Article du 03 novembre 2021

Crighton CR700W – Le retour du moteur rotatif – Un pur « eargasm »

Texte de Marc / Photo(s) de Crigthon Motorcycle / Vidéo(s) de BikeIt

Les plus anciens se souviendront avec nostalgie de la Norton RCW588 produite au début des années 90 et qui aura même couru quelques manches en Grand-Prix. L’homme qui était derrière ce mythe vient de lui redonner vie avec la Crighton CR700W.

Un peu d’histoire

A la fin des années 80, début des années 90, alors que Brian Crighton œuvrait pour Norton, la firme anglaise a présenté la RCW588 équipé d’un moteur bi-rotor de 588cc. La version course de celle-ci sera même homologuée par la FIM en 1990 pour participer aux Grands-Prix 500, soit la catégorie reine où les sauvages 500 deux-temps régnaient en maitre. On retrouva également la RCW588 dans des courses comme le TT qu’elle remporta en 1992 avec Steve Hislop, ou encore le British Superbike, qu’elle remporta également en 1994.

Une version routière nommée Norton F1 dotée d’une splendide peinture JPS réplica fut produite de 1990 à 1994. Sa puissance était de 95cv et son poids de 192kg, ce qui à l’époque était plus que respectable.

Aujourd'hui

Mais voilà, Brian Crighton qui était derrière ce moteur chez Norton, y croit dur comme fer et l’a remis au goût du jour en créant sa propre moto réservée à la piste, la Crighton CR700W et là attention, attachez vos lacets ça dépote sévère ! Le bi-rotor annonce 220cv à 10’500tr/mn pour un poids de… 129 kilos ! Soit rien de moins que la puissance d’une supersportive actuelle avec un poids en-dessous d’une 125cc de quand on était jeune !!

Ce fameux moteur Wankel affiche maintenant 699cc soit rien de moins que 319cv au litre, puissance supérieure à une MotoGP actuelle… belle performance !

Un autre grand avantage de ce type de motorisation est son poids contenu et sa compacité. Bien moins encombrant qu’un 4-temps, le bloc peut être placé idéalement de façon centrale dans le châssis ce qui améliore la maniabilité et la stabilité de la moto.

Crighton a porté une attention particulière à la boîte de vitesses car selon lui cette dernière est soumise à un stress particulier lorsqu’elle est couplée à un moteur rotatif.

Par contre, la CR700W ne sera pas à la portée de toutes les bourses et sera aussi rare que le plus précieux des joyaux avec seulement 25 exemplaires produits pour un prix unitaire de CHF 106'000.- ! Ça pique !

Le premier, et pas des moindres, qui craque complètement pour la Crighton CR700W n’est autre que Peter Hickman, qui a remporté le dernier Senior TT à la vitesse de 135.452mph (soit 217.989km/h) de moyenne et voit la possibilité de franchir la barre des 140mph avec cette machine.

Dans la vidéo ci-dessous, Brian Crighton nous parle de son bébé :

Et voici de quoi l'entendre ce bi-rotor s'exprimer :

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Aprilia ajoute une Tuono 660 Factory et des couleurs aux sportives
L'incursion d'Aprilia dans le marché de la moyenne cylindrée bat son plein. Avec une version affutée de la Tuono et une édition limitée de sa RS660, on comptera encore sur elles en 2022.
Quicktest360 - La Ducati Panigale V4S 2022 en vidéo
L'essai écrit est sorti il y a quelques jours, place à l'essai vidéo, avec le son du moteur et du vent.
Norton V4CR, le réveil de la bête ?
Norton fait son retour sur le devant de la scène avec un roadster "café-racer corsé"
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
le calendrier des HAT Series 2022 est en ligne!
Les dates des HAT Series 2022 sont désormais en ligne, c'est le moment de sortir votre agenda pour réserver vos weekends! On espère que la situation 2022 ne perturbera pas ce beau programme et que le HAT Master Balkans puisse cette fois avoir lieu!
Essai Triumph Speed Triple 1200 RR 2022 - Le sport et la classe "so British"
Avec sa Speed Triple 1200 RR, Triumph prend le monde des supersportives à contre-pied a. Ne serait-ce pas la sportive manquante ou l’évolution ultime du Café Racer ?

Hot news !

Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.