Article du 22 février 2016

"Nous ne voulons pas de circuit en Suisse !" - L'analyse d'Hervé Gantner tout en ironie

Texte de Yann / Photo(s) de Yann

La Suisse ne possède pas de circuit de vitesse dans son bel écrin, mais pourquoi donc ? Tout simplement parce que le Conseil fédéral en a décidé ainsi, suite à un tragique accident lors des 24 Heures du Mans en 1955... C'était il y a 61 ans.

De ce fait et depuis des années, le peuple suisse a lancé un bon nombre d'initiatives pour inverser la tendance, malheureusement sans succès. Les excuses sont régulièrement identiques : dangerosité, impacts sur l'environnement, enjeux financiers... Autant de motifs qui ont mis à mal les projets sérieux que nous avons connus.

Aujourd'hui, nous vous proposons de lire l'avis d'Hervé Gantner (pilote "road racer" connu pour ses participations au Tourist Trophy et au Grand Prix de Macau, notamment). 

La parole est donnée à Hervé :

Sérieusement, vous nous fatiguez avec vos envies de faire un circuit en Suisse ! Nous, on aime le calme, le silence et tout ce qui rapporte de l'argent même si ça peut polluer un peu.

Mais attention, on aime l'argent dans la proportion suisse. Votre petit circuit qui créerait à peine quelques centaines d'emplois et quelques mini-millions, ça n'intéresse personne.

Et puis mince, on n'a pas la place pour vos bêtises, on ne peut déjà plus construire des immeubles pour se faire de l'argent, quoique pour cela, on arrive encore à déclasser quelques terrains je l'avoue.

Après tout, nous n'avons que 3'899 terrains de football, 5'503 courts de tennis, 2'084 piscines, 411 installations de sports de glace et seulement 10'979 "installations sportives spécifiques" (comprenant aussi bien le golf, l'escalade, le cyclisme ou même les 161 terrains de hornuss). De plus, tous ces sports sont écologiques, car personne n'y va en voiture, aucun traitement chimique n'est utilisé et aucune énergie n'est demandée pour l'entretien.

En gros, nous avons plus de 20'000 installations sportives et vous, bande de petits égoïstes crasseux, vous voudriez qu'on vous paie un seul circuit de vitesse ? Mais vous rigolez ! Sachez que les gens qui possèdent des véhicules thermiques représentent à peine plus de la moitié de la population suisse et vous voudriez un terrain ? Pleutres !

Sachez Monsieur, que nous sommes un pays propre. Certes, nous avons un ou deux petits, très petits aéroports internationaux mais c'est une pollution justifiable puisqu'elle rapporte de l'argent à l'Etat. Et puis l'avion, c'est une pollution positive, puisque cela sert à voyager, à s'ouvrir au monde, à se cultiver. Vous conviendrez que prendre des avions afin d'aller escalader (et sous-payer des sherpas) des montagnes dont nous ne verrons bientôt plus la neige est plus utile que d'aller tournicoter sur une bande de bitume sinueuse.

Ne pouvez-vous pas faire comme tout bon Suisse? Prenez donc votre voiture et faites 200km pour aller skier, l'énergie nucléaire qui fait bouger vos télésièges ne pollue pas, puisque la majeure partie vient de l'étranger.

Et puis la Suisse doit se montrer à la pointe de la technologie, à quoi bon pourrait bien servir une piste ? L'EPFL ou l'EPFZ n'ont qu'à se rendre à l'étranger pour développer leurs véhicules électriques sur des circuits, nous avons les moyens de nous déplacer et le trajet pollue principalement les pays avoisinants, donc nous ne polluons pas chez nous. Fantastique, non?

La sécurité routière? Mais mon jeune ami, vous plaisantez ? Nous sommes déjà dans les meilleurs du monde dans ce domaine, à quoi bon sensibiliser les gens à la vitesse quand on peut leur prendre des sommes énormes, et même leurs véhicules et les revendre, dès qu'ils font une grosse bourde ? La répression rapporte beaucoup plus que la sensibilisation très chère.

Cher ami pollueur, si la vitesse ne tue pas autant qu'on aime le prétendre, sachez qu'elle nous rapporte des sommes considérables, pourquoi mettre un endroit à disposition des gens qui aiment la vitesse alors qu'il nous suffit de mettre des radars pour les saigner ?

Eh oui mon ami, tu vis dans un pays où le hornuss a plus de succès que toi et où un dealer sans papier peut exercer son métier plus librement que toi ta passion. Mais tu peux toujours partager ce texte si tu trouves que quelque chose ne tourne pas rond.

PS : les chiffres sur les installations sportives sont trouvables sur bpa.ch.

Si vous souhaitez encore quelques analyses, n'hésitez pas à vous rendre sur sa page Facebook Hervé Gantner Adventures.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Essai Honda CB1000R Neo Sports Café - Sortie de léthargie
La précédente CB1000R, c'est une des premières motos qu'on avait essayé sur le site en 2010. Depuis tout ce temps, elle n'aura changé qu'en 2018. Mais que s'est-il passé en 8 ans de développement ? Bah euh...
Djeemee's Story - Sapinette
Parce que le monde de la moto est rempli d'histoires, Djeemee a décidé qu'il allait également partager la sienne. En commençant à peu près par le commencement, soit l'histoire de son premier gros cube. Une Bandit 600 baptisée Sapinette. Tout un programme!
Roland Sands s'empare déjà de la BMW R18
Roland Sands est de ces préparateurs qui, quand vous le quittez une minute des yeux, sort un truc improbable de son atelier. C'est pour cette raison que bien souvent les constructeurs lui confient leur moto en avant première.
Sortie AcidTracks 2020 à Bresse - Les photos sont là
Enfin !! Après des mois, que dis-je, des semaines à rêver de ces instants licornesques, nous avons enfin pu mettre les roues de nos fidèles montures sur le circuit de Bresse et nos photographes étaient là pour immortaliser ce moment.
Breaking News - Honda tease sa nouvelle CBR 600 RR 2021 !
La rumeur courait pour une présentation le 9 août sur le circuit de Sugo au Japon, mais c'est aujourd'hui que le site Honda.co.jp voit apparaitre en ligne une vidéo et une photo de la nouvelle CBR 600 RR.
20 ans après, le BMW C1 pourrait revenir (nous hanter)
Pour l'an 2000, le BMW C1 était une révolution : un scooter conçu pour être vendu à des automobilistes. En les libérant du port du casque avec un système à deux ceintures, il y avait de l'idée.

Hot news !

Essai KTM 390 Adventure - Elle doit être prise au sérieux
A l'annonce de sa sortie, j'étais sceptique. Je n'ai jamais vu une moto de ce segment sur nos routes, alors pourquoi celle-ci devrait marcher ? D'abord parce que l'Europe n'est pas le marché cible et ensuite parce qu'elle est vachement bien cette 390 Adventure !!
Kawasaki Z900 vs. BMW F900 R - Duel au sommet du marché roadster
Cette année 2020, si particulière, verra quand même l'énorme succès de la nouvelle Kawasaki Z900 sur le marché. Face à elle, BMW présente son premier roadster mid-size convaincant, la F900 R.
Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.