Essai publié le 17 septembre 2019

Matthieu Juttens teste la Triumph Street Triple RS sur le circuit du Lédenon - Une sortie "triumphale"

Texte de Matthieu Juttens / Photo(s) de Sandra & Denis Guyot

Matthieu Juttens, présentateur MotoGP pour la RTS, a fait l'honneur de sa présence sur le tracé du Lédenon à l'occasion des sorties pistes AcidTrack. Outre le fait que le présentateur a un talent certain pour ses commentaires derrière un micro, il a également démontré une belle prise en main de la Street Triple 765 RS lors de sa venue. 

Nous vous laissons découvrir ci-dessous son ressenti suite à trois jours de roulage en notre compagnie.

"Jeudi 29 août 2019. Il est 20h11 dans le sud de la France. La lumière est belle, le coucher de soleil, une merveille à 15 km de Nîmes. Le circuit de Lédenon, dans le Gard, se respire comme il s’admire, en haut d’un mont. Ici, le ciel est orangé; là, l’asphalte est foncé.

Le contraste avec les vibreurs blancs et rouges ressort parfaitement. Je suis heureux sur le vélo électrique que Patrick, d’AcidTracks, m’a prêté. Pour me familiariser avec la piste sur laquelle je roulerai demain, je fais trois tours. Le premier pour profiter du vent frais qui me rafraichit dans les descentes du circuit, le deuxième et le troisième pour essayer de mémoriser le tracé et imaginer les trajectoires. Je dis bien essayer... parce que ces 3,151 kilomètres sont gratinés sur ce qui est un ancien terrain de motocross. Il y a un triple gauche, une cassure qui vous plonge au Pont; ensuite, ça remonte jusqu’au virage qui «tue», puis ça redescend jusqu’à celui dit du camion; on remonte ensuite jusqu’au fer à cheval avant de redescendre dans la cuvette et terminer le tour avec une nouvelle grosse montée (heureusement que le vélo est électrique)! Problème pour demain: tout ou presque se passe à l’aveugle… Ça promet et je n’ai plus aucune idée des vitesses de passage, ni des rapports engagés, malgré les vidéos que j’ai regardées. C’est tellement différent de ce qu’on voit à la TV…

La Triumph Street Triple 765 RS ne rend pas HS

Pour ces trois jours de roulage, je découvre cette anglaise aux trois cylindres. Le rapport poids/puissance (166kg/122,4ch) me semble parfait, comme l’agilité du châssis. Le son du moteur des Moto2, lui, m’est familier (la catégorie intermédiaire des GP est désormais équipée de ce moteur et plus celui de CBR 600 Honda). On dit que le trois-cylindres est coupleux et puissant, je confirme à mon... modeste niveau. J’insiste sur le mot modeste parce que Yann - qu’on surnomme El Yannou chez AcidTracks - me dira plus tard que j’ai roulé avec le mode «route» au lieu du mode «piste». Grâce à lui et mon consultant à la RTS, Hervé Gantner, j’ai pu corriger cela en vue de ma sortie circuit d’Alès le week-end suivant. A chaud, mais pris à froid, je leur ai dit que c’était pour m’habituer à la moto et au circuit que j’avais mis ce mode. En fait, j’espérais secrètement le changer plus tard pour améliorer mes chronos. Mais chut, ça reste entre nous...

Humilité, travail et smile..

Avant d’imaginer faire un temps, il faut déjà s’habituer au circuit. Et croyez-moi, il y a du boulot. On dit que si on est rapide à Lédenon, on l’est partout ailleurs parce que c’est le tracé le plus technique chez nos voisins français. Pire, on dit même qu’il ne faudrait pas commencer par lui. C’est dire… Alors, comme à chaque fois, je prends un coach pour apprendre les trajectoires et y aller progressivement. Heureusement, Alexandre, d’AcidTracks, roule devant. A un moment, je ne sais plus si le tracé part à droite ou à gauche, ni dans quelle descente on se trouve. C’est flippant, mais Alex est rassurant. Moi, j’oublie de respirer parce qu’il y a d’autres choses auxquelles il faut penser. Mais, petit à petit, le «pilote» fait son nid durant les six sessions de vingt minutes. Mon rituel est simple: écouter et appliquer les conseils d’Alexandre, mais aussi ceux de Sébastien Fraga, Hervé Gantner et Rony Schwarz. Je roule avec humilité, travail et smile. Ça marche (enfin ça roule). Mes chronos descendent comme mon genou, qui se pose sur l’asphalte dans certains virages. J’avais déjà ressenti cette sensation à Dijon un an plus tôt sur une Honda CBR 1000. J’ai le sourire sous le casque. Je sais que les sliders se détruisent plus vite quand on les laisse ripper au sol mais quel pied (à la hauteur du genou). 

