Essai publié le 07 octobre 2013

Honda MSX 125 "Grom" - Retour vers le futur !

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Débarquer en 2013 avec une micro-moto, il fallait oser. Le numéro 1 des constructeurs mondiaux de deux-roues l'a pourtant fait avec la descendante de la mythique Monkey : la MSX125.

Les nostalgiques de la célèbre Honda Monkey n'en ont pas cru leurs yeux lorsque la firme ailée a dévoilé en début d'année 2013 la MSX125.

Un  retour en arrière de plusieurs dizaines d'années, un vrai coup de jeune pour tous ces vieux motards qui avaient pu poser leur séant sur la micro-moto en vogue dans les années 80 : "Alléluia, Honda nous offre une machine à remonter le temps". Bon, cela ne veut pas dire que vous allez rajeunir (hein!). A votre époque, les freins à disque n'existaient pas, comme les feux à LED ou encore le démarrage se faisait au kick. Tout ceci avait son charme, mais cette époque est révolue et la MSX125 vous en offrira plus tout en conservant les bonnes recettes de vos années folles.

Je rassure immédiatement les inconditionnels de la Monkey, le gabarit évolue peu et c'est d'ailleurs avec quelques appréhensions que votre serviteur, du haut de son 1m88 enfourche la moto. Je dis bien "enfourche", car avec mes grandes pattes, je peux passer par devant, derrière, sur les côtés, sans avoir aucune partie de mon corps qui touchera la moto. Bref, vous vous en apercevrez lors des photos dynamiques !

Esthétiquement, la MSX125 n'est pas dénuée de charme et arbore un look plutôt sexy, avec quelques lignes héritées de ses grandes soeurs Hornet ou CB1000R. Il est donc impossible de se tromper de marque en voyant cette dernière.

Les évolutions sont nombreuses face à sa devancière, avec notamment un démarrage électrique, des freins à disque à l'avant comme à l'arrière, une fourche inversée, un mono-amortisseur arrière, un éclairage à LED avant et arrière, une injection électronique, un compteur avec ordinateur de bord et jauge de carburant. Au final, une belle évolution pour cette micro-moto.

Côté motorisation, la MSX125 fait l'impasse sur le 50cc de son ancêtre, et propose un monocylindre 4-temps, refroidi par air, développant la puissance phénoménale de 9,79cv à 7'000tr/min, le tout assorti à une boîte de vitesses à quatre rapports. Avec tout cet équipement, la moto dépasse à peine la barre des 100kg : 101,7kg pour être exact. Pour rappel, la Monkey pesait dans les 40kg... Nous verrons bien ce que cela donne lors du roulage.

Le tour du propriétaire étant rapidement fait, il est temps de passer au roulage, et c'est ici que mon sourire devient mesquin !

Lorsque je me suis approché de la moto dans l'atelier de Honda Suisse, un film m'est immédiatement apparu dans un coin de ma caboche : vous souvenez-vous de "Chérie j'ai rétréci les gosses ?" Bon, ok, je ne suis pas tout petit, mais la première réaction était naturelle. La moto affiche fièrement une hauteur de selle de 765mm pour 1'760mm de longueur. Pas de doute, Honda a passé sa moto au lave-linge et ce à une température inadéquate. 

La preuve en image !

Ceci étant dit et étonnamment, je ne me suis jamais trouvé à l'étroit sur la MSX. De  la place pour les jambes, même si j'empiète un peu sur la place du passager. Oui, la MSX est homologuée pour pouvoir transporter un passager ! Je ne sais pas où il se mettra, mais la place a le mérite d'exister. La position de conduite est naturelle et tout tombe parfaitement sous la main, leviers de frein ou d'embrayage, pédale de frein ou sélecteur de vitesses et ce même avec mon 46 fillettes. 

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Aspect général
+
Ultra Fun
+
Equipement d'origine de bonne facture
+
Pouvoir se démarquer du reste de la production
On a moins aimé :
-
Frein arrière un peu faiblard
-
Méfiance sous la pluie

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
MSX 125
Année :
2013
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Monocylindre, 4 temps, simple ACT et 2 soupapes, refroidi par air
Cylindrée :
124,9 cm3
Refroidissement :
A air
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
9,79 ch à 7'000 tr/min
Couple max. :
10'9 Nm à 5'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
4 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Tubulaire en acier
Suspension AV :
Fouche inversée de 31mm
Suspension AR :
Monoamortisseur
Pneu AV :
120/70 ZR12M/C
Pneu AR :
130/70 ZR12M/C
Freinage
Frein AV :
Simple disque hydraulique de 220 mm, étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique de 190 mm, étrier double piston
Dimensions
Longueur :
1'760 mm
Empattement :
1'200 mm
Largeur :
755 mm
Hauteur de selle :
765 mm
Poids à sec :
101,7 kg
Réservoir :
5,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir
 
Blanc
 
Rouge
Catalogue
Prix de vente :
CHF 3'490.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Kawasaki Z900 2020 - La fougue sous contrôle !
Nerveuse à souhait, cette Z900 2020 pleine de caractère me réconcilie avec les quatre-cylindres en ligne et me rappelle le caractère typique des Z
MV Agusta annonce une nouvelle moto de 350cc
La firme de Varèse continue son développement, notamment en passant par l’Asie et annonce dans un avenir très proche une moto de 350cc.
Jeu vidéo - Ride 4 arrivera dans les bacs en 2020
Après un lancement plutôt réussi du jeu Ride 3 en novembre 2018, Milestone donne à nouveau rendez-vous aux amoureux des deux-roues motorisés dès l'année prochaine avec un quatrième opus.
Tricana Motorcycles présente la bien nommée MV Agusta La Rouge
Le garage Tricana Motorcycles sis sur les rives du Léman à Corseaux près de Lausanne nous propose une F3 675 revisitée et dénommée maintenant "La Rouge".
Offre d'emploi - Horizon Moto à Bevaix (NE) recherche un mécanicien moto
L'agent Kawasaki du Littoral neuchâtelois recherche un mécanicien moto qualifié, de préférence avec une expérience confirmée sur les modèles Kawasaki.
La Grande Evasion by Guy Martin
Film mythique et scène mythique, tous ceux qui ont vu La Grande Evasion se souviennent du fameux saut du capitaine Hilts, incarné par Steeve McQueen au-dessus de la clôture pour fuir les nazis à sa poursuite.

Hot news !

Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.