Article du 04 mars 2019

Le marché suisse de la moto en pleine phase de transition

Texte de Rédaction

Après avoir connu un important recul l'année dernière avec une chute de près plus de 7,5% des ventes, le marché suisse du deux-roues devrait retrouver une certaine stabilité en 2019.

Avec un regain de nouveautés et des changements réglementaires importants en vue, les immatriculations devraient pouvoir se maintenir au "niveau élevé de 2018", a confié à AWP Roland Müntener, président de l'association des importateurs Motosuisse.

Selon lui, la chute des ventes observée en 2018 est à mettre sur le compte de plusieurs éléments. Tout d'abord, l'essoufflement de l'effet prix, qui avait amené l'ensemble des distributeurs helvétiques à concéder d'importants rabais dans le sillage de l'abolition en janvier 2015 du taux plancher face à l'euro par la Banque nationale suisse (BNS).

A cela s'ajoute un effet de base exceptionnel après l'immatriculations en 2017 d'un nombre important de véhicules de flotte (armée et police). "Nous étions conscients que ces éléments positifs ne pouvaient pas être durables et nous nous attendions à une correction en 2018", explique le Saint-gallois, reconnaissant une année "moins riche en nouveautés" que les précédentes.

Les perspectives pour 2019 sont "en principe positives", poursuit le responsable. La suppression prévue en 2021 de la possibilité d'accéder dès l'âge de 25 ans directement à une grosse cylindrée devrait doper les ventes dans ce segment. A compter de cette date, le marché des 125 cc, qui sera alors accessible dès 16 ans, devrait également "gagner significativement en importance", alors que celui des 50 cc est appelé à disparaître.

Pour le directeur de Yamaha Suisse, Vincent Mentha, le marché helvétique a connu une légère saturation en 2018, et 2019 devrait être une année de transition, en raison notamment de l'introduction prochaine des normes anti-pollution Euro-5, qui se traduit par "un renouvellement progressif des gammes actuelles des différents constructeurs".

L'électrique peine à démarrer

Au nombre des facteurs influents, le responsable du leader de la branche en Suisse cite le lancement de modèles à propulsion électrique chez différents constructeurs, qui devrait selon lui "ouvrir de nouvelles perspectives d'ici 2 à 3 ans". Mais malgré une demande accrue des consommateurs pour ce type de propulsion, force est de constater que l'électrique a de la peine à trouver grâce auprès des motards.

A cet égard, le deux-roues est nettement désavantagé par rapport à la voiture. "D'une part, les motos ne disposent que de très peu de place pour de grosses batteries, et d'autre le comportement routier, et donc la sécurité, se retrouvent manifestement péjorées par ce supplément de poids", explique Roland Müntener.

Il dit s'attendre à voir les alternatives à la propulsion thermique se développer à l'avenir, mais "pour le moment, la technologie nécessaire n'est pas suffisamment aboutie pour rendre possible une production de série rentable". Ainsi, l'offre limitée ne satisfait qu'un "petit groupe de consommateurs disposés à accepter les désavantages actuels" (autonomie, poids, prix, etc).

En 2018, la plupart des constructeurs de deux-roues ont vu leurs ventes diminuer en Suisse. Numéro un depuis plusieurs années, le japonais Yamaha a accusé un repli de 5,4% sur un an, à 8525 unités, et son compatriote Honda de 2,6% à 6299. Loin derrière, l'italien Vespa a écoulé 3615 scooters (-2,6%) alors que les ventes de l'allemand BMW, qui avaient bondi de près d'un tiers en 2017, ont plongé d'autant à 3389 unités.

Dans ce contexte de recul généralisé, le motoriste autrichien KTM - par ailleurs récemment coté à la Bourse suisse - s'est distingué, avec un total de 1707 motos vendues, soit 1,5% de plus qu'en 2017.

Marché de l'occasion en plein essor

Si les ventes de deux-roues neufs ont décliné l'année dernière à un peu plus de 42'000 unités, le marché de l'occasion a une nouvelle fois progressé. Quelque 90'000 motos et scooters ont changé de main, dont 55'000 motos d'une cylindrée supérieure à 125 cc. En l'espace de cinq ans, la hausse avoisine les 20%, indique mercredi l'Office suisse moto et scooter (OSMS).

Au total, le parc helvétique de deux-roues motorisés se monte à 900'000 véhicules, dont près de 200'000 cyclomoteurs. Si le nombre de scooters sur les routes suisses stagne depuis cinq ans autour des 273'000 unités, celui des motos est en constante progression et flirte avec la barre des 450'000.

Rédaction
Source :  AWP
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!