Essai publié le 01 juillet 2013

Aprilia SRV 850 - Scooter en mode dragster urbain

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Depuis l'adoption de la nouvelle face avant, commune à toutes les Aprilia, on pense toujours être devant une RSV4. Face à ce scooter, on a le même sentiment. Le profil lui n'a plus rien à voir avec la finesse de la sportive. Vous voilà devant le buffet de votre grand-mère !

Avec ses 250kg à sec pour 2m24 de long, le SRV 850 est ce qui se fait de plus imposant sur le marché du scooter, même de grosse cylindrée. Avec ce gabarit, tout a une proportion qui semble être augmentée. Le tablier par exemple, qui est largement ouvert dès le début, cache la grande selle reposant elle-même sur la carrosserie qui englobe l'imposant bloc-moteur.

Le double échappement, ressemblant à celui de la Ducati Monster, est aussi une grosse pièce sur le côté gauche de la moto. Malheureusement, le son qui s'en échappe n'est pas aussi gros que l'on ne pourrait penser. Le bras oscillant en alu pourrait venir directement de la RSV4 ou de la Caponord tant il semble robuste. Le tunnel central qui passe entre vos pieds est si large, que je ne savais pas comment monter à bord.

L'enjamber ? Il ne faut pas se rater, au risque de frotter l'une pièce en plastique brillant qui était déjà marquée après peu de kilomètres. Monter comme sur une moto ? Il faudra faire le tour de la selle et éviter l'une des deux poignées passager qui pourrait être tenue par plus d'une personne à la fois; c'est pour vous dire si elles sont grandes.

Grande selle, carrosserie bodybuildée, on peut imaginer avoir un grand coffre. Eh bien pas du tout, c'est même le contraire. Les intégraux aux formes aérodynamiques ne rentreront probablement pas. Un modulable de grande taille, souvent plus imposant, n'y aura pas non plus sa place. Même constat autour du poste de pilotage, il n'y a aucun rangement aménagé, verrouillable ou non. Vous profiterez néanmoins d'une prise 12V sous vos fesses pour recharger un mobile, par exemple.

Dans l'ensemble, le design est réussi. La face avant commune aux nouveaux modèles d'Aprilia affirme l'identité de la marque, mais sème le trouble quant à celle de l'exactitude du modèle. Le tablier nerveusement sculpté est mis en valeur par le mélange des couleurs mates et brillantes. Vu de profil, le phare arrière, fin et très pointu, achève la ligne d'une façon élégante. Sur la face arrière, il a l'air un peu seul.

Heureusement, avec 250kg, on est encore loin des 360kg à sec d'une Goldwing et le centre de gravité est assez bas. Pour reculer le SRV, il ne faut pas se précipiter. Chaque dépassement du point d'équilibre est très délicat. J'ai cru basculer avec en le manoeuvrant la première fois. Le rayon de braquage est lui plus petit qu'attendu, une agréable surprise ! Une fois en mouvement et passé les 15 km/h, le maxi-scooter transalpin gagne en agilité.

Se faufiler en ville sera courageux, mais c'est le seul moyen de se retrouver premier de front avec les autres deux-roues pour montrer qui est le patron ! Car oui, quand on a un SRV 850, on peut se permettre ce genre de concours puéril...

La réactivité du maxi-scooter Aprilia est quelque peu handicapé par l'embrayage assez lent à transmettre la force. Pour partir vite, il faut anticiper un bon bout. En concevant le SRV, les ingénieurs ont tout de même pensé aux pièges urbains que représentent les marquages au sol, les bouches d'égout ou les rails de tram. Récupérer un engin de 250kg en glisse étant plutôt difficile, un contrôle de traction coupera instantanément l'injection si vous décidiez d'ouvrir en grand sur une surface sans adhérence. Réglé sur Sport, celui-ci vous octroiera un léger sursis avant de reprendre le contrôle. Il reste encore le bouton OFF : là, pas besoin d'un dessin.

Sur ce monstre de la circulation urbaine, la position pouvait être largement calculée. Seulement, elle me semblait étriquée entre le dosseret de selle et les cale-pieds. Ma grande taille n'aide pas dans ce cas. Autre conséquence d'un grand gabarit : la petite visière déviait le flux d'air face à ma tête ce qui m'obligeait à me recroqueviller.

La stabilité du SRV 850 en ligne droite est royale. Il ne manque qu'un régulateur de vitesse pour faire un long voyage. En courbe, la direction est plus floue. Sur une route sinueuse, les freins seront énormément mis à contribution pour aider à mettre le scooter sur l'angle.

Quoi qu'il arrive, l'ABS vous évitera de bloquer une roue au mauvais moment. Cependant, le SRV n'est pas équipé de freinage combiné. Enfin, sur de grands lacets interurbains, vous utiliserez probablement toute la largeur de la route pour rouler confortablement. En SRV 850, maintenir un cap en virage prend une certaine place.

En résumé, le Aprilia SRV 850 s'inscrit très certainement comme le plus imposant du marché. Il a aussi la palme du plus gros moteur et les performances qui vont avec. Par contre, il n'offre pas les avantages attendus d'un maxi-scooter de cette taille. En effet, je vous encourage à vérifier que votre casque peut prendre place sous la selle avant de passer à l'achat. De plus, ce rangement monte très vite en température au fil des kilomètres. Ne pensez alors pas vous lancer dans la livraison express de pralinés !

Vendu au prix de CHF 13'795.-, le SRV se place exactement entre le T-Max avec et sans ABS, son concurrent direct. Le BMW C600 Sport est lui légèrement moins cher mais gagnerait haut la main un duel de praticité avec son coffre à volume variable. Alors, à vous de choisir !

