Texte et Photos Motobirds
Publié le: 26 January 2024 par David Zimmermann
Test de l’ensemble Scott Priority GTX – Le verdict après 1 année intensive sur le terrain!

Récemment, Scott-Sport a introduit une nouvelle ligne de combinaisons « aventure », pour motardes. Aleksandra Trzaskowska “Ola”, cofondatrice de l’agence de voyage Motobirds avec qui nous étions parti en Tanzanie a testé pour nous  l’ensemble Scott Priority GTX dans des conditions vraiment difficiles lors de sa dernière expédition au Népal et sur le reste des voyages qu’elle a organisé aux 4 coins du monde en 2023. 



ESSAI

Les dames sont souvent désavantagées dans l’univers de la moto. Cela est d’autant plus vrai pour les combinaisons de type « aventure ». Il existe une pléthore de possibilités pour des équipements plutôt “mode”, mais assez peu de choix quant aux combinaisons avec lesquelles il serait possible de faire un tour du monde.

Le Confort

Le pantalon me va parfaitement. Il est agréable à porter avec ou sans la couche thermique détachable. Le pantalon ne dérange pas aux hanches et est facilement ajustable à la morphologie de chacune.  

La veste est très agréable à porter : Elle est légère compte tenu de la vocation aventure du produit et le tissu est souple. Le dos est un peu allongé ce qui aide à rester au sec, même avec un sac à dos. Lorsqu’on se penche en avant, le bas du dos reste couvert.

Certains petits détails font la différence : Le pantalon est ajustable à la taille, non par un velcro, comme sur presque toutes les combinaisons. Mais par une fermeture à glissière, comme sur les pantalons de motocross. Un autre détail qui m’a énormément plu est que le col de la veste se ferme avec un petit aimant. Les autres produits sur le marché ont souvent du velcro : ce dernier s’use rapidement et puis le col de la veste ne ferme plus correctement. Scott a très bien pensé ces petits détails, qui ont leur importance pour la durabilité du produit.

Enfin, il est possible de rouler col fermé ou ouvert. Par forte chaleur cela fait une grosse différence.

Scott a même joint un petit linge en microfibre attaché par un élastique dans une des poches de la veste, pour nettoyer la visière ou le masque de cross. C’est un détail bien sûr, mais qui montre que le fabricant a vraiment essayé de penser aux moindres détails. Cela m’a été extrêmement utile ! 

3 saisons ?

Je ne suis pas certaine de comprendre la définition des 3 saisons donnée par Scott.  La vraie question est selon moi s’il s’agit d’une combinaison de type aventure qui doit pouvoir être portée par tous les temps ou pas. Dans mon travail, je n’ai pas le temps de mettre ou d’enlever des habits de pluie, ni d’enlever ou de mettre un tas de sous-couches s’il fait plus ou moins chaud : l’équipement doit s’adapter à moi, pas le contraire. Je roule bien entendu plutôt dans les pays où il fait en général plus chaud qu’en Europe, mais aussi parfois sous la neige. 

Lors de mon dernier voyage au Népal, j’ai eu les conditions « idéales » pour une vraie première mise en situation de mon nouvel l’ensemble Scott Priority GTX.

A Katmandu, il faisait 38 °C avec une humidité ambiante à couper au couteau. La ventilation de l’ensemble Scott a selon moi montré ses limites dans ces conditions. Voir plus loin la partie qui traite de ce point. Puis il a commencé à pleuvoir : Pas une petite pluie d’été, mais un véritable déluge qui a duré quatre jours entiers. Les routes ont été emportées et les pistes se sont transformées en rivières ! Enfin à Lo Manthang dans le Haut Mustang, les températures ont baissé pour atteindre un petit 5 degrés le matin (pas besoin d’utiliser la couche thermique de la combinaison même à cette température).  Cela a été un des voyages les plus rudes, du point de vue du climat et des intempéries, dont je me souvienne.

Il n’a pas été possible de prendre l’ensemble Scott Priority GTX et sa membrane Gore-Tex 3 couches en défaut pendant cette expédition. Je suis restée au sec, et même dans la fraîcheur du matin à 4’500 m. J’ai toujours été confortable. Cela a été une surprise de constater à quel point cet ensemble est confortable.

Je ne suis pas certaine que les inserts thermiques fournis par Scott me soient vraiment utiles. Je me sert uniquement de sous-couches pour affiner la régulation thermique.

Les ventilations

L’ensemble Scott Priority GTX de prime abord surprend par le peu de points de ventilation, que ce soit sur le pantalon ou la veste. Mais pour l’avoir utilisé même par des relativement hautes températures, les entrées d’air sont très bien disposées. Malheureusement, il manque des ventilations à l’arrière des pantalons et des manches pour être vraiment efficaces par temps très chaud. Toutes les combinaisons de moto sont pénibles par temps très chaud, mais des ouvertures à l’arrière des manches et des jambes de pantalons seraient un vrai plus.

Les protections

Ce point est important. Si vous faites suffisamment de moto, vous savez toutes que vous allez tomber à un moment ou un autre. Ce n’est pas “si”, mais “quand”. L’ensemble Scott est fourni avec des protections de niveau 2. Cela est loin d’être anodin: pour faire simple, le niveau de protection est une mesure de l’absorption de la force d’un impact. Il y a une différence du simple au double entre la force transmise au corps d’un même impact entre une protection de niveau 1 et 2. 

Mais, attention à un détail : La protection dorsale n’est pas livrée avec la veste, de même que les protections de thorax. Il vous faudra vous rendre dans un magasin de moto afin d’en faire l’achat séparément. Les emplacements sont prévus, mais il vous faut vous les procurer vous-même.

Cela est clairement indiqué sur la fiche du produit et ce n’est donc pas une surprise.

Les chutes

Les protections sont bien placées et ne bougent pas lorsque l’on marche ou qu’on ajuste le vêtement. Selon moi, elles sont bien placées et aux bons endroits. J’ai fait des petites chutes à faible vitesse en tout-terrain et tout s’est bien passé – heureusement !

Pour n’être pas tombée avec, je ne sais pas si l’extérieur de la combinaison résiste à des glissades sur le gravier ou l’asphalte.  En effet, elle ne dispose pas des renforts extérieurs qui ont contribué à la réputation des produits Klim par exemple. Cette question reste sans réponse pour moi pour le moment, heureusement.

Les poches

Les poches de la Scott priority GTX sont bel et bien étanches. Pas besoin de tout emballer dans des sachets plastiques dans les poches !

Par contre Scott a été, selon moi, plutôt trop conservateurs pour le nombre de poches. Le pantalon ne dispose que de deux petites poches genre poches de jeans, mais rien au niveau des cuisses. La veste aussi a trop peu de poches. En voyage j’ai toujours besoin de poches pour l’argent, les papiers, le téléphone, un power bank, mes lunettes, etc. 

Avec la Scott Priority GTX c’est un peu plus compliqué et j’ai dû me rabattre sur mon sac à dos.  Quelques poches de plus seraient vraiment les bienvenues pour plus de facilité et de confort d’utilisation. Ce n’est pas insurmontable évidemment, mais ce serait un plus.

Étanche ou pas ?

Il y a des nuances avec lesquels les fabricants jouent parfois : résistant à l’eau (traduction: vous allez être trempée si vous roulez sous autre chose qu’un petit crachin de quelques minutes) ou étanche…  Mais étanche à quoi exactement et combien de temps ? 

Et bien, après avoir roulé sous des trombes d’eau pendant 8 heures d’affilée pendant 4 jours de suite, je peux attester que la combinaison est réellement étanche même dans ces conditions extrêmes. Il n’y a rien à ajouter. C’est un produit haut de gamme qui reste parfaitement fonctionnel, même sous des pluies torrentielles exceptionnelles et continues.  Un vrai 5/5 !

Des petits bémols

La fermeture éclair qui ferme la veste est exposée. Cela ne pose pas de problème en soi, car elle reste étanche.  Je m’interroge cependant si, avec le temps, la poussière ne l’userait pas prématurément ? Toutes les autres combinaisons ont la fermeture éclair protégée derrière le tissu de la veste, et la poussière demeure un problème. Ce n’est pas une critique, simplement une interrogation. Mais je vais voir à l’usage !

Le bas des pantalons est un peu étroit pour y glisser des bottes de moto-cross. En effet, lors de voyages tout terrain, je porte des bottes de cross. Il est difficile de glisser le pantalon au-dessus des bottes.  Pour celles qui utilisent uniquement des bottes de type aventure, cela ne posera pas de problèmes.

L’entretien

Scott-Sport est assez économe dans ses instructions. Comme le produit est fait avec une membrane Gore-Tex, le plus simple est de se référer au site du fabricant. C’est toute une cuisine après chaque expédition, mais rester au sec est important !

Cependant, selon Scott, à cause des fermetures éclairs et des renforts en cuir, ils ne recommandent pas le sèche-linge, par crainte d’endommager ces éléments.  Dans ce cas, il faudra juste réimprégner l’ensemble et le faire sécher, éventuellement avec un bon coup de sèche-cheveux j’imagine.

Les couleurs

Il vaut mieux aimer le noir et le gris. Ce sont les seuls coloris disponibles. Je regrette un peu que l’ensemble ne soit pas disponible dans des teintes plus claires (moins chaudes donc) et aussi moins salissantes.

Les réparations

Contrairement à Klim, Scott ne propose malheureusement pas de service de réparation. C’est bien dommage car un ensemble tel que celui-ci représente un investissement. Je ne sais pas comment cela fonctionne dans d’autres pays, mais en Pologne, il n’y pas beaucoup d’artisans qui acceptent de prendre en charge les réparations de membranes Gore-tex.

La garantie

Pour les cas de garantie, il faut renvoyer le produit chez Scott-Sport (à vos frais): Rte du Crochet 11, 1762 Givisiez, Switzerland. Les défauts du matériel sont alors évalués pour qu’une décision soit prise. En cas de défaut, le produit est remplacé par un neuf.

Le verdict

Scott a fait du bon boulot avec cette Priority GTX: C’est une combinaison haut de gamme très réussie à laquelle il n’y a presque rien à redire. Je trouve un peu dommage que leur site internet ne rende pas davantage justice au produit : les descriptions sont très économes sur les réelles fonctionnalités de cet excellent ensemble.  J’avais des appréhensions de rouler pour la première fois avec une combinaison que je ne connaissais pas, mais cela a été une excellente surprise.

Si vous considérez le confort d’une combinaison réellement toutes saisons, et que vous faites beaucoup de moto, cet ensemble ne vous décevra pas.  Vous pourrez prendre la route avec un ensemble qui vous gardera sèche en toutes circonstances, et avec un niveau de protection adapté à l’utilisation prévue du produit.  On peut aimer (ou pas) la couleur de l’ensemble, mais la coupe est adaptée aux morphologies féminines. 

Je trouve dommage que Scott ne propose rien de comparable à Klim pour les réparations (même si cela peut prendre deux mois). Il vous faudra donc trouver un artisan local qui puisse vous dépanner si l’ensemble est abîmé après une chute.

Cela dit, l’ensemble Scott Priority GTX est une alternative absolument crédible à la Klim Artemis pour laquelle j’ai également écrit un test pour Acidmoto. 

La veste vous coûtera 820 CHF, tandis que le pantalon vaut 590 CHF. Pour un équipement équipé d’une membrane Gore-Tex, c’est encore assez raisonnable. Vous trouverez les infos technique sur les liens suivants pour la veste et pour le pantalon.

GALERIE

BILAN

ON A AIMÉ :

étanche, même les poches!

toutes saisons

confortable

détails bien pensés

bon niveau de protection

prix correct pour du Gore-Tex

ON A MOINS AIMÉ :

peu de poches

pas de choix de couleurs

pantalon difficile à porter au dessus des bottes de cross

pas de service de réparation

ventilation pourrait être améliorée pour climats chauds