Essai publié le

Quelques jours passés avec l'exclusive Triumph Speed Triple R [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Pages

La Speed Triple R est une oeuvre d'art à elle seule. Je la regarde et je ne me lasse pas de la regarder. Je la détaille et je m'émerveille. Et quand je la démarre, je me laisse envahir par le ronron de son trois-cylindres. La moindre rotation de la poignée des gaz flate mes tympas. Et quand je me lance sur des routes sinueuses, la Speed Triple R révèle toutes ses qualités dynamiques. Plus encore, je me délecte dans une ambiance sonore digne des meilleurs concerts classiques... les trompettes sont à l'honneur ! Au-dessus de 5'000tr/min, c'est l'extase, la ligne 3-en-1 Arrow entre en scène en donnant le ton avec prestance. Et à la décélération, je prie pour ne pas croiser un pandore... tant les pétarades qui s'échappement du "silencieux" procurent une ambiance racing. Heureusement, à bas régime, cette ligne Arrow se montre aussi discrète que le double échappement d'origine. Ouf !

J'ai particulièrement apprécié la polyvalence de la Speed Triple R, au même titre que la Street Triple R. Dotée d'une large et moelleuse selle, ce n'est pas votre séant qui souffrira des longues balades. Tous les commodos tombent parfaitement sous les doigts, ce qui facilite la conduite en ville. Aussi, la commande d'embrayage est justement dosable, de même que la commande de boîte de vitesses est précise. Les freins sont d'une attaque progressive tout en présentant une puissance redoutable pour des freinages de trappeur. Gaffe au freinage sur l'angle ! Et finalement, ce ne sont que les poignets qui feront la grimace après quelques centaines de kilomètres ; en effet, la Speed offre à son pilote une position inclinée en avant qui met à contribution les poignets. A ce sujet, la Street gratifie d'une position plus droite et donc plus confortable.

La Speed Triple R, tout comme la Street Triple R, sont prédisposées à un usage intensif sur circuit et ne seront pas ridicules face à des supersportives de cylindrée moyenne. Il n'a pas fallu me prier pour emmener les deux soeurs sur le mythique circuit de Lignières.

Et pour caricaturer une journée au guidon d'une Speed Triple R

Le matin, je file (à l'anglaise) au travail. A midi, je me rends en ville pour un lunch partagé avec un ami motard. Je planifie une virée aux Grisons pour le week-end prochain. En fin d'après-midi, je quitte le travail et fais un détour par le circuit neuchâtelois avant de regagner mes pénates.

La Speed Triple R est une machine polyvalente, mais surtout très attachante par son comportement, sa mécanique et son look ! Coup de coeur assuré !

Plus de photos dans la galerie ci-dessous.

La vidéo du lancement :

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Son "Triple" couplé au silencieux Arrow
+
Son look unique
+
Son exclusivité - Un collector en devenir ?
+
Ses capacités dynamiques
On a moins aimé :
-
Moto en fin de carrière

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Speed Triple R
Année :
2012
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 4 soupapes par cylindre, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
1050 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multi-point
Performances
Puissance max. :
135 ch à 9'400 tr/min
Couple max. :
111 Nm à 7'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints en X
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre en aluminium à deux longerons
Suspension AV :
Fourche inversée Öhlins NIX 30 , Ø 43mm, réglable en précharge, détente et compression
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur Öhlins TTX 36, réglable en précharge, détente et compression
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
190/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant Ø 320mm, étriers radiaux Brembo monoblocs à 4 pistons (ABS déconnectable)
Frein AR :
Simple disque Ø 255mm avec étrier Nissin à 2 pistons (ABS déconnectable)
Dimensions
Longueur :
2'100 mm
Empattement :
1'435 mm
Largeur :
795 mm
Hauteur de selle :
825 mm
Poids total :
212 kg
Réservoir :
17.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Crystal White
 
Phantom Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 18'290.-
En ligne :
Garages :
 

Plus d'articles Moto

SAROLEA MANX7 - Une concurrente de 1er choix pour l’Energica EGO
Sarolea est une marque de moto belge qui a connu son heure de gloire entre 1900 et 1962.
Le moteur de la Honda Fireblade dans un châssis inédit
Surpris sur le net ces derniers jours, un prototype badge Honda fait fureur et pourrait annoncer une nouvelle gamme d'engins sportifs et racés chez le premier constructeur mondial.
Le 115e d'Harley-Davidson à Prague
110'000 fans ont participé au 115ème anniversaire de Harley-Davidson à Prague.
Cruizador - Le site suisse de moto-partage
Vous rêvez de changer de moto à chaque balade ? Vous êtes un motard occasionnel ? Vous manquez de ressources pour assumer l'entretien et les frais courants d'une moto ? Ou vous êtes un propriétaire qui souhaite se faire un peu d'argent avec votre moto, histoire d'alléger la charge financière annuelle de votre moto ?
Essai – KTM 790 Duke : Prêt, partez…FUN !
C’est « à domicile » que nous avons cette fois-ci testé la nouvelle venue de la firme de Mattighofen. Et croyez moi, elle n’a pas été épargnée.
Meurthe-et-Moselle (F) - Un jeune en motocross percute trois enfants sur la place du village
En marge des festivités liées à la victoire de la France lors de la finale de la Coupe du monde hier soir s’est déroulé un accident dramatique.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires