Essai publié le 25 janvier 2012

Kawasaki Versys 1000 - La preuve par quatre

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Massive. C'est le mot qui me vient en prenant possession, pour la journée, de la Versys 1000 chez 100% 2 Roues. L'avant est imposant, mais la ligne, calquée sur celle de la petite Versys, reste fluide. La Versys 1000, c'est... une grosse Versys. Elle reste plutôt imposante pour un trail, même routier.

Si l'avant finit par passer, la partie arrière pêche un peu, avec tout ce plastique noir, juste coloré par le petit feu stop. L'échappement, tout aussi noir et placé bas pour accueillir des valises, complète cet arrière un peu tristoune. Dommage, car la jolie boucle arrière en treillis est fort jolie.

Tout confort

En enfourchant la selle, bien sûr haut-perchée, on ne retrouve pas spécialement cette impression de masse. Très bien installé, dans une position très naturelle, sur l'épaisse selle, je décolle tout en douceur. Ah, oui, la bête n'a que deux kilomètres au compteur et il ne faudra pas la brusquer. S'extraire du quartier des Pâquis nécessite parfois moult manoeuvres, que la Versys exécute sans rechigner. Avec 239 kilos tous pleins faits, on ne s'attend pas à tant de maniabilité. Agile, évident et doux, le gros trail Kawa s'affranchit des parcours urbains sans problème.

Une fois lancée sur les routes de campagne, la Versys 1000 conserve tout son confort. Le moteur reprend dès 1'500 tours sur le dernier rapport, de quoi allumer la petite icône « ECO », qui vous signale une consommation minimum de carburant. Bon, vu la vitesse qu'il faut maintenir pour rester en mode « Eco », ce n'est pas ce que vous verrez le plus sur votre compteur. Vous apprécierez beaucoup plus les deux icônes en bas de l'écran.

D'un côté, le mode de puissance (POWER, en bas à gauche), paramétrable sur F (pour « Full ») et L (« Low »), conseillé dans des conditions difficiles. En bas à gauche s'affiche le témoin du traction control (KTRC chez Kawasaki), réglable sur trois positions: OFF, 1, 2 et 3. Ce dernier mode étant le plus assisté, le mode OFF donnant toute liberté à votre roue arrière de vous envoyer dans le décor sur un excès d'optimisme...

En mode « rodage », je ne me suis pas amusé à jouer avec les boutons. Cela devra attendre un essai plus en détail d'une version au kilométrage plus élevé. S'il y a deux boutons avec lesquels j'ai joué, ce sont ceux de la bulle réglable! Un système bienvenu, avec deux molettes à dévisser/visser pour ajuster au poil votre écran. On aurait préféré un système électrique réglable en roulant, ce qui éviterait quelques arrêts impromptus.

Reste que le comportement de la Versys lors de cette courte journée à son guidon a été convaincant. Déjà disponible à bas-régimes, son moteur a largement supporté le rythme de promenade imposé par le rodage. Si la tentation d'aller voir plus haut dans les tours à été grande, la frustration n'était pourtant pas au rendez-vous. Le châssis s'est montré tout à fait à la hauteur, en offrant une facilité inattendue au vu du gabarit de la Kawa. Même le freinage, pourtant neuf, a été parfait une fois rodé.

Déjà convaincante

Il faudra attendre un essai complet de la Versys pour tirer de vraies conclusions. L'aperçu auquel nous avons eu droit grâce à 100% 2 Roues aura toutefois permis de valider le choix d'un 4 cylindres dans une partie-cycle de trail. Un trail très routier, qui ne paraît pas pouvoir s'accommoder d'un détour par des voies non-bitumées. Encore que, là encore, un essai complet apportera peut-être la réponse inverse. Dernière bonne surprise de la Versys 1000: un tarif de 15'490 francs, très bien placé par rapport à la concurrence (surtout européenne). De bon augure pour la Kawa!

Merci à 100% 2 Roues pour le prêt de leur Versys 1000 d'essai, leur disponibilité et leur accueil toujours top!
Jimmy

Au final...

