Essai publié le 27 mars 2016

Essai Can-Am Spyder F3-T et Limited - Les Canadiens se mettent au bagger [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Thierry Honnorat

Pages

La conduite, pour de vrai

Le temps de mettre une playlist sur la radio du Spyder et on attaque l’essai à proprement parler. On commence tout de suite par un peu d’autoroute, parfait pour aller tout droit au début, seulement sur le chemin il y a une grande courbe d’entrée. Je l’attaque comme celui qui me précède, seulement je me souvenais pas du tout comment réagissait le contrôle de trajectoire et je me retrouve à guidonner puis freiner.

brp can am spyder f3 limited

A vitesse stabilisée, je comprends bien que le pare-brise low-boy est là pour le style, pas pour la protection au vent. Le régulateur de vitesse prend par contre tout son sens, encore un truc d’assisté mais agréable à utiliser. Arrive la courbe de sortie, je l’aborde forcément plus doucement et je comprends mieux comment fonctionne les garde-fous de ce Can-Am. Avec les quelques virages qui suivent, la journée s’annonce mieux que ce que je pouvais imaginer.

brp can am spyder f3 limited

Le moteur Rotax de 1'330cm3 est le même trois-cylindres que celui qui est apparu sur la gamme  F3 l’an passé. Le couple a grimpé de 20% par rapport à l’ancien bicylindre et culmine à 130Nm. Dès 2’500tr/min, le moteur reprend déjà vigoureusement, mais c’est le second visage de cette mécanique qu’il faut exploiter, dès 5’000tr/min et jusqu’à plus de 8’000tr/min il pousse vraiment fort dans un grondement qui met le sourire. Reste qu’il ne faut pas s’attendre à une accélération de sportive, l’engin pesant la bagatelle de 435kg. Mais on arrive à faire fumer la roue arrière en partant trop fort d’un feu par exemple.

brp can am spyder f3 limited

Comme expliqué, la boîte semi-automatique ne sait que rétrograder. A l’accélération, vous devrez vous souvenir de passer le rapport supérieur. Cependant la partie automatique de cette transmission est peu convaincante. A moins d’être pratiquement à l’arrêt, elle est capable de garder une troisième vitesse en épingle. Pour une conduite dynamique, c’est à moi de prendre la main. J’essaye de me servir du frein-moteur, mais la force cinétique est très importante et son effet est quasi imperceptible. Il ne reste qu’à pincer les trois disques Brembo pour perdre de la vitesse et profiter de leur odeur quand il semblerait qu’on en ait abusé (pour ma défense, c’était en descente !).

Pour aller vite en F3, il faut s’appliquer sur les trajectoires. Moins vous agissez sur le guidon, plus vous pourrez conserver de la vitesse. En effet, en fonction de l’angle que vous y mettez, le contrôle de trajectoire freine indépendamment des trois-roues pour vous permettre de tourner court sans vous retrouver systématiquement sur l’autre voie. Donc pour limiter cette décélération, il faut avoir les yeux au loin et guetter quand est-ce que vous pouvez déborder sur l’autre voie pour vous jeter à la corde.

brp can am spyder f3 limited

La sortie de courbe, c’est aussi un art, plus tôt la direction est droite, moins le contrôle de traction empêchera le moteur de monter en régime. Donc une fois à la corde, ressortir le plus droit possible pour mettre plein gaz et sentir l’arrière se dérober très légèrement. Sur une route grasse, on a fait Holiday on Ice, forcément vu l’équipe de casse-cou... Tenir une telle cadence n’est pas de tout repos. Il faut être rapide et précis sur le contre-braquage.

La position joue aussi un rôle important pour emmener rapidement un Spyder. Il faut bien être sur ses appuis et utiliser la force des jambes pour se maintenir en selle. Si on se sert des bras pour s’agripper au guidon, chaque courbe se finit comme la première de ma journée. J’ai aussi eu l’occasion d’essayer un guidon droit type drag bar. Même si le look est au top, il demande beaucoup plus d’effort pour tourner et n’est pas confortable pour voyager simplement.

brp can am spyder f3 limited

Entre les deux modèles essayés, le F3 T et le F3 Limited (aussi en version Spécial Series, comme le noir que j’ai essayé) il y a de petites différences à la conduite. Par exemple, les repose-pieds plateau du Limited sont uniquement confortables pour du tourisme. Lors d’un usage à caractère sportif, la position du pied droit pour toucher la pédale de frein devient vite pénible à garder. Sur le T, les cale-pieds sont presque cylindriques, on peut mieux se mettre en appui en se repoussant contre le dossier du siège et la commande de frein tombe précisément sous le pied.

