Interview publié le 14 juillet 2018

Bonnie & Klyde sur les routes de l’est - Interview de ces deux aventuriers « On the road » !

Propos recueillis par Ludovic Amstutz

En mars, je vous présentais ce couple atypique ayant la volonté de voir le monde à moto. Leur date et lieu de départ était fixés en avril à Lausanne. Depuis, ils ont pu faire la visite de plusieurs pays comme la Slovénie, la Croatie, la Grèce et la Turquie.

Premier article: Bonnie & Klyde partent à la découverte des continents


Amaia/Triumph Bonneville Marvin BMW K100

Ayant l’envie de découvrir toujours plus de vallées et montagnes, ils n’hésitent pas à prendre d’autres itinéraires pour s’émerveiller. Et ça marche ! Amaia et Marvin partagent leur roadbook chaque jour pour donner l’envie du voyage ! #Roaditude


Pour vous, je leur demandé à Marvin s’il était possible de faire un interview ! Voici donc leurs réponses :

- Bonjour Amaia et Marvin, comment allez-vous ? Comment se passe votre voyage ?

Salut. Tout va très bien, merci. Nous sommes actuellement en Géorgie où nous passons quelque temps chez un ami à Tbilissi. On en profite également pour faire un entretien de nos motos avant d’attaquer la suite. Jusqu’à présent notre voyage se passe à merveille. Nous n’avons pas eu de problème majeur et nous adorons notre nouvelle vie de nomades.

- Pouvez-vous me rappeler quel est le but de votre RoadTrip ?

En premier lieu, partir à la découverte de nouveaux horizons. Prendre un peu de recul par rapport à la société un peu folle qui nous entourait en Suisse. Sans dénigrer notre vie d’avant, on avait la sensation que tout allait trop vite. Nous avons donc décidé de prendre le temps et de voyager avec le moins de contraintes possibles liées à celui-ci.

- Quelle est l’expérience qui vous a le plus marquée jusqu’à présent ?

Un des moments les plus marquants est certainement notre séjour dans la ville de Mardin, dans le sud-est de la Turquie. Cette région nous attirait énormément mais nous avons dû nous questionner quant à la sécurité avant de nous y rendre. Une fois sur place, nous nous sommes rendu compte que la vie y est relativement tranquille. Pour répondre plus précisément à la question, je pense que l’expérience contrastée de découvrir cette resplendissante région et de voir le mur avec la Syrie voisine a été l’une des plus marquantes.

- Toutes les cultures sont fascinantes, laquelle vous a fait le plus rêver pour l’instant ? Et pourquoi ?

Sans hésitation la culture turque. Nous avons adoré l’accueil que les gens nous ont réservé. Et ceci dans tout le pays. Même dans une ville de la taille d’Istanbul nous avons ressenti cette convivialité. De plus, adorant la nourriture, nous ne pouvions que tomber amoureux de la Turquie.

- Des casses matériels il y en a toujours, comment faites-vous pour y remédier ?

Nous essayons au maximum de réparer sur place et par nous-même les éventuelles casses. Si nous n’y parvenons pas nous essayons toujours de trouver une solution locale. En dernier recours, nous pouvons demander au garage participatif Rideshaper, où nous avons préparé nos motos et situé à Lausanne, de nous envoyer des pièces. Jusqu’à présent ces solutions ont très bien fonctionné.

- Quelle pièce avez-vous changé le plus souvent sur vos motos ?

A vrai dire nous n’avons pas eu beaucoup de pièces à changer jusqu’à présent. Pour Klyde je répondrais tout de même les joints spy de la fourche qui fuyaient et que nous avons remplacé en Grèce. En ce qui concerne Bonnie, en dehors de l’entretien normal, rien de particulier. Même s’il ne s’agit pas d’une pièce que nous avons changée, je dirais que ce que nous avons fait le plus souvent est de graisser la chaine. Rien de bien sorcier donc.

- Quel conseil pourriez-vous donner aux lecteurs quant à l’équipement pour un tel road trip ?

Tout dépend de l’état d’esprit du road trip. Dans notre cas, être le plus indépendant possible est primordial. Raison pour laquelle notre matériel camping (aussi bien pour dormir que se faire à manger) est indispensable. Pour l’anecdote, nous avons emmené une bâche qui trainait chez nous … et nous n’aurions pas pu faire meilleur choix. Nous lui avons déjà trouvé une dizaine d’utilités. Pour le reste, essayer de voyager léger sans faire de compromis trop importants. Etant amateurs de photographie, pour nous, par exemple, il était inconcevable de partir sans notre matériel malgré le volume important que celui-ci représente.

- Qu’avez-vous oublié ?

Rien d’indispensable, au contraire nous comptons plutôt nous séparer de certaines choses. Nous avons tout de même décidé d’acheter une clé à molette en cours de route, qui nous a manqué plusieurs fois. Dans l’ensemble on est satisfait de notre équipement.

- Quelle est la difficulté mentale la plus compliquée que vous avez dû surmonter jusqu’à présent ?

Lors de notre trajet en direction de la forêt vierge de Paranesti en Grèce nous avons pris la mauvaise route et nous sommes trouvés sur un tronçon off road dont nous nous rappellerons. Cela peut paraitre dérisoire mais il s’agit certainement du moment le plus difficile mentalement et physiquement. Pour la petite histoire, nous avons finalement fait demi-tour en réalisant que ce chemin n’était tout simplement pas praticable. Au final nous avons parcouru 7 km en presque 3h !

- Quel est le moment le plus tranquille que vous avez eu ?

Une fois arrivés, après avoir pris la bonne route, au niveau de cette fameuse forêt vierge. Nous avons passé quasiment 48h sans croiser qui que ce soit. Camper dans ces conditions, à proximité d’une forêt intouchée par l’Homme est très ressourçant, et parfois un peu effrayant.

- Comment peut-on vous suivre ?

Il y a l’embarras du choix. Notre site internet (www.bonnieandklyde.ch) regroupe toutes les informations nous concernant. Pour du contenu en anglais, les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Finalement Flickr et Vimeo pour retrouver, respectivement, nos photos et vidéos.

- Pour finir, décrivez l’un des moments que vous considérez le plus magique que vous avez vécu pour l’instant.

Pour Amaia, la première fois que nous avons vu et touché la mer Adriatique en Italie. C’est à ce moment qu’elle a réalisé que nous étions bel et bien partis sans savoir ce qui allait se présenter à nous dans les jours, mois voire années suivants.
De mon côté, la découverte de l’est de la Turquie était incroyable et inattendue. En complet décalage avec l’image que j’avais de ce pays, ces paysages volcaniques verdoyants m’ont époustouflé. Le point d’orgue restera la magnifique vue du mont Ararat s’offrant à nous à la sortie d’un virage.



Amaia et Marvin sont bel et bien partis pour l’aventure d’une vie, aimant voir de leurs propres yeux la beauté du monde. Ce sont deux amoureux de la nature et de la culture qui nous entoure, et qui s'émerveillent chaque jour de ce qu’ils rencontrent sur leur trajet. Nous resterons en contact afin de connaître les futures aventures de Bonnie & Klyde dans leur périple. Pour l’instant je leur souhaite un bon voyage !

Ludo
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?
Indian Motorcycles devrait arriver en 2020 avec un moteur V-Twin refroidi par eau
Dans le monde de la moto touring, et plus particulièrement des motos de  type custom, la guerre fait rage, notamment lorsqu'il s'agit de sortir le plus rapidement possible un moteur à refroidissement par eau qui serait capable de répondre à la nouvelle norme Euro5.

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!