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
Moteur qui a une pêche d'enfer
+
Face avant agressive
+
Cruiser longue distance
On a moins aimé :
-
Coffre sous la selle serait une blague ?
-
Poids de cétacé
-
Bruit pas assez imposant
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur qui a une pêche d'enfer
+
Face avant agressive
+
Cruiser longue distance
On a moins aimé :
-
Coffre sous la selle serait une blague ?
-
Poids de cétacé
-
Bruit pas assez imposant

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Aprilia
Modèle :
SRV 850 ABS/TC
Année :
2013
Catégorie :
Scooter
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre à 4 temps en V de 90°
Cylindrée :
839.3 cm3
Refroidissement :
Liquide avec thermostat à 3 voies
Alimentation :
Injection électronique à un corps Ø 38 mm
Performances
Puissance max. :
76 ch à 7'750 tr/min
Couple max. :
76.4 Nm à 6'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
Variateur automatique CVT avec asservissement de couple
Embrayage :
Automatique centrifuge à sec avec tapons amortisseurs
Partie cycle
Châssis :
A double berceau en tubes d’acier à haute résistance
Suspension AV :
Fourche télescopique hydraulique diamètre 41 mm à tiges droites et goujon arriéré
Course AV :
122 mm
Suspension AR :
Fourche en aluminium et monoamortisseur latéral avec précharge ressort réglable sur sept positions
Pneu AV :
120/70-R16” - 57H
Pneu AR :
Tubeless 160/60-R15” - 67H
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque en acier inox Ø 300 mm mi-flottant, avec double pince flottante Brembo à double piston Ø 28 mm
Frein AR :
Disque en acier inox Ø 280 mm et pince à double piston Ø 25,4 mm
Dimensions
Longueur :
2'237 mm
Empattement :
1'593 mm
Largeur :
790 mm
Hauteur de selle :
780 mm
Poids à sec :
250 kg
Réservoir :
18.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir
 
Blanc
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'795.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

11ème édition de la Rétro Moto Internationale de St-Cergue ce samedi – L’appel du 18 juin
La 11ème édition de la Rétro Moto Internationale (RMI) de St-Cergue aura lieu ce samedi 18 juin 2022. Venez nombreux!
Le championnat Swiss Moto Legend Trophy 2022 démarre ce weekend à Marchaux (France) - Nous serons dans la course !
Le championnat Swiss Moto Legend Trophy (SMLT) 2022 démarre ce weekend à Marchaux (France).AcidMoto.ch sera dans la course.
Le groupe Fachinetti Motos ouvre à Neuchâtel : BMW Motorrad, KTM et Triumph !
Dans la région des Trois Lacs, trois constructeurs attendaient un nouveau représentant. On sait désormais qu'il s'agit du groupe Facchinetti qui étend son réseau moto au-delà du bord du Léman.
2'000km en duo avec la Triumph Tiger 1200 Rally Pro
En mars dernier, Patrick vous a présenté la nouvelle Triumph Tiger 1200 déclinée en 5 versions. Affichant jusqu’à 25 kg de moins sur la balance que sa devancière, une silhouette affinée héritée de sa petite sœur la 900, cette nouvelle itération est plus que jamais armée pour laisser des traces de pneus sur les plates-bandes de la sacro-sainte GS !
Triumph Suisse cherche sa Speed Queen !
Dans un concours de customisation qui voit s'affronter 8 concessionnaires Triumph de notre beau pays, chacun a apporté sa touche à une Speed Twin.
A la découverte de la Tanzanie
Si je vous dis qu’il est possible de découvrir ce magnifique pays au guidon d’une moto, passer là où aucun circuit touristique ne s’arrête pour vivre l’expérience la plus authentique possible, mais sans pour autant faire l’impasse sur les attractions incontournables du pays, ça vous dit d’en savoir plus?

Hot news !

Essai Ducati Multistrada V4S Full - Un 4 cylindres addictif mais qui se mérite
C’était la nouveauté de l’année 2021 pour Ducati : une Multistrada propulsée par un moteur baptisé Granturismo. Le côté extraordinaire de ce moteur, c’est qu’il a 4 cylindres en V. Plus petit et plus léger, plus puissant en même temps. Difficile de dire non !
Essai Yamaha R7 - Attachante et efficace
Pour entrer dans le monde de la moto, nombreux sont ceux qui cèdent aux sirènes de la sportive. Reste qu’à 16 ans c'est 125cm3 et à 18 ans, 35kW, pas plus. Débarque sur le marché une nouvelle R7, qui veut bousculer la concurrence.
Yamaha Ténéré 900 – Une grande sœur pour la T7
Yamaha entend combler le vide laissé dans sa gamme par la Super Ténéré. Bientôt une Ténéré 900 ? Il semble bien que oui.
Triumph Street Triple RS-(RR ?) 2023 - Dorée à l'Öhlins
La Triumph Street Triple RS ne souffre d’aucun défaut et représente même le summum de sa catégorie. Mais voilà, pour les ingénieurs d’Hincley, apparemment, ça ne suffisait pas.
Présentation de la gamme Yamaha 2022 à l’anneau du Rhin
AcidMoto a été invité à l’anneau du Rhin par l’équipe Hostettler pour la présentation de la nouvelle gamme moto Yamaha. C’était durant cette fameuse journée où les nuages nous lâchaient une pluie teintée de sable du Sahara, donc un défi durant les essais.
Essai vidéo - Triumph Tiger 1200 GT et Rally Pro
À l'occasion de l'essai de la Triumph Tiger 1200 modèle 2022, nous avons roulé une journée sur la route et une journée en tout-terrain.