Article du 25 novembre 2021

EICMA 2021 - Toujours plus vite, la nouvelle Ducati Panigale V4 2022

Texte de Patrick

Depuis son arrivée en 2018, la Panigale V4 fait se tourner les têtes et tous les deux ans Ducati se penche à nouveau dessus pour la rendre plus efficace.

Si au premier coup d'œil, on peut croire que c'est la même, elle a bien changé. Une chose saute aux yeux, le logo sur les flancs. Le look évolue toujours dans un souci d'efficacité. Sur la face avant, les feux à LED sont intégrés dans des prises d'air triangulaires comme sur les premières sportives de la marque. Le design des winglet est simplifié mais ne perd pas en efficacité : 30 kg d'appui à 270 km/h et même 37 kg à 300 km/h.

Le sabot est complètement optimisé pour le refroidissement, avec de nombreuses ouvertures. Le réservoir conserve la forme inspirée d'un diamant, la partie en contact avec les genoux prend une nouvelle forme pour faciliter l'appui en virage. Sur les épaulements du réservoir, la forme est revue pour procurer un meilleur feeling sous l'avant-bras du pilote qui sort les épaules. Ces formes sont également moins fatigantes pour un pilote amateur qui se servirait encore trop de ses bras. 

Le moteur reste fidèle au V4 Desmosedici Stradale 90° de 1'103 cm3. On compte 215 ch à 13'000 tr/min et le rupteur intervient à 15'000 tr/min. La valeur de couple est de 123.6 Nm à 9'500 tr/min. 80% du couple est disponible à 6'000 tr/min. La boite de vitesse reprend l'étagement de celle dans la V4 R de Superbike, avec une première plus longue bien plus proche de la 3, le shifter bidirectionnel fonctionne ainsi bien plus rapidement. La 6e est également allongée pour gagner 5km/h de vitesse max.  

Grâce au même ordre d'allumage qu'en MotoGP, le Twin Pulse, le moteur V4 produit un son semblable particulièrement plaisant. Le vilebrequin contre-rotatif est également repris de la compétition. La pompe et tout le circuit de lubrification sont améliorés pour nécessiter moins de puissance pour son fonctionnement.

Avec la ligne complète Akrapovic tout en titane, qui déplace les silencieux en position haute sous la selle, cet ensemble non-homologué pousse la puissance à 228 ch. Ceux qui ont l'habitude des circuits demanderont combien de bruit elle fait : 107 dB avec les chicanes, 109dB sans chicanes.

Le concept du châssis reste le même avec le moteur au centre, un châssis moulé en aluminium, une partie avant en magnésium et un arrière-cadre lui aussi en aluminium. Enfin le bras oscillant monobras est fabriqué dans le même matériau. Le point de pivot de celui-ci est 4mm plus haut, amplifiant l'effet "anti-squat" qui limite le transfert de charge. Le feeling est meilleur pour ouvrir les gaz et notamment changer de direction gaz ouvert.

La moto a plus tendance à refermer la trajectoire désormais. L'avant remonte plus d'info au travers de la fourche avec 5mm supplémentaire de course.

Ducati indique que certains auraient gagné en championnat national avec l'ABS activé sur leur V4. Un argument en faveur de leur pack d'assistance à la conduite mais qu'on ne pourra pas vérifier. Outre l'ABS, il y a également : contrôle de traction, contrôle de glisse, gestion du frein moteur et gestion du wheeling. Elles sont toutes présentées de façon particulièrement lisible sur l'écran en mode Track EVO, le nouveau mode d'affichage.

Le freinage est logiquement confié à Brembo, avec des étriers Stylema à 4 pistons chacun de ø30 mm sur des disques de ø330 mm. A l'arrière, un simple disque de ø245 mm est pincé par 2 pistons. 

La Panigale V4 est annoncée pour 198.5kg en ordre de marche. Cette version 2022 s'est montrée plus rapide que la version précédente lors qu'elles étaient pilotées le même jour par 4 pilotes de niveaux différents. Il en ressort une impression de plus de précision, plus d'agilité et d'être moins faitguante à piloter.

Également disponible en version V4S, la sportive se dote alors de jantes en aluminium forgées, d'une selle bicolore et bi-matériaux qui offre un meilleur grip, une batterie Lithium et surtout les suspensions semi-active Öhlins Smart EC 2.0. Tous les changements qu'elle opère en roulant sont basés sur des événements et non des prédictions, ce qui en fait un allier de taille pour tout pilote.

La fourche est la nouvelle NPX25/30 pressurisée, offrant plus de stabilité et de soutien au freinage. L'amortisseur est un TTX36 et l'ensemble est complété par l'amortisseur de direction lui aussi réglable électroniquement. Les différents modes de travail des suspensions permettera à chacun d'y trouver son compte.

Les prix des deux modèles ont été défini à CHF 25'990.- la Panigale V4 et CHF 31'790.- pour la V4S.

Patrick
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Panigale V4 (S)
Année :
2022
Catégorie :
Supersport
Moteur
Type :
V4 Desmosedici Stradale 90°, Vilebrequin contra- rotatif, 4 soupapes par cylindre à distribution desmodromique
Cylindrée :
1'103 cm3
Refroidissement :
liquide
Alimentation :
Système d'injection de carburant électronique, deux injecteurs par cylindre.
Performances
Puissance max. :
215.5 ch à 13'000 tr/min
Couple max. :
123.6 Nm à 9'500 tr/min
Transmission
Finale :
par chaine
Boîte :
6 rapports avec Ducati Quick Shifter (DQS) Up & Down Evo2
Embrayage :
multidisque à bain d'huile, commande hydrolique
Partie cycle
Châssis :
Cadre avant en aluminium, moteur porteur
Suspension AV :
Fourche inversée Showa BPF ø43mm entièrement réglable (S: Ohlins NPX25/30 Smart EC 2.0)
Course AV :
120 (125) mm
Suspension AR :
Amortisseur Sachs réglable (S: Öhlins TTX36 Smart EC 2.0)
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
200/60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant ø 330mm avec étriers Brembo monobloc Stylema 4 pistons
Frein AR :
Simple disque ø245 mm, étrier 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'469 mm
Hauteur de selle :
850 mm
Poids à sec :
175 kg
Poids total :
198.5 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Rosso Ducati
Catalogue
Prix de vente :
CHF 25'990.-
Panigale V4S CHF 31'790
En ligne :

Plus d'articles Moto

Aprilia ajoute une Tuono 660 Factory et des couleurs aux sportives
L'incursion d'Aprilia dans le marché de la moyenne cylindrée bat son plein. Avec une version affutée de la Tuono et une édition limitée de sa RS660, on comptera encore sur elles en 2022.
Quicktest360 - La Ducati Panigale V4S 2022 en vidéo
L'essai écrit est sorti il y a quelques jours, place à l'essai vidéo, avec le son du moteur et du vent.
Norton V4CR, le réveil de la bête ?
Norton fait son retour sur le devant de la scène avec un roadster "café-racer corsé"
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
le calendrier des HAT Series 2022 est en ligne!
Les dates des HAT Series 2022 sont désormais en ligne, c'est le moment de sortir votre agenda pour réserver vos weekends! On espère que la situation 2022 ne perturbera pas ce beau programme et que le HAT Master Balkans puisse cette fois avoir lieu!
Essai Triumph Speed Triple 1200 RR 2022 - Le sport et la classe "so British"
Avec sa Speed Triple 1200 RR, Triumph prend le monde des supersportives à contre-pied a. Ne serait-ce pas la sportive manquante ou l’évolution ultime du Café Racer ?

Hot news !

Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.