Article du 25 avril 2021

Poser le genou, oui mais...

Texte de Thomas / Photo(s) de Rédaction

“Enfin, le genou !” Voilà ce que je lis de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux. Poser le genou sur route semble être un passage obligé dans la vie des jeunes motards. Ils s’en vantent. Et je vous avoue que cela me rend perplexe. Car la plupart du temps les conditions ne sont pas réunies pour le faire sans risques. Il me semble important de le rappeler : sur route ouverte cette pratique exige d’être conscient des dangers possibles. Alors, poser le genou, oui, mais pas à n’importe quel prix ! 

Beaucoup de motards rêvent de frotter leurs sliders sur le bitume. Comme je les comprends ! Réalisée dans les règles de l’art, il est vrai que cette sensation est unique et la montée d’adrénaline qui s’ensuit a un goût de reviens-y.  Tout à fait logique et justifié sur piste, l’acte est nettement plus risqué sur route.   

Techniquement il est possible d’y parvenir à faible vitesse mais au prix d’un effort digne d’un équilibriste. Et se déhancher dans ces conditions fait courir un risque évident de perte d’équilibre et donc de chute, car la moto n’a pas suffisamment de force d’inertie. Mais alors dans quelles conditions poser le genou est-il pertinent, me direz-vous ? La première condition est évidemment celle d’avoir un équipement adapté, c’est à dire une combinaison 1 ou 2 pièces en cuir avec sliders intégrés. Deuxième condition, et pas des moindres : connaître sa moto et faire confiance en ses pneus. Enfin, il est important et judicieux de choisir le lieu adéquat pour le faire. Sans surprise, c’est le circuit qui est tout indiqué pour frotter ses sliders. Parce qu’on n’y trouvera ni circulation ni obstacles, une chute éventuelle aura des conséquences nettement moins lourdes/graves.  

Il faut savoir que même lorsque toutes les conditions seront réunies, certains y arriveront rapidement tandis que d’autres auront besoin de plus de temps ainsi que de conseils de la part d’un coach. Personnellement, ma première fois (lors d’un roulage sur piste à Dijon-Prenois) s’est passée à l’endroit où je m’y attendais le moins ! C’est même dans le virage où je me considérais comme le moins à l’aise que le slider a frotté ! Pour dire que ce n’est pas quelque chose qui se commande mais qui se vit au moment opportun, presque naturellement, ai-je envie de dire. 

Quel plaisir que cette sensation de connexion totale du pilote, de la route et de la machine ! En résumé, poser le genou ne doit certainement pas devenir un but en soi et n’est pas non plus synonyme de pilotage d’élite. En effet, on peut être un très bon motard sans jamais avoir posé le genou sur le bitume. L'acte est simplement la conséquence logique et physique d’une vitesse de passage en courbe ainsi que d’une position.  

Et puis entre nous, si vous persistez à vouloir poncer du slider, trouvez une alternative, comme Foux  par exemple, en plein entrainement ici sur son simulateur hi-tech... 

Thomas
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Aprilia ajoute une Tuono 660 Factory et des couleurs aux sportives
L'incursion d'Aprilia dans le marché de la moyenne cylindrée bat son plein. Avec une version affutée de la Tuono et une édition limitée de sa RS660, on comptera encore sur elles en 2022.
Quicktest360 - La Ducati Panigale V4S 2022 en vidéo
L'essai écrit est sorti il y a quelques jours, place à l'essai vidéo, avec le son du moteur et du vent.
Norton V4CR, le réveil de la bête ?
Norton fait son retour sur le devant de la scène avec un roadster "café-racer corsé"
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
le calendrier des HAT Series 2022 est en ligne!
Les dates des HAT Series 2022 sont désormais en ligne, c'est le moment de sortir votre agenda pour réserver vos weekends! On espère que la situation 2022 ne perturbera pas ce beau programme et que le HAT Master Balkans puisse cette fois avoir lieu!
Essai Triumph Speed Triple 1200 RR 2022 - Le sport et la classe "so British"
Avec sa Speed Triple 1200 RR, Triumph prend le monde des supersportives à contre-pied a. Ne serait-ce pas la sportive manquante ou l’évolution ultime du Café Racer ?

Hot news !

Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.