Essai publié le 09 février 2017

Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Marco Campelli & Sebas Romero

Pages

Bien que aboutie, cette Adventure reste l’entrée de gamme de la famille, non sans raison. D’abord la fourche, non réglable à la place des composants semi-actif, fonctionne parfaitement, mais le réglage d’origine est un compromis de toutes les utilisations possibles, du pilote seul au conducteur + passager et bagages. Ainsi, j’ai trouvé le réglage déjà trop souple alors que je roulais seul. A l’attaque, la fourche avait la tendance à plonger alors que l’amortisseur commençait à pomper sur chaussée irrégulière. En réglant la précontrainte de ce dernier le résultat pourrait être plus satisfaisant.

Par rapport à ces grandes soeurs, la 1090 ne dispose que d’un ABS Bosch de 9e génération qui n’est pas sensible à l’angle de la moto. Le nombre de capteurs à ajouter étant important c’est une économie non négligeable. Cette absence ne devient un défaut que si on sais ce que la version évoluée peut faire, mais autrement celui qui est installé fonctionne parfaitement. Le freinage est largement dimensionné, je serais très exigeant à réclamer plus de mordant à la prise des freins.

La fin de la route ne signifie pas la fin du voyage

Vous l’avez deviné, cette phrase n’est pas de moi mais de l’équipe marketing de KTM. En effet, la longue course de la suspension, la roue de 19” et le pack offroad optionnel promettent de s’aventurer dans le terrain. Même passé 200 kg on croit les autrichiens sur parole qu’ils ont largement testé la chose avant de nous en parler.

Pour voyager, la 1090 Adventure est dotée de série du système d’attache pour les valises latérales ainsi que du plateau pour accueillir un top-case. Le pare-brise est lui réglable en hauteur en déverrouillant 2 vis quart de tour, opération faisable en roulant mais demandant un peu de temps. La moto est aussi équipée de pare-mains, avec tout ça la protection au vent est optimale.

Face à la concurrence

Sur le marché, la 1090 Adventure arrive en terme de prix mais aussi d’équipement ou de performance au niveau d’une 1200GS, d’une 1200 Explorer, d’une Multistrada 950 ou encore de l’Africa Twin. Pour se démarquer, la KTM pourra compter sur sa personnalité forte qui demande de l’attention pour être efficace. Son ergonomie bien adaptée à un grand pilote ou son moteur qui semble donner plus encore que ce qu’il promet sont deux atouts de plus pour l’autrichienne.

Vendue CHF 14’690.-, il faudrait idéalement encore y ajouter l’option offroad et poignées chauffantes ainsi que l’échappement et les protections chassis Powerparts, faisant grimper la facture. Cette moto délicate à piloter n’en est pas moins très stable et agile quand il ne s’agit que de la conduire. Peut-elle remplacer la 990 SMT chez les puristes gardant jalousement leur exemplaire ? Je ne le jurerais pas, mais la 1090 Adventure en est capable.

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
simplicité
+
impression de puissance pour “que” 125 ch.
+
ergonomie étudiée pour voyager
On a moins aimé :
-
absence de MSC
-
latence dans le ride by wire même en sport
-
pilotage délicat à la limite
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
simplicité
+
impression de puissance pour “que” 125 ch.
+
ergonomie étudiée pour voyager
On a moins aimé :
-
absence de MSC
-
latence dans le ride by wire même en sport
-
pilotage délicat à la limite

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
1090 Adventure
Année :
2017
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
2 cylindres, 4 temps, V 75°
Cylindrée :
1'050 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
EMS Keihin avec RBW, double allumage
Performances
Puissance max. :
125 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
109 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
PASC anti-dribble à commande hydraulique
Partie cycle
Châssis :
Treillis en Chromium-Molybdenum-Acier, poudré
Suspension AV :
Fourche inversée WP ø 43mm
Course AV :
185 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur WP
Débattement AR :
190 mm
Pneu AV :
110/80 R 19
Pneu AR :
150/70 R 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque ø320mm, 2 étriers radiaux Brembo, 4 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 267 mm, étrier Brembo, 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'560 mm
Hauteur de selle :
850 mm
Poids à sec :
205 kg
Poids total :
228 kg
Réservoir :
23 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange-noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'690.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Ducati Diavel 1260 Lamborghini - 630 pièces d'art mécanique italien
Ducati et Lamborghini, deux marques propriété de Volkswagen, ont chacune un certain prestige. Toutes deux issues de la Motor Valley, elles partagent les mêmes routes pour la mise au point de leurs machines.
JC Racing Béziers imagine une 848 SS, hommage aux Super Sport italiennes
Jérémie Duchampt, mécanicien dans le sud-ouest de la France s'était déjà penché sur une Streetfighter 1098 en début de saison. Certainement inspiré, il rend hommage cette fois-ci aux 750 SS et 900 SS sur une base de 848.
Honda CMX1100 Rebel - Le cruiser populaire poussé en taille XL
Avec sa CMX500, Honda a joué la carte du classicisme avec justesse, ce qui a placé le cruiser 500 cm3 en 3ème place du marché européen. Petit emprunt à la banque d'organes de la marque pour sortir une version XL.
Le roadster à compresseur s'offre une amélioration - Kawasaki Z H2 SE
La Kawasaki Z H2 a jeté un pavé dans la mare en adoptant le compresseur pour un roadster. Deux ans après sa sortie, le modèle d'offre une SE mieux équipée.
Kawasaki mise sur sa Ninja ZX-10RR pour continuer de régner en Superbike
L'expérience acquise en course est cruciale pour le développement d'une sportive. Pour rester dans le cadre du règlement, certaines choses doivent être distribuée à la série. C'est le cas de pièces de la nouvelle Ninja.
BMW renouvelle sa G310 R pour 2021
Pour séduire de jeune conducteur, BMW mise sur un look soigné et sportif ainsi qu'un équipement très complet. Revue de détails.

Hot news !

Une KTM 1290 Super Duke RR en approche
Nos confrères de Motociclismo.it viennent de divulguer qu'une KTM Super Duke RR devrait être dévoilée dans les prochains jours.
Honda CBR 1000 RR-R Fireblade - De la route à la piste, un essai complet
La nouvelle Honda Fireblade regroupe tous les superlatifs tout en restant homologuée. L'essai au Qatar était focalisé sur le circuit, mais une fois lâchée sur route ouverte, qu'est-ce que ça donne ?
Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !