Essai publié le 04 mai 2016

Essai Triumph Street Triple Rx - La petite balle classée X [page 2]

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

La preuve par X

Les étriers radiaux Nissin à quatre pistons semblent pouvoir stopper un immeuble en chute libre et se chargent de coller les parties sensibles de votre anatomie au réservoir, très fin au demeurant. Le feeling au levier frise la perfection et l’on dose facilement la puissance, pendant que l’ABS déconnectable veille au grain. Les suspensions entièrement réglables assurent une stabilité ahurissante dans les phases de freinage et n’auront nécessité aucun tour de clé durant l’essai.

Mais ce serait quand-même nettement moins drôle de devoir prendre ses virages droit comme un « i » avec un tel châssis. C’est pourquoi le feeling parfait du train avant et l’agilité de la Triumph permettent la plupart du temps de conserver une vitesse stratosphérique en virage. La moto plonge littéralement dans les courbes et profite d’une garde au sol insondable pour conserver son élan. On ouvre en grand pour s’extraire de ladite courbe comme on y est entré, en profitant de l’excellente motricité de la machine. Sur simple demande, la roue avant va même titiller le ciel avant le prochain virage.

Les Pirelli Diablo Rosso Corsa encaissent sans broncher tout ce qu’on leur inflige et la Street’Rx aussi. Un véritable effet Axxe : plus on en met, plus on en a ! Seules les températures encore fraîches ont permis à l’ABS de parfois se manifester au freinage. La machine semble pouvoir changer d’angle toujours plus facilement, accélérer toujours plus tôt et aller toujours plus vite. Il faudra aller chercher une quelconque limite sur circuit, où certaines sportives pourraient en prendre pour leur grade…

Le plus dur sera de s’arrêter de s’amuser au guidon de ce méchant jouet. Le confort dû à la position relativement droite invite à prolonger les sorties alors que le séant se voit plutôt bien loti sur long trajet. Seuls les genoux, bien pliés, pourront demander grâce. L’éventuel passager sera sans doute parti en courant à la vue du ridicule strapontin qui lui est dévolu. Heureusement, un joli dosseret de selle est livré d’origine et les cale-pieds arrière se démontent en un rien de temps. Une vraie machine d’égoïste !

Définitivement classée X

La Triumph Street Triple Rx pousse encore plus loin ses orientations sportives. D’un comportement à la fois sans faille et terriblement fun, elle est un vrai outil pour tailler la route, au sens géométrique du terme. Plus orientées trajectoires et arsouille saignante que métro-boulot-dodo, elle s’avère pourtant exploitable au quotidien et (presque) adaptée aux novices.

Triumph signe avec cette édition spéciale une machine vraiment aboutie et désirable (on l'achèterait rien que pour sa nouvelle coque arrière). Une certaine quadrature du cercle, avec un penchant résolument sportif. Très, très sportif. On vous laisse, les pneus refroidissent… 

Jimmy

Au final...

On a aimé :
+
Le look, avec cette nouvelle coque arrière
+
Le moteur, toujours aussi dingue
+
Le châssis, aussi dingue que le moteur
On a moins aimé :
-
... ?
-
Heu...
-
Le reste de la gamme Street Triple, qui n'aura pas cette jolie coque arrière
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look, avec cette nouvelle coque arrière
+
Le moteur, toujours aussi dingue
+
Le châssis, aussi dingue que le moteur
On a moins aimé :
-
... ?
-
Heu...
-
Le reste de la gamme Street Triple, qui n'aura pas cette jolie coque arrière

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple Rx
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 4 temps, 4 soupapes par cylindre et double ACT
Cylindrée :
675 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint avec injection d'air secondaire
Performances
Puissance max. :
106 ch à 11'850 tr/min
Couple max. :
68 Nm à 9'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée KYB ø 41mm réglable en détente, compression et précharge
Course AV :
115 mm
Suspension AR :
Amortisseur KYB à réservoir séparé réglable en détente, compression et précharge
Débattement AR :
135 mm
Pneu AV :
120 / 70 ZR 17/ 70 ZR 17
Pneu AR :
180 / 55 ZR 17 / 55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 310mm avec étriers radiaux 4 pistons Nissin
Frein AR :
Simple disque flottant ø 220mm avec étrier simple piston Brembo
Dimensions
Longueur :
2'055 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
743 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
168 kg
Réservoir :
17,4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Jet Black / Diablo Red
 
Matt Aluminium Silver / Diablo Red
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'900.-
hors frais de transport (160.- CHF), TVA 8% incluse
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Seat se lance sur le segment du scooter électrique
Après avoir sévi durant 66 années dans le secteur automobile, Seat se lance sur celui du scooter… électrique ! Les premiers modèles seront fabrqués à Barcelone.
Essai Yamaha Tracer 700 - Evolution remarquable
Du côté de Tenerife, sur fond de tempête de sable et d'alertes au coronavirus, Yamaha nous a mis entre les pattes l'évolution de la cadette des Tracer. Look moderne et soigné, amélioration par petites touches, pas de débauche technologique : Baby Tracer vise juste et cette évolution s'avère finalement extrêmement pertinente.
La délocalisation de la production de Triumph en Thaïlande est officielle
Un coup de tonnerre s'abat sur Hinckley. Alors que la plupart des modèles sont déjà produits en Thaïlande, voici que les chaînes de montage des Speed Triple et Tiger 1200 suivent le même chemin.
Stage AcidTracks 2020 à Vaison Piste – Il est temps de t'inscrire
Pour la troisième année consécutive, le fameux stage AcidTracks ouvrira la saison circuit et se déroulera sur le circuit de Vaison Piste, tracé idéal pour apprendre ou se perfectionner au roulage sur circuit.
65'224 fans de moto ont arpenté les allées du salon Swiss-Moto 2020
Du 20 au 23 février 2020, SWISS-MOTO a fêté avec 65'224 fans de moto le démarrage de la nouvelle saison moto. Au début de la saison moto, plus de 400 grandes marques ont présenté leurs offres pour la nouvelle année modèle et un grand assortiment de vêtements et d’accessoires.
KTM et Husqvarna baissent le prix de leurs motos pour 2020
Pour cette nouvelle saison, le géant autrichien a pris la décision de remanier les prix de ses motos de route.

Hot news !

Une Streetfighter V2 en approche chez Ducati dixit Claudio Domenicali
Le grand boss de Ducati s'est laissé aller à quelques confidences à nos collègues anglais de MCN en annonçant qu'une Streetfighter V2 pourrait très bientôt être produite.
Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.