On a aimé :
+
Le confort, vraiment royal
+
La facilité une fois en route
On a moins aimé :
-
La finition de la partie arrière, avec un peu trop de plastique noir
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le confort, vraiment royal
+
La facilité une fois en route
On a moins aimé :
-
La finition de la partie arrière, avec un peu trop de plastique noir

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Versys 1000
Année :
2012
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, t temps, 4 soupapes par cylindre, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
1043 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
118 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
102 Nm à 7'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie cycle
Châssis :
Cadre poutre en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Ø 43mm, réglable en précharge
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
Mono-amortisseur de type back-link, réglable en précharge et en détente
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque en pétales semi-flottant Ø 300mm, étriers 4 pistons
Frein AR :
Simple disque en pétales Ø 250mm, étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'235 mm
Empattement :
1'520 mm
Largeur :
900 mm
Hauteur de selle :
845 mm
Poids total :
239 kg
Réservoir :
21 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Pearl Stardust White
 
Metallic Magnesium Gray
Catalogue
Prix de vente :
CHF 15'940.-
TVA incluse, sans frais de transport
En ligne :
Garages :
 

Plus d'articles Moto

Essai Kawasaki Z900 2020 - La fougue sous contrôle !
Nerveuse à souhait, cette Z900 2020 pleine de caractère me réconcilie avec les quatre-cylindres en ligne et me rappelle le caractère typique des Z
MV Agusta annonce une nouvelle moto de 350cc
La firme de Varèse continue son développement, notamment en passant par l’Asie et annonce dans un avenir très proche une moto de 350cc.
Jeu vidéo - Ride 4 arrivera dans les bacs en 2020
Après un lancement plutôt réussi du jeu Ride 3 en novembre 2018, Milestone donne à nouveau rendez-vous aux amoureux des deux-roues motorisés dès l'année prochaine avec un quatrième opus.
Tricana Motorcycles présente la bien nommée MV Agusta La Rouge
Le garage Tricana Motorcycles sis sur les rives du Léman à Corseaux près de Lausanne nous propose une F3 675 revisitée et dénommée maintenant "La Rouge".
Offre d'emploi - Horizon Moto à Bevaix (NE) recherche un mécanicien moto
L'agent Kawasaki du Littoral neuchâtelois recherche un mécanicien moto qualifié, de préférence avec une expérience confirmée sur les modèles Kawasaki.
La Grande Evasion by Guy Martin
Film mythique et scène mythique, tous ceux qui ont vu La Grande Evasion se souviennent du fameux saut du capitaine Hilts, incarné par Steeve McQueen au-dessus de la clôture pour fuir les nazis à sa poursuite.

Hot news !

Triumph Tiger 900 2020 – Déclinée en 5 versions !
Ce n'est pas une, ni deux mais bel et bien cinq versions de la nouvelle Triumph Tiger qui arrivent : la Tiger 900, la Tiger 900 GT, la Tiger 900 GT Pro, la Tiger 900 Rally et enfin la Tiger 900 Rally Pro ! De quoi satisfaire chacun.
Hivernage moto - Quelques conseils avant que le froid calme nos ardeurs
Remisage moto, hivernage moto, ces mots commencent à revenir à nos oreilles. Sacrilège, le froid est de retour, du coup, quelques mesures s'imposent pour passer l'hiver en toute sérénité.
Triumph Tiger 900 GT et Rally  2020 – Le deuxième teaser est publié
Le premier teaser nous avait laissé sur notre faim en ne laissant qu'entrevoir les lignes de la nouvelle Tiger 900 2020, ce second opus bien plus long en dit bien plus.
Norton Superlight SS – Light is right and… beautiful
Les Anglais de chez Norton viennent de publier le premier cliché de leur future sportive mid-size et cette dernière s'annonce des plus redoutables.
Triumph Tiger 900 – Le constructeur anglais nous réserve encore des surprises
Le constructeur anglais vient d'annoncer qu'une nouvelle Tiger 900 sera lancée le 3 décembre 2019, tout n'avait donc pas été dévoilé lors du salon EICMA de Milan.
EICMA 2019 – MV Agusta Rush 1000 – Dragster de 208cv en approche
MV Agusta vient de surprendre tout le monde en dévoilant une nouveauté inattendue, un roadster proche du dragster des rues affichant pas moins de 208cv et un look ultime à la MV.