Essai publié le 23 mars 2017

Une journée sur le tracé de l’Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse

Texte de Gonzo / Photo(s) de J'ai oublié de prendre son nom, mais il était cool!!!!!

Pour ma part, c’était la première fois que je participais à cet événement lors duquel Yamaha Suisse, représenté par le groupe Hostettler, convie la presse « moto » à tester toute (ou presque la gamme). Et c’est entouré de trois compères Acidiens que je me suis prêté à l’exercice.

Arrivés sur le circuit au petit matin, premier petit rappel. Le groupe Hostettler gère bien évidemment la marque Yamaha sur nos terres, mais pas que... Car Pirelli était présent avec son camion pour changer les boudins de toutes ces motos que nous avions à disposition.

Mais ce n’est pas tout, car plusieurs marques textiles et équipement étaient également présents, toujours par le biais du même groupe. Pour ne citer que quelques unes d’entre elles, ces marques étaient : IXS, Shoei, XLite, SIXS, SIDI…

Petit briefing, café en main. Soyez prudents, la piste n’est pas encore chaude et les pneus sont froids. Là, j’ai déconnecté. Faut dire que des YZF R1 me faisaient de l’œil alors que la petite R3 me susurrait « viens jouer avec moi !!! ».

Bref, en bon élève, je détourne le regard pour écouter ce qui se dit sur le tracé, que je ne connais pas encore ! Et là, La MT10 SP me fait un clin d’œil… avant de me montrer ses frangines, les MT09 et 07… Bon, je vais pas m’en sortir. C’est décidé, je change de place et je me positionne devant ce qui devrait être un peu moins sexy… Non, pas notre rédac’ chef, j’ai trouvé pire ! Le Tricity… Mais là, c’est moi qui déconne et qui lance à Pat, puis à Yann : « on se tire une bourre en Tricity ??? » Echange de clin d’œil, je comprends que la passe d’arme va être drôle.

Je redirige mon attention vers le briefing et là j’entends : « … alors je vous laisse finir de vous équiper et on commence dans 10 minutes, comme ça il sera 10 heures ». Bon ben c’est le meilleur briefing que j’aurais fait !

Café, encore. Et surtout, je suis super embêté. Devant tout ce choix, je sais pas trop par quoi commencer. Faut dire que mis à part le TMax et la R6, toute la gamme était là… Et encore, la marque aux Diapasons a eu la gentillesse de nous amener la « vieille R6 » puisque la nouvelle bombe sera présentée cette semaine. Sauf qu’elle a été chiffonnée la veille…

Le temps est chouette, il fait bon mais je ne connais pas du tout le tracé. Je me dis que je vais être sage et je testerais un maximum de modèles, en allant crescendo au niveau des cylindrées. Mais ça c’est en théorie. Parce qu’en théorie, c’est comme dans la pratique mais dans la pratique, c’est différent. C’est surtout que j’ai pris tellement de plaisir avec la petite R3, que j’y suis revenu. Souvent. C’est tellement drôle de tourner autour de grosses cylindrées dans les sinueux alors que je suis sur une brèle difficile à mettre en défaut, certes, mais qui ne cube que 300 cm3, dont la vitesse maximale ne dépasse pas 180 km/h et qui n’a qu’un disque à l’avant ! M’en fous, en 300, freiner, c’est tricher !

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le test de la R3 mais de la gamme Yamaha. Donc je prête mon jouet et j’essaie peu à peu plusieurs motos. La MT07, la XSR700, puis la R3… puis les 900 pour finir ma matinée sur la sulfureuse YZF R1.

Après m’être goulument sustenté, on repart en piste… en Tricity ! Ca y est, on la tient notre bourre d’anthologie qui aura fait rire du monde en bord de piste.

Histoire de choquer un peu le cerveau, je remonterais directement après sur la R1 puis le Saint Graal, la R1M… Il n’y a pas tant de mot politiquement correct pour décrire cette moto, mais ça, vous le savez sûrement déjà. C’est presque comme un programme télé interdit aux moins de 18 ans. C’est excitant et on sait qu’on risque d’y laisser des plumes. Mais qu’est ce que c’est bon !

Vient ensuite le tour des motos qui n’ont pas forcément leur place sur un circuit, mais qui savent dévoiler leur potentiel et amènent leur lot de sensation, comme les FJR, la MT10 et sa jumelle MT10 SP ou encore la terrible VMax…

Bref, tout un lot d’essais qui démontreront un point commun, fidèle à la marque. La qualité de chaque modèle est irréprochable. Bien sûr, ce n’est pas parfait à chaque fois, mais en même temps, la perfection, c’est chiant alors quand c’est génial mais imparfait, ça devient parfait à mes yeux !

Le clap de fin approche, juste le temps de s’offrir un dernier run en R1 avant de remercier chaleureusement toute l’équipe Hostettler pour cette journée et rentrer.

J'en profite pour vous rappeller qu'un bonne partie de la gamme sera disponible à l'essai lors de nos sorties piste, les Acid'Track 2017... ABE

Vivement la prochaine journée Yamaha…

Gonzo
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!