Reportage publié le 19 décembre 2011

Le T-Max 530 présenté chez Badan Motos

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Jimmy Gurtner

Le nouveau T-Max est bien arrivé à Genève. Badan Motos lui avait organisé un accueil chaleureux ce samedi, invitant les curieux à venir voir le « petit » nouveau.

Il a même eu le droit aux petits-fours, le T-Max, en venant se montrer chez Badan Motos. Enfin, les visiteurs, surtout, l’évolution du gros scoot’ Yamaha se contentant toujours de sans-plomb. Exhibant son nouveau design plus agressif, il faisait l’unanimité auprès de son public, qui avait le compliment facile entre deux bouchées.

Bon, certains n’étaient pas convaincus par le nouvel arrière, trop agressif à leur goût. D’autres regrettaient toujours le manque d’espace sous la selle. La majorité a aimé. Adoré. On se disputait presque le modèle exposé!

Le T-Max marchait déjà fort à Genève. S’il n’est qu’en troisième position des ventes chez Badan, ses utilisateurs roulent beaucoup et se présentent donc plus souvent au service ou pour modifier leur monture. C’est le produit le plus rentable pour Serge Théodoloz et son équipe.

Son évolution était-elle donc vraiment attendue? « Oui et non, nous répond Serge Théodoloz, patron de Badan Motos. Le T-Max se vend toujours plus d’année en année. On bénéficie de l’aura qu’il a eue en Italie et en France, dès son lancement. On aurait pu refaire une saison ainsi si Yamaha n’avait pas revu le produit. Mais les Japonais ne voulaient pas laisser BMW s’installer sur le segment avec leur nouveauté. »

L’évolution du T-Max, selon l’équipe de Badan Motos, se fait dans le détail. « Le nouveau modèle répond surtout aux demandes qui ont pu être faites par les distributeurs et les clients, poursuit Serge. Les aménagements au niveau du compteur, le couple qui manquait au moteur ou encore l’allégement général sont au programme: c’est tout bon! »

S’il y en a un pour qui le T-Max 530 est tout bon, c’est Karim, président de la toute neuve section Suisse du T-Max. Il a eu la chance de chevaucher l’engin sur quelques mètres, le temps d’une rapide séance photo devant le magasin. « Il est beau. », résumait Karim en descendant du T-Max.

Le T-Max 530 est beau et vous attend chez Badan Motos, prêt pour un petit essai. Si vous êtes tentés par le nouveau maxi-scooter Yamaha, n’hésitez pas à aller y faire un tour!

Jimmy
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
T-Max 530
Année :
2012
Catégorie :
Scooter
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4 temps, 4 soupapes par cylindres et double arbre à cames en tête
Cylindrée :
530 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
47 ch à 6'750 tr/min
Couple max. :
52,3 Nm à 5'250 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
Variateur automatique CVT
Embrayage :
Automatique centrifuge
Partie cycle
Châssis :
Cadre en aluminium moulé sous pression
Suspension AV :
Fourche télescopique
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Mono-amortisseur central
Débattement AR :
116 mm
Pneu AV :
120/70 R 15
Pneu AR :
160/60 R 15
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque Ø 267mm avec étriers 4 pistons
Frein AR :
Simple disque Ø 282mm avec deux étriers un piston
Dimensions
Longueur :
2'200 mm
Empattement :
1'580 mm
Largeur :
775 mm
Hauteur de selle :
800 mm
Poids total :
221 kg
Réservoir :
15 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Competition White
 
Sonic Grey
 
Midnight Black
 
Hi-Tech Silver
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'980.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Yamaha Ténéré 700 Raid – L’Adventure au bout de la dune
Présentée sous forme de prototype lors du dernier salon EICMA, les dessins de la Yamaha Ténéré 700 Raid, version spéciale Adventure, viennent de fuiter.
Essai BMW CE 04 - À la pointe du tout électrique
Après le C Evolution, le maxi-scooter CE 04 est le premier modèle de la nouvelle stratégie de mobilité urbaine de BMW. Il n'y aura plus de nouveau modèle thermique, place au tout électrique.
Record historique des ventes pour Ducati
Ducati célèbre une année 2021 historique, avec un nouveau record de vente. Un signe de bonne santé pour le constructeur en mains allemandes ?
Les ventes de moto à un nouveau sommet en 2021
L'année 2020 avait déjà montré une progression des ventes, 2021 a continué sur la même lancée. Nouveau record historique !
De 1972 à 2022 - 50 ans de Kawasaki Z
La dynastie initiée par la Z1 Super Four en 1982 se perpétue depuis 5 décennies et pour commémorer ceci, Kawasaki annonce 4 modèles en édition spéciale.
Une Honda RC213V-S neuve adjugée… CHF 225'680.- !
Les motos d’exception ou rare deviennent des valeurs refuges ou encore des placements à l’instar de cette Honda RC213V-S qui neuve valait 169'880 CHF et qui vient d’être vendue aux enchères pour la somme record de CHF 225'680.-.

Hot news !

Essai Triumph Tiger Sport 660 - GT British pour jeune permis (vidéo)
Avec le moteur 660, la marque anglaise dispose d'un produit d'appel qui se décline ici en une moto plus polyvalente qu'un roadster.
Triumph lâche ses Tiger 1200 dans l'arène des gros trails
Triumph présente ses nouveaux trails au long cours et lâche ses Tiger 1200 chez les gros trails
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.