Essai publié le 04 mai 2016

Essai Triumph Street Triple Rx - La petite balle classée X [page 2]

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

La preuve par X

Les étriers radiaux Nissin à quatre pistons semblent pouvoir stopper un immeuble en chute libre et se chargent de coller les parties sensibles de votre anatomie au réservoir, très fin au demeurant. Le feeling au levier frise la perfection et l’on dose facilement la puissance, pendant que l’ABS déconnectable veille au grain. Les suspensions entièrement réglables assurent une stabilité ahurissante dans les phases de freinage et n’auront nécessité aucun tour de clé durant l’essai.

Mais ce serait quand-même nettement moins drôle de devoir prendre ses virages droit comme un « i » avec un tel châssis. C’est pourquoi le feeling parfait du train avant et l’agilité de la Triumph permettent la plupart du temps de conserver une vitesse stratosphérique en virage. La moto plonge littéralement dans les courbes et profite d’une garde au sol insondable pour conserver son élan. On ouvre en grand pour s’extraire de ladite courbe comme on y est entré, en profitant de l’excellente motricité de la machine. Sur simple demande, la roue avant va même titiller le ciel avant le prochain virage.

Les Pirelli Diablo Rosso Corsa encaissent sans broncher tout ce qu’on leur inflige et la Street’Rx aussi. Un véritable effet Axxe : plus on en met, plus on en a ! Seules les températures encore fraîches ont permis à l’ABS de parfois se manifester au freinage. La machine semble pouvoir changer d’angle toujours plus facilement, accélérer toujours plus tôt et aller toujours plus vite. Il faudra aller chercher une quelconque limite sur circuit, où certaines sportives pourraient en prendre pour leur grade…

Le plus dur sera de s’arrêter de s’amuser au guidon de ce méchant jouet. Le confort dû à la position relativement droite invite à prolonger les sorties alors que le séant se voit plutôt bien loti sur long trajet. Seuls les genoux, bien pliés, pourront demander grâce. L’éventuel passager sera sans doute parti en courant à la vue du ridicule strapontin qui lui est dévolu. Heureusement, un joli dosseret de selle est livré d’origine et les cale-pieds arrière se démontent en un rien de temps. Une vraie machine d’égoïste !

Définitivement classée X

La Triumph Street Triple Rx pousse encore plus loin ses orientations sportives. D’un comportement à la fois sans faille et terriblement fun, elle est un vrai outil pour tailler la route, au sens géométrique du terme. Plus orientées trajectoires et arsouille saignante que métro-boulot-dodo, elle s’avère pourtant exploitable au quotidien et (presque) adaptée aux novices.

Triumph signe avec cette édition spéciale une machine vraiment aboutie et désirable (on l'achèterait rien que pour sa nouvelle coque arrière). Une certaine quadrature du cercle, avec un penchant résolument sportif. Très, très sportif. On vous laisse, les pneus refroidissent… 

Jimmy

Au final...

On a aimé :
+
Le look, avec cette nouvelle coque arrière
+
Le moteur, toujours aussi dingue
+
Le châssis, aussi dingue que le moteur
On a moins aimé :
-
... ?
-
Heu...
-
Le reste de la gamme Street Triple, qui n'aura pas cette jolie coque arrière
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look, avec cette nouvelle coque arrière
+
Le moteur, toujours aussi dingue
+
Le châssis, aussi dingue que le moteur
On a moins aimé :
-
... ?
-
Heu...
-
Le reste de la gamme Street Triple, qui n'aura pas cette jolie coque arrière

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple Rx
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 4 temps, 4 soupapes par cylindre et double ACT
Cylindrée :
675 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint avec injection d'air secondaire
Performances
Puissance max. :
106 ch à 11'850 tr/min
Couple max. :
68 Nm à 9'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée KYB ø 41mm réglable en détente, compression et précharge
Course AV :
115 mm
Suspension AR :
Amortisseur KYB à réservoir séparé réglable en détente, compression et précharge
Débattement AR :
135 mm
Pneu AV :
120 / 70 ZR 17/ 70 ZR 17
Pneu AR :
180 / 55 ZR 17 / 55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 310mm avec étriers radiaux 4 pistons Nissin
Frein AR :
Simple disque flottant ø 220mm avec étrier simple piston Brembo
Dimensions
Longueur :
2'055 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
743 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
168 kg
Réservoir :
17,4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Jet Black / Diablo Red
 
Matt Aluminium Silver / Diablo Red
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'900.-
hors frais de transport (160.- CHF), TVA 8% incluse
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Breaking News - Honda tease sa nouvelle CBR 600 RR 2021 !
La rumeur courait pour une présentation le 9 août sur le circuit de Sugo au Japon, mais c'est aujourd'hui que le site Honda.co.jp voit apparaitre en ligne une vidéo et une photo de la nouvelle CBR 600 RR.
20 ans après, le BMW C1 pourrait revenir (nous hanter)
Pour l'an 2000, le BMW C1 était une révolution : un scooter conçu pour être vendu à des automobilistes. En les libérant du port du casque avec un système à deux ceintures, il y avait de l'idée.
Une nouvelle RC213V-S en approche chez Honda ?
La RC213V-S présentée fin 2015 n'aura pas été la machine à rêver que Honda attendait et ce malgré la qualité de l'engin, les attentes du public étant certainement plus élevées.
Essai KTM 390 Adventure - Elle doit être prise au sérieux
A l'annonce de sa sortie, j'étais sceptique. Je n'ai jamais vu une moto de ce segment sur nos routes, alors pourquoi celle-ci devrait marcher ? D'abord parce que l'Europe n'est pas le marché cible et ensuite parce qu'elle est vachement bien cette 390 Adventure !!
Le Swank Rally di Sardegna - du 30 septembre au 4 octobre 2020
Initialement prévu en mai, tout comme le Sardegna Gran Tour, le Rally de Sardaigne est déplacé cet automne, du 31 septembre au 4 octobre, l'occasion idéale pour faire des vacances au chaud si vous n'êtes pas parti cet été!
BMW présente sa collection de couleurs 2021
Pour 2021, le constructeur bavarois offre une nouvelle palette de couleur à certains modèles en milieu de vie. C'est le cas par exemple de la K1600 GT ou la S1000 RR.

Hot news !

Kawasaki Z900 vs. BMW F900 R - Duel au sommet du marché roadster
Cette année 2020, si particulière, verra quand même l'énorme succès de la nouvelle Kawasaki Z900 sur le marché. Face à elle, BMW présente son premier roadster mid-size convaincant, la F900 R.
Essai défi : l'Aprilia RSV-4 Factory sort de sa zone de confort
Il y a déjà un moment, Djeemee est allé mettre la RSV-4 Factory dans ses petits souliers en tentant de maîtriser ses 217 chevaux au quotidien. Il s'est bien ramassé et a enfin retrouvé l'usage de la parole pour nous en parler.
Duel Yamaha - Tracer 700 contre Ténéré 700 - Laquelle il vous faut vraiment
Le moteur CP2 est un grand succès pour Yamaha. Ce bicylindre en ligne de 689 cm3 a pris place dans pas moins de 4 modèles de la marque. Avec la mise à jour 2020 de la Tracer et la Ténéré 700, on pourrait croire que ces deux modèles sont très proches, mais il n'en est rien. On vous explique comment choisir.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.