Reportage publié le 06 mars 2020

A la découverte de GVA Composites - Le spécialiste romand des fibres !

Texte de Cebb Oz / Photo(s) de Cebb Oz & GVA Composites

Sur terre, il y a des lieux qui grâce à leur propriétaire vous donnent un sourire d’enfant, des étoiles plein les yeux et la tête pleine de rêves…. Ce fut le cas pour ma part dès que j’ai franchis la porte de l’atelier de Christophe Bouchet, patron de l’entreprise GVA Composites.

Installé dans le village de Bernex depuis son ouverture en 2017, Christophe vous propose la fabrication, la réparation ou simplement le recouvrement de vos pièces moto, voiture ou tout ce que vous pourrez imaginer comme des cadres de cheminée ou encore dessous de verre par exemple.

Chris, carrossier de métier depuis une décennie et passionné de sports mécaniques, s’est lancé un pari fou : se spécialiser dans le travail de la fibre et ce fut un pari gagnant ! Le carbone, le Kevlar ou tout simplement la fibre de verre passe entre ses mains expertes pour un résultat à couper le souffle comme vous pourrez le constater dans notre galerie de photos.

Avec des partenariats de renom tel que McLaren, Blackway custom bike et bien d’autres, GVA Composites travaille en direct avec toutes les concessions du canton de Genève. Notre artisan vit à fond sa passion et les projets fous de ses clients comme le prouve la réalisation d’un habillage complet d’une moto de freestyle pour un certain Travis Pastrana, star du Nitro Circus, qui a subi un sérieux régime, avec, en exemple 300 grammes de perdu sur le simple garde boue avant… on croit rêver !

Car oui, le carbone est un matériaux noble qui embellira tout support mais dont le but premier de l’utilisation est sa résistance, son élasticité élevée ou surtout son poids. Pour preuve, il devient dur en 2020 de trouver un autre matériau sur une motoGP du carénage en passant par des parties de châssis !

Mais on n’a rien sans rien comme le dit l’adage, le carbone est une matière extrêmement délicate à travailler, qui nécessite de nombreuses heures de travail. Pour exemple, pour un garde boue avant complet, il faudra compter pas loin de 12 heures pour arriver au résultat final et l’utilisation de multiples produits tels que l’époxy, le diluant et une multitude de vernis différent. Le grand avantage de passer par un virtuose de la fibre c’est que vous pourrez choisir la couleur de votre pièce, que ce soit en choisissant votre carbone, ou tout simplement grâce à un savant mélange au moment du vernissage. 

Le maître des lieux, du haut de ses 26 ans, a la sympathie qui n’a d’égal que sa motivation à de grands projets d’avenir pour son échoppe, comme réussir à exporter son savoir faire à travers l’Europe tout en continuant à faire ce bon travail qui le caractérise ! Vous pourrez facilement le croiser sur un de nos évènements genevois tels que la course de côte de Verbois, le Supercross, et bien d’autres.  Bonne chance à lui !

Et si vous désirez un travail de qualité pour votre monture, vous connaissez maintenant l’adresse !

Site : GVA Composites

Facebook GVA Composites

Cebb Oz
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

BMW K 1600 GS Mammoth – Le retour du mammouth
Le retour du mammouth est à l’ordre du jour, tant sur le volet du règne animal que dans notre monde du deux-roues. Celui dont on va traiter on le doit à Nico Bakker.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Schallenberg Classic 2021 - Un weekend d’immersion (partie 1/2)
J'arrive au Schallenberg Classic un vendredi en fin de journée et yes, j'ai eu le tracé pour moi tout seul !
Aprilia Tuareg 660 - Place à la vidéo
Alors qu’elle sera officiellement présentée dans quelques semaines lors du salon EICMA de Milan, l’Aprilia Tuareg 660 se dévoile chaque jour un peu plus notamment au moyen de la dernière vidéo publiée par le constructeur de Noale.
La marque genevoise Motosacoche revient sur le marché avec le Type A
Entre 1899 et 1901, Henri et Armand Dufaux inventent un moteur qui s'installe dans le cadre de n'importe quelle bicyclette. La Motosacoche est née ! Marque plus ancienne que Harley-Davidson, Indian ou Husqvarna Motorcycles (1903 selon les sources), notre côté patriote est fier de ce retour.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.