Essai publié le 16 mai 2012

Comparo 1000: C'est comment la route en hypersport?

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly / Avec la collaboration de Yann Blondel, Charles Donzé et Alexandre Kraft

Nous sommes allés à Spadino avec quatre superbikes... et on n'aurait pas dû! On pensait élire la sportive qui les taxait toutes sur route ouverte, la reine de l'arsouille, la princesse de la déconne... Bon, finalement, on a choisi un angle différent: la meilleure sportive pour supporter les aléas d'une journée chaotique, c'est laquelle?

Ah, pourtant, on avait un joli plateau, agréable à l'oeil autant qu'à l'oreille. D'ailleurs, le gros paquet de motards présent au Mémorial Spadino ne s'y sera pas trompé! Ils ont été nombreux à s'arrêter devant notre alignement de missiles... Kawasaki ZX-10 R, Suzuki GSX-R 1000, Honda CBR 1000 RR et enfin BMW S 1000 RR.

C'est qui la plus belle?

Bon, la Suzuki a été vite oubliée, à grands renforts de « Ah! Encore une! » ou de « Hé, c'est la mienne... ah non. ». Il faut dire que l'esthétique du modèle 2012 n'est pas bouleversée et que la Gex' fait dans l'archi-vu et revu. Attention, c'est beau quand-même, surtout avec le retour d'un échappement 4-en-1 de taille et de forme raisonnables.

Mais, à côté de la CBR, dans sa livrée HRC pétante et avec ses jolies pièces du pack Swiss Edition, la Suzuki ne peut pas faire grand chose. Aaaah, on y met un coup de blanc, du Rizoma, du carbone et on attire l'oeil du motard, pourtant pas généralement fan des lignes de la Honda. « Mate l'échappement Akra'! », s'extasie un jeune. Ah, oui, c'est vrai qu'il est beau et qu'il donne un peu de voix à la CBR, bien silencieuse d'origine...

Il y en a tout de même deux autres qui ont attiré les regards. La Kawasaki ZX-10 R, d'abord. Un design particulier qui divise autant la rédac' que les passants mais qui fait son effet. Sans oublier le vert, couleur typique de Kawa, qui vous rend aussi visible du motard lambda que face à une paire de jumelles... La ZX-10 R jouissait aussi de l'apport d'un échappement Akrapovic, ridiculement court d'après un cinquième de la rédaction (c'est moi, j'assume, ndr). La Kawa impressionne, se fait ramassée autour de son moteur tout en projetant sa partie arrière de façon provocante... sans oublier son compte-tours haut en couleurs!

Mais s'il y en a une qui a suscité remarques et questions, c'est bien l'Allemande! Dans son coloris rouge et blanc (Hop, Suisse!), la BMW scotche toujours autant la rétine avec son dessin asymétrique. La ligne ciselée, affûtée, respire la performance et, à en croire Yann, le ramage vaut le plumage! On fantasme sur le dessin du feu arrière, sur l'échappement, sur la fourche démesurée, sur les ouïes de requin... Bref, on kiffe!

C'est quand qu'on arrive?

Après ces considérations esthétiques, on s'est penché sur le trajet routier qui nous a menés jusqu'au Mont-Blanc. Enfin... plutôt autoroutier, le trajet! Toujours est-il que le parcours fut riche d'enseignements. Tout le monde aura préféré éviter la Kawasaki, à la protection très limitée et à la bulle remuante (les extrémités de l'appendice se prolongeant au delà de la tête de fourche).

On était un peu mieux sur la BMW, à la position parfaite mais à la protection perfectible. La CBR et la GSX-R s'en sortaient finalement mieux, grâce à une selle confortable et une bulle haute pour la première et un compromis routier toujours présent pour la seconde, malgré quelques vibrations.

En dehors de l'interminable et chère autoroute française, on a dû traverser le tunnel du Mont-Blanc à 40km/h de moyenne, passer par quelques localités et autres joyeuseries. Au niveau du confort de conduite, c'est presque la même que sur autoroute, même si la GSX-R se fait remarquer par ses suspensions sèches (les temps changent...) et que la CBR semble avoir oublié le concept du frein moteur. Cela aura donné quelques sueurs froides à Alex', lorsqu'il approchait des ronds-points sur la Honda. La BMW se manie du bout des ongles, mais on sent qu'on a un bâton de dynamite sous le poignet et les commodos sont vraiment particuliers à manier... La Kawa se montre docile, mais son manque de couple à bas-régimes est un peu agaçant à la longue. Cela dit, aucune de nos quatre montures n'aura raffolé de ces évolutions à vitesse réduite. Nous non plus...

C'est quand qu'on attaque?

Maintenant mon gars! La journée est carrément bien avancée et la manifestation finit enfin. On n'a plus qu'à foncer faire les photos dynamiques avant le coucher du soleil! Ah, ça, pour foncer, nos quatre meules disposent de quelques arguments...

