Essai publié le 22 octobre 2018

Essai Kawasaki Versys 1000 Grand Tourer – Elle se pliera en quatre pour son pilote [page 3]

Texte de Mathias / Photo(s) de Mathias Deshusses

Pages

Aspects pratiques

De ce côté-là, c’est du tout bon. La Kawa a été d’excellent compagnie et m’a fidèlement accompagné lors de différents reportages. Agréable surprise pour une moto si haute, elle se béquille vraiment facilement sur la centrale, sans forcer. La bagagerie d’origine a confirmé sa solidité en embarquant avec courage mon sac contenant mon appareil photo et mes lourds objectifs. A noter : vous y glisserez aisément deux casques pour peu qu’ils ne soient pas, comme le mien, des modulables en taille XXL. Les valises, de par leur forme biscornue, ne sont pas très logeables, malgré la présence bienvenue de sangles pour maintenir vos affaires à l’intérieur, l’ouverture se faisant latéralement. N’essayez pas de profiter discrètement de sa capacité d’emport pour aller chercher quelques cartons de vin chez le vigneron du coin, vous ne pourrez en embarquer qu’un seul, dans le top-case. Je le sais, j’ai essayé. Et on ne rigole pas ! De nuit, sur le chemin du retour, c’est l’occasion de tester l’éclairage, sur les routes forestières étroites parsemées de feuilles mortes. Déjà efficace d’origine, le faisceau s’élargit davantage avec l’enclenchement des feux additionnels à LED, et seule la différence de chaleur (ampoule classique sur le phare) peut perturber la rétine. Mais c’est du tout bon, et l’arrivée à l’étape de nuit ne devrait pas vous effrayer. Cela risque d’ailleurs souvent d’être le cas, car avec une consommation maitrisée (5,4l/100 durant l’essai) et un réservoir de 21l, l’autonomie théorique est largement supérieure à 350km. Pourquoi s’arrêter alors qu’on est si bien assis ?

Alors ?

Cette Versys tape dans le 1000. Je sais, c’est facile. Mais c’est pourtant le cas. Elle est non seulement rassurante, mais aussi sacrément plaisante. Une sorte de compagnon idéal, qui ne rechignera jamais à vous emmener à son bord, que ce soit pour vous rendre au boulot comme pour vous lancer dans un tour du monde. Et finalement, force est de constater qu’elle se pliera donc vraiment en quatre pour son pilote, ce qui n’est donc pas qu’une simple allusion à son moteur. Kawasaki rend une copie proche de la perfection. Une ligne agréable et flatteuse, un petit air racing, un moteur souple et puissant, une boite douce et un équipement très complet pour un prix ultra compétitif. Voilà un ensemble diablement efficace sur petite route sinueuse comme en voyage au long cours. Seulement… il manque quelque chose. Si je n’ai rien à lui reprocher de précis, je n’ai pas retrouvé ce petit truc en plus qui me fait tant aimer une moto. Un peu plus de passion, un peu plus de folie, juste pour déclencher un coup de cœur. A force de vouloir faire le grand écart pour satisfaire tout le monde, j’ai l’impression que la Versys y a perdu une partie de son âme. Mais justement, m’sieur Kawa ! C’est une sacrée bonne moto que vous avez là, et le fait d’y avoir mis un quatre cylindres est une vraie bonne idée. Alors pourquoi ne pas aller encore plus loin et mettre le moteur de la H2 là-dedans ? Une sorte d’hyper-trail avec un de ces designs tranchés dont vous avez le secret. Bien sûr, la simplicité passerait à la trappe… mais imaginez seulement quelle petite bombe ce serait !

Mathias

Au final...

On a aimé :
+
Facilité et polyvalence
+
Equipement complet de série
+
Tarif ultra compétitif
On a moins aimé :
-
Turbulences à haute vitesse
-
A-coups à la remise des gaz
-
Pas de coup de coeur
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité et polyvalence
+
Equipement complet de série
+
Tarif ultra compétitif
On a moins aimé :
-
Turbulences à haute vitesse
-
A-coups à la remise des gaz
-
Pas de coup de coeur

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Versys 1000 Grand Tourer
Année :
2018
Catégorie :
Routière
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidissement liquide
Cylindrée :
1043 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection: Ø 38 mm x 4 (Keihin) avec papillons secondaires ovales
Performances
Puissance max. :
120 ch à 9000 tr/min
Couple max. :
102 Nm à 7500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Embrayage :
multidisques à bain d'huile, manuel
Partie cycle
Châssis :
Doubles tubes, aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée de 43 mm avec réglage progressif de la détente (côté droit) et de la précharge
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal «Back-link» à gaz, réglage en détente et précharge (molette déportée)
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70ZR17
Pneu AR :
180/55ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Doubles disques en pétales semi-flottants de 310 mm. Deux étriers à 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque en pétales de 250 mm. Étrier à simple piston
Dimensions
Hauteur de selle :
840 mm
Poids total :
250 kg
Réservoir :
21 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Metallic Flat Spark Black / Metallic Spark Black
 
Candy Lime Green / Metallic Spark Black
 
Candy Fire Red / Metallic Flat Spark Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 17450.-
(modèle essayé)
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Les anglais de Langen Motorcycles projettent de commercialiser un roadster 250 2-temps
Langen Motorcycles a présenté une maquette digitale et un moteur de roadster 250 2-temps plutôt séduisant.
La Kymco RevoNEX se dévoile sur des documents de brevet
Parmi les électriques, la Kymco RevoNEX est une excentrique dotée d'un embrayage et d'une boite de vitesse. La façon de faire accepter cette propulsion aux motards ?
Randy Krummenacher quitte l'équipe MV Agusta avec effet immédiat
Le pilote zürichois a annoncé sa rupture immédiate du contrat qui le liait à la firme italienne, pour "préserver son intégrité morale et professionnelle".
Au tour de la Ducati Multistrada 950 S d'avoir une nouvelle couleur
Après la Panigale V2, c'est au tour de la Multistrada 950 S de recevoir une nouvelle teinte GP White au catalogue.
Saga Speed Triple 2021 - Amortisseur en prise directe
Début de semaine on a découvert une première photo volée sur la couverture d'un journal allemand, RideApart nous sert toutes les photos.
Saga Ducati Multistrada V4 - Deuxième service de photos volées
L'activité de test et développement semble intense, la Multistrada V4 a refait une sortie et on note de nouveaux détails.

Hot news !

Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.