Essai publié le 02 septembre 2016

Essai Harley-Davidson Roadster 1200 - La Harley Sportster qui penche

Texte de Gonzo / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Un roadster, c’est dans l’esprit de beaucoup une moto haute sur pattes aux performances un poil en-dessous des sportives. Alors quand Harley-Davidson nous a proposé le test de sa Sportster Roadster, il était logique que l’opposition de style entre les machines Harley-Davidson et ce à quoi on pense quand on dit « roadster », allait titiller mes sens.

En entrant dans le superbe magasin Harley-Davidson à Genève, j’ai immédiatement été mis dans l’ambiance. Je suis super bien reçu et, rapidement, je prends possession de ma moto d’essai. Evidement, je ne m’attendais pas un roadster traditionnel dans la mesure ou la Sportster Roadster est en fait plus une « H-D qui penche », plus adaptée à nos routes suisses.

La Sportster Roadster, dans sa livrée grise est vraiment sympa. La moto transpire la qualité avec ça et là, diverses pièces siglées Harley. Pour faire court, cette moto est gratifiante pour son propriétaire tant elle a une  identité propre. La roue arrière en 18’, la roue avant en 19’, la fourche inversée de 43 mm, les doubles disques avants et le guidon surbaissé lui donnent un look à part, limite agressif pour une H-D. Par contre, j’ai un peu peur de la taille de la moto. Elle paraît petite pour mon mètre 80, mais bon l’avenir me dira rapidement si ma crainte est justifiée ou pas. La Sportster est fine et basse, bien que sa garde au sol paraisse suffisante pour pouvoir pencher sans poncer les cale-pieds au premier virage venu.

En déplaçant la moto, on est tout de suite au parfum quand au poids de la machine. Elle est lourde et cela fait craindre pour son agilité sur la route.

En selle, je suis confortablement assis malgré la selle étroite. Je garde la clé dans la poche et presse sur le démarreur. Le moteur de 1200 cm3 se réveille dans une sonorité propre à la marque américaine, tout en étant assez discret, la faute aux normes anti-bruit… Mais le doute n’est pas permis, on est bel et bien sur une Harley avec ses vibrations qui ne sont pas désagréables et qui sont même une marque de fabrique.

Je prends l’embrayage et passe la première. Ouch… Il est costaud cet embrayage ! En revanche, dès les premiers tours de roues, le poids de la machine se fait oublier. La Harley-Davidson est super agile, à tel point que je me suis amusé, plus tard dans mon essai, à l’exercice des 8 de plus en plus serrés.

Je me sentirais rapidement à l’aise pour traverser la ville. Mais un premier constat négatif apparaît tout aussi rapidement : la position des cale-pieds peut être gênante lors des arrêts et régulièrement (en tout cas au début), mes mollets ont été butter contre ces appendices. Et si ma crainte quant à la taille de la moto n’était en fin de compte pas si justifiée, des cale-pieds avancés auraient été parfaits pour ma corpulence. Précisons qu’il est possible de faire installer cette option sur la Sportster Roadster puisque cette pièce, homologuée, existe au catalogue.

La forme du guidon est particulière et impose un appui particulier sur les poignets lorsque l’on roule tranquillement. Mais cet appui disparaît au fur et à mesure que vous accélérerez tout en profitant du couple de l’américaine. Car du couple, elle en a, et suffisamment pour s’amuser.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Identité propre
+
Stable (train avant)
+
Fun
On a moins aimé :
-
Poids
-
Position des cale-pieds
-
Boite à vitesses

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Harley-Davidson
Modèle :
Sportster Roadster 1200
Année :
2016
Catégorie :
Routière
Moteur
Type :
Bicylindre en V Evolution, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1202 cm3
Refroidissement :
à air
Alimentation :
injection électronique
Performances
Puissance max. :
67 ch
Couple max. :
96 Nm à 4'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie crantée
Boîte :
5 rapports
Partie cycle
Châssis :
Double berceau en acier
Suspension AV :
Fourche inversée, diamètre 43 mm
Course AV :
112,5 mm
Suspension AR :
2 amortisseurs latéraux
Débattement AR :
80 mm
Pneu AV :
120/70R19
Pneu AR :
150/70R18
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque 300mm avec étriers 2 pistons
Frein AR :
Simple disque de 260 mm avec étrier 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'185 mm
Empattement :
1'505 mm
Largeur :
841 mm
Hauteur de selle :
785 mm
Poids à sec :
250 kg
Poids total :
259 kg
Réservoir :
12,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Velocity Red Sunglo
 
Billet Silver / Vivid Black
 
Black Denim
 
Vivid Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'550.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

MV Agusta Brutalle 1000 RR ML – Une série limitée à… 1 exemplaire
Chez MV Agusta on aime les séries limitées au point de les pousser à l'extrême en réalisant une Brutale 1000 RR ML qui portera la plaque 001/001.
8ème édition du Sestriere Adventourfest confirmée du 26 au 28 juin!
Après avoir dû annuler la 3ème édition du HAT Pavia-Sanremo à cause du Coronavirus, Over2000riders vient de confirmer sur sa page Facebook que la 8ème édition du Sestriere Adventourfest aura bien lieu du 26 au 28 juin 2020.
Chez Indian, une trois-roues est à venir
Chez Indian Motorcycle, on ne manque pas d'idées... et encore moins d'ambition. A venir, et pour bientôt, une moto à trois-roues sur base de Roadmaster.
Essai BMW R NineT Urban G/S - Tout l'héritage de l'histoire BMW dans une moto
Depuis 2014, BMW s'est lancé sur les traces du néo-rétro en sortant la R NineT. La réussite du premier modèle a vu plusieurs déclinaisons dont la non-connue Urban G/S évoquant la première du nom, la R80 G/S. Mais est-elle à la hauteur de son héritage ?
Crise du Covid-19 – Triumph premier constructeur à annoncer un plan de restructuration
Le constructeur anglais vient d'annoncer un plan de restructuration pour faire face aux séquelles laissées par la crise du coronavirus.
Le plan de relance pour Norton
Suite au rachat de la vénérable marque britannique par le conglomérat indien TVS pour 16 millions de pounds [NEWS AcidMoto], plusieurs questions restaient encore en suspens.

Hot news !

Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.