Essai publié le 11 avril 2017

Essai Aprilia Tuono V4 1100 RR et Factory - Roadster superlatif? C'est ce qu’on verra!

Texte de Patrick Scneuwly / Photo(s) de Aprilia

Avertissement: si le moindre smartphone vous donne de l’urticaire technologique, la Tuono V4 1100 aura votre peau. Il y a tant d’acronymes dans la fiche technique que chaque lettre de l’alphabet y figure au moins une fois. Le bon geek que je suis ne pouvait que se sentir concerné par toute cette électronique, surtout quand elle permet de repousser ses limites!

Mis sous tutelle

Déjà, à la sortie de l’Aprilia Performance Ride Control (APRC), la marque avait jeté un bon pavé dans la marre des motos sportives. À l’époque, l’ABS et le contrôle de traction n’étaient pas aussi performants, mais permettaient déjà aux amateurs de faire progresser leurs chronos. En 2017, on atteint un nouveau palier, le nombre de paramètres augmente encore et le conducteur pourrait bien se sentir mis sous tutelle tant ses actions sont surveillées.

Le nouveau réglage du contrôle de traction (ATC) a été affiné et gagne en précision. C’est désormais sur 8 niveaux que le pilote peut le régler, à la volée et sans couper les gaz. Même liberté pour l’anti-wheeling (AWC) et ses 3 niveaux autorisant plus ou moins de hauteur. L'accès facilité aux fonctions est rendu possible grâce aux nouvelles touches du commodo gauche. Avec les gâchettes +/- on ajuste la valeur très facilement, le bouton du régulateur de vitesse, mais alternativement aussi du contrôle de wheeling, est sous le pouce, le limiteur est un un peu au dessus et inratable. Enfin un joystick est un peu plus à l’écart pour naviguer rapidement dans les menus.

L’arsenal de pilotage est complété par l’ABS Bosch 9.1MP calculant son fonctionnement avec les paramètres venant de 5 capteurs. De la pression appliquée au levier de frein à l’accélération latérale en passant par l’angle de la moto selon 3 axes, la moto n’a pas d’yeux mais sait où elle se trouve dans l’espace. Le cornering ABS travaille notamment à garder la roue arrière au sol pour maximiser le grip au moyen du Aprilia Rear Liftup Mitigation (santé!).

Comme si cela ne suffisait pas, la Tuono exécutera des départs arrêtés plus ou moins violents selon 3 niveaux. Une fois lancé, c’est avec le shifter (AQS) que vous pourrez passer les vitesses comme si poursuiviez Max Biaggi. Au freinage, la fonction blipper vous épargnera la manipulation de l’embrayage. Cette V4 est aussi dotée d’un limiteur de vitesse utilisable dans les stands comme sur la route, plus de détails à son sujet plus loin.

Devenus banals dès qu’une moto est techniquement avancée, l'Aprilia ne déroge pas aux riding modes. Que ce soit en Sport, Track ou Race, la puissance maximale de 175 ch. reste la même. C’est la façon dont le moteur réagit aux ordres de la poignée de gaz qui varie. Passer d’une loi à l’autre se fait hélas en coupant les gaz et en appuyant de nombreuses fois sur le démarreur.

Construite comme une sportive

Dans son châssis double poutre en aluminium, qui combine pièces embouties et coulées, l’Aprilia renferme son excellent V4 à 65° développant donc 175 chevaux en configuration Euro 4, qui chante toujours mélodieusement bien. Les 4 corps d’admission Weber-Marelli de ø 48 mm obéissent au Ride-by-wire à nouveau revu. Cette dernière version fait gagner plus d’un demi kilo sur l’admission en éliminant des composants maintenant devenus inutiles.

Le rupteur a pu être déplacé de 500 tr/min et atteint maintenant 12’500 tr/min, tandis que le moteur devrait mieux se porter dans le temps grâce à de nouveaux traitements de surface. L’échappement fonctionne selon les principes imposés par Euro4. Sous son imposant silencieux, un système à 2 sorties est séparé par un clapet. Ce dernier, sur ordre de l’ECU, laisse passer plus ou moins de gaz dans la seconde chambre. À bas régime, tout passe par la petite sortie, créant ainsi une pression favorable à plus de couple.

Au sujet du freinage, le train avant a droit aux toutes dernières galettes de 330mm de diamètre, dont le centre est en alu, pincées par des étriers monoblocs Brembo M50, plaquettes BRM 10B et actionnés par un maître-cylindre radial (enfin, diront les puristes!). La Tuono 2017 s’offre aussi une paire de jantes coulées chaussées de Pirelli Rosso III en 190/55 pour la RR et surtout des Supercorsa en 200/55 pour la Factory!

La suspension n’a pas été négligée non plus. La RR est montée en Sachs: fourche inversée ø 43 mm “One-by-One, mono amortisseur monté sur biellette pour un mouvement progressif du bras oscillant (APS), le tout réglable en précharge, compression et rebond. Ajoutez-y encore un amortisseur de direction et le set est complet. Sur la Factory, ces composants viennent de chez Öhlins avec une fourche NiX30 et l’amortisseur TTX36. Les réglages sont identiques à l’exception de l’amortisseur dont la longueur peut être ajustées.