A commencer par la Kawa, qui dispose d'un châssis très sain et vif. Maniable à souhait, la Verte aime l'attaque et le fait savoir! Avec le contrôle de traction (KTRC chez Kawasaki), on sort des virages sans arrière-pensée, alors que l'ABS veille en cas de freinage catastrophe. Heureusement, le train avant encaisse sans problème les fortes sollicitations. Pour attaquer, il faudra une fois encore rester au dessus des 9'000 tours, car plus bas, c'est un peu la soupe à la grimace. Une fois dans les tours, le moteur Kawa donne de la voix et tire enfin sur les bras!

Sur la CBR, c'est tout le contraire: la Honda est votre meilleure amie quel que soit le rythme choisi. Son quatre-cylindres est ultra-linéaire, tout en efficacité, en parfait accord avec le châssis. Peut-être juste un peu moins vive que la Kawasaki sur les changements d'angle, la CBR jouit d'une stabilité et d'une évidence qui vous donneront des ailes! De superbes sensations de pilotage, mais une émotion mécanique plutôt absente malgré l'efficacité du moteur Honda. On sent également que la base du modèle, datant de 2009, arrive au bout de son développement.

S'il y a un moteur qui vous fait savoir qu'il est là, c'est celui de la GSX-R 1000! La Suz' a toujours disposé de moteurs à sensations et le millésime 2012 ne fait pas exception! Dès les mi-régimes, on retrouve cette sonorité métallique qui annonce l'arrivée de la cavalerie... Et ça déboule! Sans Traction Control ni ABS, il vous faudra gérer tout seul les 185 chevaux du bestiau! A l'ancienne, serait-on tenté de dire... Reste que pour une « ancienne », la GSX-R se défend encore sur la route, avec un avant plus vif. Reste que, comme pour la Honda, Suzuki va devoir revoir sa copie plus en profondeur pour revenir aux avant-postes.

Et puis il y a la S1000RR, dont Yann me laisse le guidon une fois arrivés au spot photo. La BM', c'est l'extraterrestre du comparo, qui vous met une grosse claque d'entrée, pour être sûre que vous avez compris qui c'est la meilleure... La roue avant se dresse vers le ciel à la moindre forte accélération, aussitôt ramenée au sol par l'anti-wheeling, alors que le compteur se prend pour Usain Bolt au départ d'un 100 mètres. Ça pousse! Avec aussi un anti-patinage de pointe et un ABS Bosch ultra-performant, la BMW dispose d'un arsenal technologique digne de ses 193 chevaux. Le freinage, c'est pareil, mais dans l'autre sens! Une puissance terrible qui vous décolle les orbites et plante la moto dans le sol, ainsi qu'un feeling inouï au levier. Ajoutez un châssis dément, à l'agilité encore accrue, et vous obtenez un monstre de performances, heureusement tenu en respect par l'électronique embarquée.

C'est qui la mieux?

Une fois à la maison, il est temps de faire le bilan de cette longue journée. La GSX-R a conservé toutes ses qualités et gagné en vivacité, tout en restant un compromis idéal pour la route, à un prix plancher. Mais le confort est en baisse et l'absence d'aides électroniques pourrait en faire hésiter certains. Des aides électroniques dont est dotée la Kawasaki ZX-10 R, également pourvue d'un châssis très sain. On regrettera son manque de couple à mi-régimes, en conduite raisonnable, ainsi que sa bulle à la protection trop limitée. La CBR se sort bien de cette journée-marathon grâce à une facilité et un confort de conduite appréciables. Si elle s'en sort très bien à l'attaque, elle reste un peu discrète, manque un peu de caractère. Contrairement à la BMW, qui affiche son tempérament dès le ralenti et offre des performances extraordinaires. Il faudra un sacré niveau pour en profiter vraiment sur la route, d'autant que ses aides électroniques demanderont d'être réglées au mieux pour vous laisser un contrôle total là où vous le souhaitez.

Alors, entre une Suzuki économique et pleine d'agrément, une Kawasaki très agile mais manquant de coffre, une Honda très polyvalente mais trop discrète et une BMW totalement extrême, que choisir?

La Honda, peut-être, qui réussit un joli grand écart entre performances élevées et facilité d'utilisation dans toutes les situations. Elle reste toutefois dans l'ombre d'une BMW qui sait (un peu) se tenir et en offre carrément plus au moment d'aller taquiner les copains dans les courbes. La Kawa, vite fatigante sur voie rapide, retrouvera des couleurs dans le sinueux... à condition de jouer du sélecteur pour gagner les hauts-régimes. La Suzuki, finalement, affiche un agrément bien réel mais perd un peu de sa précieuse polyvalence des millésimes précédents.

Voilà dans l'ordre notre sélection pour goûter aux joies (et aux difficultés) de la sportive sur route!

