Deprecated: preg_split(): Passing null to parameter #2 ($subject) of type string is deprecated in /home/clients/b86ec0b9d5eb0065ab1b7abbef8bc3b3/web/site/wp-includes/formatting.php on line 3506

Deprecated: preg_split(): Passing null to parameter #2 ($subject) of type string is deprecated in /home/clients/b86ec0b9d5eb0065ab1b7abbef8bc3b3/web/site/wp-includes/formatting.php on line 3506

Laure Arbez

Les prémisses d’une passion

Dans la famille, c’est d’abord mon père qui est motard. Il utilisait sa routière tous les jours pour aller travailler et sa trial pour les compétitions. Petite, il lui est arrivé de m’emmener en balade ou à de grandes parades.

Je devais avoir 8 ou 9 ans lors de mon premier rassemblement. Je tenais avec amusement les poignées passager, quand un homme a dit à mon père : « ça c’est une future motarde ! ». Je ne le découvrirai que plus tard mais… évidemment il avait raison !

Il m’a ensuite appris à conduire sa moto trial, une Montesa 250 : j’avais un peu de difficulté parce que mes doigts étaient encore un peu courts pour atteindre les leviers mais je m’en souviens avoir beaucoup aimé. J’avais même réussi à passer la 2nde !

Le vrai commencement

J’ai laissé de côté la moto et dix ans plus tard je suis partie de mon petit village, rejoindre la métropole lyonnaise pour mes études. Dans un souci de praticité, j’ai rapidement passé le permis moto, et très vite, j’ai découvert les joies du « monde » de la moto.

Les deux premières années, je les ai passé sur un roadster. C’est une Suzuki Gladius 650 qui m’a accompagné en balade ici et là. Cette moto m’a fait découvrir de très belles choses, mais surtout la sensation de pouvoir aller là où le vent me mène.

ROUTE DES 7 LACS ginger trip argentine

J’ai quand même rapidement eu envie d’aller voir plus loin. Alors une fois le permis A en poche, je suis passée à la moto trail afin de pouvoir continuer à explorer les routes, même quand il n’y a plus de route ! C’est sur une BMW F800GSA que j’ai commencé à être vraiment aux anges ! Avec le casque, il est difficile de le voir, mais à chaque sortie off-road, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles !

Et puis un jour, quelqu’un a décidé de m’enlever ma moto mais sans passer par la case officielle… après ce vol, j’ai scruté le marché des occasions et je suis finalement partie sur une BMW 1250GSA pour continuer à combiner le offroad et les voyages. A peine eu le temps de faire le plein, que j’étais déjà partie faire un tour en Italie du Nord… et bien quoi, il ne faut pas roder la moto ?

Lago Varvarco Ginger Trip Argentine

Je me suis prise d’une réelle passion pour le trail, à tel point que j’ai enchaîné les stages de conduite offroad, les sorties et week-ends moto, et j’ai participé aux qualifications du GS Trophy en 2021. La pluie diluvienne qui est tombée pendant mon passage ne m’a pas aidé, mais je retenterai cette aventure avec plaisir lors de la prochaine édition !

Ce que j’aime par-dessus tout en off-road, c’est d’avoir l’opportunité de pouvoir passer de la route au tout terrain sans se poser de question, je trouve que ça donne encore une autre dimension aux voyages, et surtout, nous sommes souvent seuls face à de sublimes paysages, et ça, ça n’a pas de prix.

J’ai la chance maintenant de pouvoir partager cette passion en famille avec mon père, ma mère, mon frère et mon compagnon.

UHSUAIA ginger trip argentine

Je ne suis pas sectaire, toujours à la recherche de nouvelles expériences, c’est avec plaisir que j’échangerai mes bottes boueuses pour essayer d’autres univers comme le circuit ou les motos vintage, dès qu’une occasion se présentera !

EL-HORNICAL ginger trip argentine

L’envol vers les voyages

Mes parents nous ont fait découvrir, à mon frère et moi, la joie des roadtrips en 4×4, et le fait de passer des vacances à vadrouiller dans de nombreux pays, découvrir d’autres cultures, bivouaquer au cœur de la Roumanie ou dormir à la belle étoile au Maroc.

Mon tout premier voyage à moto a été le Vietnam en 2017. Je suis partie trois semaines et j’avais loué une petite Honda XR 150 : c’était super !

En revenant en France, je suis allée du côté des Alpes et des Pyrénées, toujours en empruntant le plus de pistes possibles.

Mon plus gros « problème » dans le voyage, c’est que toutes les destinations me font envie… le plus difficile c’est de choisir où partir !

Je réalise actuellement un de mes rêves, celui de rouler en Amérique du Sud. J’ai d’abord réceptionné ma moto au Chili après une traversée d’un mois en container. J’ai ensuite rejoint Ushuaia, traversé l’Argentine, la Bolivie, le Pérou et j’écris ces lignes depuis l’Équateur ! Tu veux savoir où je suis ? Abonne-toi sur Polarsteps.

Cela fait 10 mois que nous sommes sur les routes/pistes d’Amérique du Sud et jamais je n’aurais cru ce voyage aussi enrichissant. Nous irons jusqu’à Carthagène en Colombie avant de rentrer en France.

Un maître mot : le partage

Les balades toute seule ne m’ont jamais procuré de plaisir. Je me sens toujours un peu frustré devant quelque chose que je ne peux pas partager. J’aimerai pouvoir montrer tout ça à toutes les personnes qui me tiennent à cœur… mais les valises ne sont généralement pas assez grandes.

Heureusement internet existe, et je prends plaisir à partager mes aventures. Grâce aux réseaux sociaux j’ai découvert plein d’univers et de personnalités. Ces personnes virtuelles sont maintenant devenues des amis et partenaires d’aventures, et je trouve ça fantastique !

J’ai rejoint l’équipe AcidMoto.ch cette année, en juin 2022, en tant que contributrice et j’ai commencé mon aventure ici en publiant des articles « GINGERTRIP » où je partage des lieux et routes que j’ai particulièrement aimés, que j’ai découvert soit par hasard ou soit en suivant des conseils de locaux ou voyageurs, pour que chacun puisse s’en inspirer en organisant son propre roadtrip.

Et le travail dans tout ça ?

Côté professionnel, je suis chargée de production audiovisuelle. Après des études dans la technique du cinéma (spécialisation cadre et lumière), j’ai travaillé pendant cinq années dans une agence de production de films à Lyon, et je suis maintenant à mon compte depuis 2 ans.

Je mets les bouchées doubles pour combiner mes deux passions : les films et la moto. C’est pourquoi je recherche de plus en plus de productions dans l’univers de la moto, afin de mettre en avant des nouveautés, des produits, des personnalités, des lieux, des événements, etc.

GS Trophy 2023

Un peu plus haut dans le texte, écrit il y a plusieurs mois, je disais que je retournerai aux qualifications du GS Trophy. Eh bien le 8, 9 et 10 septembre 2023, pendant le Alpes Aventure Festival à Barcelonnette, j’y suis retournée. Et puis j’ai gagné la qualification pour la finale le 1er octobre l’Enduro Park de Lastours. Forcément j’y suis allée, j’ai découvert la première sortie publique de la nouvelle R 1300 GS, et j’ai gagné le GS Trophy France ! Promis je vous raconterai ça en détails.

Lire plus