Article du 07 octobre 2019

La Triumph Street Triple RS 2020 gagne 9% de puissance - Les infos et les photos

Texte de Yann

Revue pour 2020, la Street Triple RS de Triumph bénéficie d'améliorations majeures des performances grâce notamment à une importante mise à jour du moteur développée par l'équipe Moto2TM de Triumph.

En débarquant en 2007 sur le marché du roadster, la Street Triple n'a jamais cessé de démontrer ses performances, notamment grâce à son trois-cylindres qui a fait sa renommée. Toutefois, le 675cc commencait à accuser les années et du fait des nouvelles normes Euro, les Anglais ont décidé en 2017 de pousser le bloc moteur à 765cc, ce qui l'a rendue encore plus joueuse.

Mais trois années après son lancement, la firme d'Hinckley frappe à nouveau sur la tête des concurrents en proposant une Street Triple RS avec une esthétique revue, un moteur encore plus performant et un équipement technologique dans l'air du temps.

Du côté de l'esthétique, la nouvelle RS, arbore une nouvelle signature des phares à LED, ce qui lui donne un regard plus agressif que par la version actuelle. Les carénages avant at arrière reçoivent également des modifications, ce qui se marie parfaitement avec la signature visuelle. Le silencieux d'origine a été redessiné et perd en volume, ce qui sera un plus pour ceux qui mettent beaucoup, beaucoup d'angle...

Le cadre arbore un coloris argent titane, alors que les reposes-pieds s'offrent une touche plus classe en passant au noir.

Encore plus technologique

Le système TFT a maintenant des fonctionnalités améliorées avec le logiciel du système de connectivité MyTriumph installé et activé, prêt à être utilisé avec le module Bluetooth accessoire. Cela permet l'interaction avec une GoPro, la navigation et l'utilisation du téléphone et de la musique via les commodos optimisés et affichés sur l'écran TFT. Il présente également de nouveaux schémas graphiques de 2ème génération, dans quatre styles différents, et quatre couleurs différentes. L'angle de l'écran TFT peut être ajusté pour une visibilité optimale en fonction de la taille du pilote.

La dernière version du Triumph Shift Assist, à changement de vitesses rapide vers le haut et vers le bas, a également été ajoutée de série à la nouvelle Street Triple RS, rendant la moto beaucoup plus performante, en particulier sur circuit. Cela permet de changer de vitesse en douceur et confortablement tout en maintenant la position de l'accélérateur, ce qui réduit la fatigue du pilote.

Les cinq modes de conduite améliorés (Road, Rain, Sport, Track et Rider configurables) ont été optimisés pour s'adapter au niveau de performance supérieur de la moto, pour un contrôle maximum du pilote. Ces modes permettent de régler la réponse de l'accélérateur, l'ABS et l'antipatinage, et peuvent facilement être sélectionnés pendant la conduite. Le mode pluie limite l'alimentation à 100CV pour plus de sécurité et de contrôle.

Plus de puissance

Euro 5 oblige, la nouvelle Street Triple RS en profite pour grapiller 9% de puissance en plus (à mi-régime), avec un valeur de couple qui passe de 77Nm à 18'800tr/mn à 79Nm à 9'350tr/min. Les chevaux eux restent inchangés malgré les nomres Euro 5 avec 123cv à 11'750tr/min. Alors oui, ce n'est pas énorme, mais l'augmentation du couple à un régime moins élevé lui permet de gagner en agrément de conduite sur route. Mais nous vous en dirons plus d'ici quelques jours lors de notre essai...

Ce surplus de puissance sera toujours assuré par l’excellent châssis de la Street et notamment par la fourche Showa Big piston de 41mm, et par l'amortisseur arrière Öhlins STX40 qui font déja un excellent travail sur la Street actuelle. 

Le système de freinage est également conservé, et les étriers avant Brembo M50 à 4 pistons, associé au MC du même fabriquant sont en parfaite adéquation avec la belle, qui peut se révèler être une bête sur piste.

Pour un style encore plus contemporain, la nouvelle Street Triple RS est présentée en deux coloris différents : Black Matt avec décalcomanies argent aluminium et jaune, ou glace argent avec décalcomanies Diablo Red et Aluminium Silver.

On ne sait pas pour vous, mais du côté de la rédaction, nous sommes impatients de pouvoir la tester sous peu.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Yamaha Ténéré 700 Raid – L’Adventure au bout de la dune
Présentée sous forme de prototype lors du dernier salon EICMA, les dessins de la Yamaha Ténéré 700 Raid, version spéciale Adventure, viennent de fuiter.
Essai BMW CE 04 - À la pointe du tout électrique
Après le C Evolution, le maxi-scooter CE 04 est le premier modèle de la nouvelle stratégie de mobilité urbaine de BMW. Il n'y aura plus de nouveau modèle thermique, place au tout électrique.
Record historique des ventes pour Ducati
Ducati célèbre une année 2021 historique, avec un nouveau record de vente. Un signe de bonne santé pour le constructeur en mains allemandes ?
Les ventes de moto à un nouveau sommet en 2021
L'année 2020 avait déjà montré une progression des ventes, 2021 a continué sur la même lancée. Nouveau record historique !
De 1972 à 2022 - 50 ans de Kawasaki Z
La dynastie initiée par la Z1 Super Four en 1982 se perpétue depuis 5 décennies et pour commémorer ceci, Kawasaki annonce 4 modèles en édition spéciale.
Une Honda RC213V-S neuve adjugée… CHF 225'680.- !
Les motos d’exception ou rare deviennent des valeurs refuges ou encore des placements à l’instar de cette Honda RC213V-S qui neuve valait 169'880 CHF et qui vient d’être vendue aux enchères pour la somme record de CHF 225'680.-.

Hot news !

Essai Triumph Tiger Sport 660 - GT British pour jeune permis (vidéo)
Avec le moteur 660, la marque anglaise dispose d'un produit d'appel qui se décline ici en une moto plus polyvalente qu'un roadster.
Triumph lâche ses Tiger 1200 dans l'arène des gros trails
Triumph présente ses nouveaux trails au long cours et lâche ses Tiger 1200 chez les gros trails
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.