Jimmy
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CBR1000RA Fireblade
Année :
2012
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4-temps, 16 soupapes, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
999.8 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-DSFI
Performances
Puissance max. :
178 ch à 12'000 tr/min
Couple max. :
112 Nm à 8'500 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne à joints O’ring
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Type diamant, en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Showa BPF Ø 43mm, réglable en précharge, détente et compression
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur Unit Pro-Link , réglable en précharge, détente et compression sur 10 positions
Débattement AR :
138.2 mm
Pneu AV :
120/70 - 17
Pneu AR :
190/50 - 17
Freinage
Frein AV :
Double disque flottant Ø 320mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons Tokico
Frein AR :
Simple disque Ø 220mm, étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'077 mm
Empattement :
1'407 mm
Largeur :
685 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
200 kg
Réservoir :
17.7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Pearl Sunbeam White
 
Victory Red
 
Graphite Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 20'780.-
Prix approximatif estimé
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
ZX-10R
Année :
2011
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne
Cylindrée :
998 cm3
Performances
Puissance max. :
209.9 ch à 13'000 tr/min
Couple max. :
112 Nm à 11'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints étanches
Boîte :
Six vitesses en prise constante
Embrayage :
Multidisque en bain d’huile, à commande manuelle
Partie cycle
Châssis :
A poutre dédoublée, en fonte d’aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée de 43 mm, réglage en compression et en détente, réglage de précharge et ressorts additionnels
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal (Back-link) à gaz et ressort de haute technologie, 2 réglages pour les vitesses de compression rapides et lentes, précharge du ressort entièrement réglable
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 17M/C 58W
Pneu AR :
190/55 17M/C 75W
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque semi-flottant en pétales de 310mm, frette à 10 plots en aluminium, deux étriers à montage radial et 4 pistons opposés (aluminium)
Frein AR :
Simple disque en pétales de 220 mm, étrier flottant simple piston en aluminium
Dimensions
Longueur :
2'075 mm
Empattement :
1'425 mm
Largeur :
715 mm
Hauteur de selle :
813 mm
Poids total :
201 kg
Réservoir :
17 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 22'990.-
CHF 21'690.- sans ABS
En ligne :
Garages :
 

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
S 1000 RR
Année :
2012
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps, double ACT, 16 soupapes
Cylindrée :
999 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
193 ch à 13'000 tr/min
Couple max. :
112 Nm à 9'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d'huile, anti-dribble
Partie cycle
Châssis :
Cadre double poutre en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Öhlins NIX 30 , Ø 46mm, réglable en précharge, détente et compression
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Mono-amortisseur à réservoir séparé, réglable en détente, précharge et compression
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
190/50 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant Ø 320mm, étriers radiaux Brembo monoblocs à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque Ø 276mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'56 mm
Empattement :
1'422,7 mm
Largeur :
826 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
178 kg
Poids total :
204,5 kg
Réservoir :
17,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
blanc-rouge-noir
 
bleu-blanc
 
bleu
 
noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 24'500.-.-
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Suzuki
Modèle :
GSX-R 1000 L2
Année :
2012
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps, double ACT, 16 soupapes en titane
Cylindrée :
999 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
185 ch à 11'500 tr/min
Couple max. :
116,7 Nm à 10'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d'huile, anti-dribble
Partie cycle
Châssis :
Cadre périmétrique en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Showa BPF Ø 43mm, réglable en précharge, détente et compression
Course AV :
125 mm
Suspension AR :
Mono-amortisseur Showa, réglable en précharge, détente et compression
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
190/50 ZR 17
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant Ø 310mm, étriers radiaux Brembo monoblocs à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque Ø 220mm avec étrier double piston
Dimensions
Longueur :
2'045 mm
Empattement :
1'405 mm
Largeur :
705 mm
Hauteur de selle :
810 mm
Poids total :
203 kg
Réservoir :
17,5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Bleu-blanc
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 18'800.-
TVA et frais de transport: 185.- CHF
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CBR1000RA Fireblade
Année :
2012
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4-temps, 16 soupapes, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
999.8 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-DSFI
Performances
Puissance max. :
178 ch à 12'000 tr/min
Couple max. :
112 Nm à 8'500 tr/min
Transmission
Finale :
Chaîne à joints O’ring
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Type diamant, en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Showa BPF Ø 43mm, réglable en précharge, détente et compression
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur Unit Pro-Link , réglable en précharge, détente et compression sur 10 positions
Débattement AR :
138.2 mm
Pneu AV :
120/70 - 17
Pneu AR :
190/50 - 17
Freinage
Frein AV :
Double disque flottant Ø 320mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons Tokico
Frein AR :
Simple disque Ø 220mm, étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'077 mm
Empattement :
1'407 mm
Largeur :
685 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
200 kg
Réservoir :
17.7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Pearl Sunbeam White
 
Victory Red
 
Graphite Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 20'780.-
Prix approximatif estimé
En ligne :

Plus d'articles Moto

Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!