Essai publié le

Essai BMW R1200R – Les sens du roadster

Texte de Marc / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La marque à l’hélice a le vent en poupe et elle n’en finit pas d’étoffer sa gamme et propose pour cette année la refonte complète de la R1200R, revue au point que l’on peut presque parler de nouveauté et proposant selon BMW un authentique et pur plaisir de conduite.

Et bien je ne vais pas vous faire languir jusqu’en fin d’article pour vous dire si BMW a raison ou tort, en vous livrant tout de suite la réponse : la R1200R devrait être remboursée par la LAMAL (ils ont assez de sous dans les caisses) tant c’est une machine à plaisir. Une fois en selle, impossible de ne pas avoir la banane.

Maintenant, il faut voir pourquoi, et pour ça, je vous propose de commencer par notre traditionnel tour de la bête. D’ailleurs, bête est un mot qui va bien à la R1200R. La première chose qui saute aux yeux, c’est ce bloc moteur de 1’170cc issu de la R1200GS. Il développe 125cv et son couple a été augmenté par rapport à la voyageuse en alourdissant un peu le vilebrequin.

Ses gros cylindres bodybuildés qui débordent de chaque côté démontrent la force de la BM. Son refroidissement, en partie liquide maintenant, est très bien dissimulé. La ligne générale de la moto prend un sacré coup de jeune et renvoie la version précédente au rang de moto pépère. Prenez le phare par exemple, sa taille diminuée, sa nouvelle forme et son emplacement abaissé apportent une touche d’agressivité à la R1200R.

Il en va de même pour la grosse fourche inversée, qui en plus de donner une force visuelle, apporte une plus grande rigidité au train avant. A l’usage, on regrettera peut-être juste la disparition du Telever qui apportait un confort d’amortissement unique, notamment au freinage en supprimant la plongée excessive.

Le réservoir plus anguleux s’accorde parfaitement avec le reste de la ligne, comme par exemple les carénages arrières ou la selle à double étage dont le revêtement antidérapant sera des plus utiles... mais pour savoir il vous faudra encore continuer à lire.

Une fois installé en selle, la vue se pose immédiatement sur ce que l’on appelait avant le tableau de bord, mais ça c’était avant pour reprendre un slogan célèbre. Ici sur la R1200R on parlera plus volontiers de d’ordinateur de bord. Toutes les infos y sont disponibles et suivant le nombre d’options que vous aurez prises, ma moto d’essai était full option, vous pourrez les piloter depuis les commodos et afficher les infos sur l’écran digital. Ecran qui est disponible en plusieurs affichages et même personnalisable. Honnêtement, je suis certain qu’en 69, ils sont allés sur la lune avec moins d’électronique qu’il y en a sur ce modèle.

La version de base de la R1200R se voit bien évidemment dotée de l’ABS et de l’antipatinage, la version Sport, elle, est livrée avec un saute-vent, des bas de carénage ainsi qu’un shifter (oui, oui vous avez bien lu ! Un shifter sur un Flat). Le réservoir se voit doté d’une bande en alu brossé et le moteur de plusieurs mode de conduite.

Vient enfin la version Exclusive qui reçoit en plus de la version Sport, les suspensions électroniques réglables depuis le tableau de bord, le régulateur de vitesse et un porte-bagage.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
La patate du moteur
+
La stabilité en courbe
+
Le freinage
On a moins aimé :
-
Les options qui font grimper la note

