le tracé de l’Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse
Jeudi passé, nous avons eu l’occasion de profiter de la gamme quasi complète de Yamaha sur le tracé de l’Anneau du Rhin. Le but ? Présenter les modèles qui seront sur le marché pour l’année en cours. Retour sur l’expérience.
Honda CBR250RR – Va y avoir du sport chez les p'tites cylindrées
On ne cesse de vous répéter que les marché des petites sportives à le vent en poupe, pour preuve, le premier constructeur mondial vient de dévoiler au salon d'Osaka sa nouvelle petite bombe : la CBR250RR qui se double d'une version course développée par le HRC.

Recherche

Hot news !

Essai Yamaha MT-10 Tourer Edition et SP - Pack grand tourisme et roadster high-tech
Pour un fana de technologie, la R1M est le saint Graal. Pratiquement tout est réglable du contrôle de traction au rebond de l’amortisseur. Pour la route, c’est difficilement exploitable, mais maintenant avec la MT-10 SP vous aurez une arme sur route et sur piste. Plus envie de voyage? Le pack Tourer vous attend !
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai KTM 1290 Super Adventure S - Pas le temps pour le paysage
Déjà connue sur la planète moto, la 1290 Super Adventure était jusqu’alors une routière long courrier à l’embonpoint handicapant qui essaye de donner le change à une allemande du même gabarit.
KTM Duke 790 – Prête à débarquer sur nos routes
Vous vous souvenez de la vidéo de présentation de la future Duke 790 ? Une bête toujours en travers avec le pneu qui fume ? C'est elle ! Et la version quasi définitive vient d'etre surprise lors d'un roulage.
Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur
Souvent citée en exemple de polyvalence, une certaine GS attire les convoitises de nombreux constructeurs. Dans son domaine elle fait la loi, les seules places restantes autour d’elle sont réservées à un segment inférieur ou des modèles plus spécialisés. La 1090 Adventure se place un peu en retrait point de vue technologique mais se concentre à procurer le maximum en regroupant l’essentiel.

Liens Partenaires