Brève de comptoir

Avec une radio par véhicule, il n’a pas fallu bien longtemps pour organiser une compétition de la musique la plus naze à écouter sur la route. J’avais bien Michel Balavoine (Le Chanteur) et hit en suédois chanté par des sportifs, mais Axel, un collègue français, a mis tout le monde d’accord avec Carlos (Big Bisou). Le gagnant est beau joueur et me gratifie d’un prix pour le morceau de rap québécois qu’on ne peut simplement pas écouter. Sur un engin canadien, c’était pourtant adapté !

brp can am spyder f3 limited

Plus sérieusement, je résumerais l’essai de ces deux modèles ainsi : montez-moi des cale-pieds sur un Limited Spécial Series et je serai comblé. Même si posséder un Can-Am est un caprice, les quelques jours (ou semaines!) où vous roulerez avec chaque année seront un plaisir. A condition de trouver des routes peu fréquentées, comme il est aussi difficile de dépasser avec ça qu’en voiture.

brp can am spyder f3 limited

Pour quelqu’un qui aimerait prendre du recul sur la moto, par choix ou par obligation, ce sera une source de plaisir et d’évasion. Même les voyageurs s’y retrouveront avec la grande capacité de chargement ainsi que le système de divertissement et le régulateur de vitesse. Pour moi, il a ce qu’il faut pour plaire, libre à vous de ne pas vous ouvrir à ce concept, mais prenez une fois le temps d’en essayer un et vous saurez quoi en penser.

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
Moteur volontaire à deux visages
+
Le fun de cette conduite particulière
+
La radio et le tempomat pour cruiser à l'aise
On a moins aimé :
-
Protection au vent un peu limite
-
Plateaux repose-pieds inadaptés à la conduite dynamique
-
Freins mis à rude épreuve en descente, dû au poids de l'engin
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur volontaire à deux visages
+
Le fun de cette conduite particulière
+
La radio et le tempomat pour cruiser à l'aise
On a moins aimé :
-
Protection au vent un peu limite
-
Plateaux repose-pieds inadaptés à la conduite dynamique
-
Freins mis à rude épreuve en descente, dû au poids de l'engin

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Can-Am
Modèle :
Spyder F3 T/Limited
Année :
2016
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Rotax® 1330 ACE™ 3 cylindres en ligne
Cylindrée :
1330 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
115 ch à 7'250 tr/min
Couple max. :
130 Nm à 5'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
6 rapports à changement semi-automatique
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Suspension AV :
Amortisseurs Sachs Big Bore
Course AV :
129 mm
Suspension AR :
Amortisseur SACHS avec précharge pneumatique réglable (T: manuel, Limited: automatique)
Débattement AR :
132 mm
Pneu AV :
165 / 55R15 55H
Pneu AR :
225 / 50R15 76H
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui
Frein AV :
Disques de 270 mm avec étriers fixes à 4 pistons Brembo†
Frein AR :
Disque de 270 mm, étrier flottant à piston unique avec frein de stationnement intégré
Dimensions
Longueur :
2'596 mm
Empattement :
1'709 mm
Largeur :
1'497 mm
Hauteur de selle :
675 mm
Poids à sec :
430 kg
Réservoir :
27 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Magnésium métallique (T)
 
Blanc perlé (T)
 
Rouge intense perlé (Limited)
 
Noir Satin Monolithe (Limited Special Series)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 28'990.-.-
avec homologation CH, transport, 2 ans de garantie et d'assistance Europe, Limited/Spedial Series + 1'900.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Vidéo - La moto en Suisse, un véritable culte depuis des années
Les années 60 et 70 auront marqué à jamais des générations de motards et motardes. Passionnés avant tout et avides de liberté, les motards de ces années croquaient la vie à pleines dents et n'hésitaient pas à la revendiquer.
Ducati recycle ses pièces de MotoGP en vous permettant de les acquérir
Fans de Ducati, mais surtout de MotoGP, les fêtes de Noël approchent et Ducati l’a bien compris. La firme de Bologne vient de dévoiler son programme, qui vous permettra, moyennant finance, de devenir propriétaire de pièces de Ducati Desmosedici de 2013 à 2015.
Valentino Rossi vs Lewis Hamilton - Comme un air de grosse publicité masquée
Lundi, le circuit Espagnol de Ricardo Tormo a accueilli deux multiples champions du monde de Moto et de F1 en les personnes de Valentino Rossi et Lewis Hamilton.
Concept BMW E-Power Roadster – En charge du futur chez BMW
Chez BMW on travaille déjà sur le futur qui, qu'on le veuille ou non, passera par l'électrique. Ainsi le constructeur bavarois planche depuis deux ans sur la E-Power Roadster.
Essai Yamaha XSR900 Turbo - Un turbo qui souffle le chaud et l’effroi
GBK Motos, concessionnaire Yamaha situé à Gland (VD), et son boss Vincent Buclin ont greffé un turbo à une « innocente » XSR900 Abarth - Nous avons testé en exclusivité cette nouvelle recette pimentée.
Vidéo introductive de l'essai de la Kawasaki Z900 2020
En quelque deux minutes, nous vous laissons découvrir la Kawasaki Z900 en images qui bougent.

Hot news !

Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.