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
R1200R ABS
Année :
2015
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Boxer bicylindre 4 temps, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1'170 cm3
Refroidissement :
air/liquide
Alimentation :
Injection électronique numérique
Performances
Puissance max. :
125 ch à 7'750 tr/min
Couple max. :
125 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports à commande par crabots
Embrayage :
En bain d'huile, commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Treillis en deux parties, moteur porteur
Suspension AV :
Fourche Upside-Down 45mm
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
Monobras oscillant avec Paralever et monoamortisseur réglable
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant 320mm, étrier à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque 276mm, étrier flottant double piston
Dimensions
Longueur :
2'165 mm
Empattement :
1'515 mm
Largeur :
880 mm
Hauteur de selle :
790 mm
Selle basse 760mm, selle haute 820mm
Poids total :
231 kg
Réservoir :
18 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'900.-
Selon les options
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Alaska - Ushuaïa [partie 6] - De Valdez à la péninsule de Kenai Fjords
L’Alaska m’a tellement plu et bluffé que je vais lui consacrer plusieurs blogs. Je continuerai par le Sud, couvrant mon itinéraire de Valdez jusqu’à la péninsule de Kenai Fjords.
Deus Ex Machina nous livre sa version l'Hypermotard version Pikes Peak
La course de Pikes Peak est un vraie institution aux USA, alors quand on est un préparateur tel que Deux Ex Machina, on se doit de fourbir ses armes pour y participer, c'est chose faite avec cette Hypermotard.
Alaska - Ushuaïa [partie 5] - La Dempster et la Top of the World Highway
L'Alaska se présente à notre aventurier du moment. Avec sa Yamaha XT660Z Ténéré, le Vaudois Marc Scheiwiller poursuit son périple du nord au sud du continent américain qui durera une année.
MTT 420RR : 420 chevaux et une turbine d’hélico dans une moto
Le titre parle, et les plus fins connaisseurs diront tout de suite que ce n’est pas une première. Et c’est vrai puisque la MTT 420RR (pour 420 chevaux) n’est autre que la descendante de la fameuse Y2K !
BMW R 1200 GS 2018 – Elle évolue dans le détail
Alors que beaucoup annonçait un nouveau boxer à admission variable pour la GS 2018, celle-ci se contente d'évoluer dans le détail dans l'attente d'une mise à jour plus sérieuse pour 2019.
Une Kawasaki Versys 900 présentée à l'EICMA ?
L'EICMA 2016 a vu la Kawasaki Z900 être présentée au public, le constructeur japonais pourrait se servir de cette plateforme pour présenter une nouvelle Versys 900 cette année lors de l'édition 2017 du salon de Milan.

Recherche

Hot news !

BMW S1000RR 2018 - De nouvelles photos en disent plus
Le constructeur à l’hélice veut clairement reprendre le leadership du marché des sportives comme cela avait été le cas lors de la sortie de la S1000RR, la nouvelle mouture de la sportive s’annonce « caliente ».
La BMW S1000RR profondément revue pour 2018
Celle qui a révolutionné le monde des supersports il y a maintenant 8 ans va recevoir quelques modifications pour 2018 afin de la moderniser face à la concurrence.
Ducati V4 – Claudio Domenicali se laisse aller à quelques confidences
Lors de la manche WSBK de Laguna Seca, Ducati a présenté sa 1299 Panigale Final Edition afin de clore le chapitre des V2 desmodromiques et d'ouvrir un nouveau chapitre avec des V4 pour les sportives de Bologne.
Ducati V4 – A nouveau surprise en plein roulage
On vous l'avait présentée il y a quelques jours, et voilà que le nouveau missile de chez Ducati à motorisation V4 a été surpris en plein roulage, on en sait désormais un peu plus sur celle qui sera certainement la reine du salon EICMA de Milan.
Essai BMW HP4 Race – Bienvenue dans le monde de la course
Il y a des essais comme ça, magiques, exaltants… Comment on les reconnaît ? De notre côté, on est surexcités, un poil tendus, et même on a le syndrome particulier du kikitoudur…
Ducati V4 Superbike – Elle roule déjà
L'usine de Bologne fait parler d'elle cette semaine, tout d'abord avec le teaser présenté pour annoncer une rupture avec le passé et ensuite avec le rachat possible de la marque par Harley-Davidson.

Liens Partenaires