L’hiver vient

Il est 17h30. La dernière session vient de s’achever. Je suis cramé. Mon front transpire, les pulsations sont encore en haut, mais l’énergie est en bas. Ce qui ne change pas, c’est que j’ai toujours la banane. Notez que ça fait un bon complément aux galettes de riz que j’ai mangées entre chaque séance. Maintenant, il ne me reste plus qu’à immortaliser cette journée en prenant mes sliders et les bords du pneu arrière en photo. On fait tous cela, je crois… Moi je me suis cru dans la peau d’un pilote de MotoGP en écoutant en boucle «Eye of the Tiger» avant de monter sur ma Triumph. Maintenant, je peux ranger mes écouteurs et faire sécher ma combinaison.

Les sessions sont terminées, les moments de camaraderie peuvent commencer. Je pensais me régaler que sur la piste, mais en fait, le plaisir se prolonge avec tous ceux qui restent dans le paddock. Il faut dire qu’avec Steve et toute l’équipe AcidTracks réunie autour d’une bière, ça aide. Comme l’appétit vient en mangeant, ce sera une paëlla improvisée avec les «résidents» du box 18 (j’étais dans le 14). A table, il y a mon ami Hervé Gantner et la famille de sa chérie, mais aussi Sébastien Fraga et Sébastien Suchet. Le vin coule à flôts pour ceux qui ne sont pas pilote confirmé. Moi, je peux vous assurer que je regrette d’avoir pris un hôtel à 15 minutes du circuit, parce que la soirée aurait pu/dû durer plus longtemps en si bonne compagnie. Plus navrant encore, je sais que l’hiver vient.

C’est vrai, la série «Game of Thrones» s’est arrêtée, mais moi je veux (re)commencer à rouler parce que cette sortie circuit, c’était bestial. Ah non, «triumphal»!  "

Toute l'équipe d'AcidTracks remercie Matthieu pour sa présence, sa bonne humeur et son assiiduité  "acidulé" lors de se roulage. Nous lui donnons rendez-vous l'année prochaine lors de nos roulages, histoire d'en faire une bête de piste.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Valentino Rossi vs Lewis Hamilton - Comme un air de grosse publicité masquée
Lundi, le circuit Espagnol de Ricardo Tormo a accueilli deux multiples champions du monde de Moto et de F1 en les personnes de Valentino Rossi et Lewis Hamilton.
Concept BMW E-Power Roadster – En charge du futur chez BMW
Chez BMW on travaille déjà sur le futur qui, qu'on le veuille ou non, passera par l'électrique. Ainsi le constructeur bavarois planche depuis deux ans sur la E-Power Roadster.
Essai Yamaha XSR900 Turbo - Un turbo qui souffle le chaud et l’effroi
GBK Motos, concessionnaire Yamaha situé à Gland (VD), et son boss Vincent Buclin ont greffé un turbo à une « innocente » XSR900 Abarth - Nous avons testé en exclusivité cette nouvelle recette pimentée.
Vidéo introductive de l'essai de la Kawasaki Z900 2020
En quelque deux minutes, nous vous laissons découvrir la Kawasaki Z900 en images qui bougent.
Essai Kawasaki Z900 2020 - La fougue sous contrôle !
Nerveuse à souhait, cette Z900 2020 pleine de caractère me réconcilie avec les quatre-cylindres en ligne et me rappelle le caractère typique des Z
MV Agusta annonce une nouvelle moto de 350cc
La firme de Varèse continue son développement, notamment en passant par l’Asie et annonce dans un avenir très proche une moto de 350cc.

Hot news !

Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.