L’high-tech s’invite jusque sur le tableau de bord couleur de 4.3”. Ce combiné est très complet, avec la télémétrie des freins et des gaz, ainsi que de l’angle maximum atteint. Des données qu’on retrouve sur la RSV4 naturellement. Tous les réglages de l’APRC sont toujours à vue, on navigue d’un point à l’autre avec le joystick pour en changer la valeur. Enfin, un écran dédié au circuit affiche le chronomètre à la place de la vitesse.

Dernier héritage de la RF et non des moindres, le système V4-MP peut-être installé en supplément sur la RR comme sur la Factory. La connectivité bluetooth avec un smartphone ouvre la voie à des banalités tels que contrôle vocal, intercom avec le passager et réponse aux appels depuis le guidon. La partie réellement intéressante est la fonction de réglage de votre moto virage par virage, avec la bibliothèque de circuits préenregistrés par Aprilia. Une fois de retour au box, vous envoyez les informations sur un ordinateur ou les analysez directement sur votre smartphone.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Bruit fou, oh mon Dieu
+
Frein vraiment efficace, oh mon Dieu
+
Électronique de partout, même moi je fais des wheeling avec, oh mon Dieu
On a moins aimé :
-
Très pousse au crime
-
Pneu de 200 particulier sur route
-
Joystick et clignotant à manipuler délicatement (je pinaille)

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Aprilia
Modèle :
Tuono V4 1100 Factory
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en V à 65° longitudinal, 4 temps, double arbre à cames en tête (DOHC), 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1077 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
4 boîtiers-papillons Weber-Marelli de 48 mm avec 4 injecteurs et gestion Ride-by-wire
Performances
Puissance max. :
175 ch à 11'000 tr/min
Couple max. :
121 Nm à 9'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports, shifter, blipper
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre à double travée en aluminium avec éléments coulés et emboutis en tôle. Amortisseur de direction Öhlins
Suspension AV :
Fourche inversée Öhlins avec traitement de surface TIN, pieds de fixation en aluminium forgé pour étriers à montage radial. Ressorts entièrement réglables en précontrainte et amortissement hydraulique réglable en compression et détente
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
mono-amortisseur Öhlins avec piggy-back, entièrement réglable en précontrainte du ressort, empattement et amortissement hydraulique en compression et détente
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
200/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui (avant seulement)
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant de 330 mm, collerette aluminium, étriers Brembo monobloc à montage radial M50 et 4 pistons opposés de Ø 30 mm, plaquettes frittées, pompe radiale et durites aviation
Frein AR :
Disque de 220 mm, étrier Brembo flottant à 2 pistons séparés de Ø 32 mm. Plaquettes frittées, maître-cylindre à réservoir intégré et durites aviation
Dimensions
Hauteur de selle :
825 mm
Réservoir :
18.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Pole Position
Catalogue
Prix de vente :
CHF 19'190.-
TTC, livraison comprise, hors mise en route
En ligne :

Plus d'articles Moto

La Yamaha YZF-R6 remet la robe de ses 20 ans
Afin de fêter comme il se doit les 20 années de succès de la YZR-R6, l'importateur nippon Presto Corporation a présenté une version inédite du modèle actuel.
KTM met à jour sa Super Duke R pour 2020
Fan des oranges vitaminées réjouissez-vous, la firme de Mattighofen va mettre à jour son gros roadster pour 2020 et ce dernier a été surpris en plein roulage de test.
Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
Husqvarna 701 Svartpilen Style - Disponible maintenant en quantité limitée
Husqvarna continue à diversifier son offre pour les motos destinées au bitume et propose une série spéciale de sa Svartpilen 701 dénommée pour l'occasion "Style".
La KTM 790 SMC ou 790 SMR surprise en plein roulage
Lancée sur le marché en 2008, la KTM 690 SMC aura permis à bon nombre de motard de découvrir les joies du délestage de la roue avant, ou encore de sentir la roue arrière se tortiller dans tous les sens lors de la coupure des gaz.
La Honda Mean Mower V2 s'adjuge un nouveau record du monde !
Non non, ne cherchez pas dans le catalogue Honda, vous n'avez pas raté un nouveau modèle car la Mean Mower V2 est une… tondeuse à gazon mais propulsée par un moteur de CBR1000RR.

Hot news !

La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.
Aprilia RS660 – Les dessins ont été dévoilés
C'est un des concepts, sinon voire LE concept, qui avait fait le plus de bruit lors du salon EICMA 2018 tant cette nouveauté n'était pas attendue.
BMW 1800 Cruiser – Surprise en plein roulage
BMW fait feu de tout bois autour de son futur bicylindre à plat de 1800cc. Après les études de styles comme le Concept 1800 by Customs Work Zon, voici la première photo d'un Cruiser qui lui roule bel et bien.
Ducati Streetfighter V4 – Elle roule !
Cette fois c'est bon, on l'a vue rouler ! Cette fameuse Ducati Streetfighter V4 qui fait couler tant d'encre et qui est attendue comme le roadster ultime made in Bologne.
Essai Indian FTR 1200 S - Casseuse de codes
Essayée sur les route de Californie, l'Indian FTR 1200 S s'avère une machine inédite, mêlant le meilleur de plusieurs mondes et refusant de se laisser enfermer dans une case. Accrochez-vous, ça déménage!
Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.