Essai publié le 05 août 2020

Essai KTM 390 Adventure - Elle doit être prise au sérieux

Texte de Patrick / Photo(s) de Patrick, Lucie GF, Sebas Romero & Marco Campelli

A l'annonce de sa sortie, j'étais sceptique. Je n'ai jamais vu une moto de ce segment sur route, alors pourquoi celle-ci devrait marcher ? D'abord parce que l'Europe n'est pas le marché cible et ensuite parce qu'elle est vachement bien cette 390 Adventure !!

Vous ne me direz pas le contraire : le trail 400 n'est pas un best seller sur le marché Suisse ni europeen. Quand avez-vous vu pour la dernière fois une G310 GS ou une Versys 400 sur la route ? Vous ne vous en rappelez probablement pas. Ces modèles marchent dans des pays où les gens roulent comme des avions avec des 390 Duke sur des routes tout juste praticables, c'est là qu'on voit la solidité d'un roadster.

Exactement pour cet usage, KTM a remis l'ouvrage sur le métier. Avec des antécédents comme 18 Dakar d'affilée, les Super Adventure et 790 Adventure, les Autrichiens ont un gros bagage pour concevoir un trail 400 robuste et intéressant quel que soit le réseau routier où il est employé.

Composants de choix

Alors que la 790 Adventure pouvait laisser dubitatif avec ses suspensions non-réglables, sa petite soeur 390 Adventure reçoit une fourche réglable en compression et en rebond tandis que l'amortisseur est réglable en précharge et en détente. Le tout a été développé par KTM USA, avec Quinn Cody (multiple vainqueur de la Baja 1000) en charge des tests.

Le freinage est lui semblable à celui de la Duke de même cylindrée, fabriqué par ByBre sous licence de Brembo. Avec un simple disque 320mm devant et 230mm derrière. Par contre, le trail reçoit une centrale inertielle Bosch 9.1 MP qui dote la moto d'un ABS efficace en courbe, d'un ABS offroad et d'un contrôle de traction. Du jamais vu dans cette gamme ! 

Le moteur est donc bien connu, avec 373.2 cm3 qui développent 42 chevaux et 37 Nm de couple. Vigoureux et volontaire, ce moulin marche à merveille. Ils lui ont accolé la même boite 6 vitesses qui devient compatible avec le Qucikshifter+ optionnel (286.-), à mon avis un must pour cette moto !

Par rapport au roadster, le châssis a pas mal évolué. Grâce à la course de suspension plus longue, l'empattement est aussi plus long tout comme la garde au sol est plus importante. Toute la boucle arrière est nouvelle pour assurer une bonne position de conduite au conducteur et une place convenable pour le passager.

Le tableau de bord est physiquement identique aux 390 Duke, mais le contenu est celui de la 790 Adventure en intégrant le KTM MY RIDE qui peut afficher des instructions de navigation grâce à un smartphone. Avec les 4 touches du commodo gauche, on navigue facilement dans les menus pour mettre l'ABS en Offroad ou couper le contrôle de traction avant de faire du tout terrain.

Vous trouvez peut-être bizarre de parler de tout terrain alors que la 390 Adventure a des jantes en alu et non des rayons. Cependant, ces jantes ont été renforcées et chaussées de pneux mixtes TKC 70. A l'avant c'est une roue de 19 pouces qui vient faire le job, contre 17 pouces à l'arrière.

Toujours cet air de famille

Pour réduire les coûts, KTM utilise la technologie introduite il y a peu pour pigmenter le plastique des réservoir et ainsi se passer d'habillage. Le modèle orange a un réservoir orange et des habillages noirs, tandisque la blanche a un réservoir noir et des habillages blancs. Bien qu'on ne retrouve pas la forme de fer à cheval de l'Adventure 790, avec 2 excroissances pour augmenter l'autonomie, le petit trail embarque quand même un réservoir de 14.5 litres, soit juste 1.5 de moins que la nouvelle Super Duke, ça peut faire sourire. KTM indique une consommation de 3.32 l/100km, soit exactement ce que j'ai calculé après mon roadtrip de 800km. L'autonomie de 400km entre deux arrêts à la pompe semble réalisable.

Le phare triangulaire entièrement à LED est logiquement hérité du reste de la gamme, offrant un emplacement facile d'accès pour un support GPS, une prise 12V à l'avant et un saute vent réglable avec un tournevis.

A l'arrière, les caches plastiques marqués Adventure sont plutôt réussis et le silencieux d'origine n'est pas trop vilain. On lui préfère évidement l'Akrapovic en titane qui est aussi beau qu'il sonne bien. Avec une selle Powerparts, des crash-bars et un sabot tout en métal (contre celui en plastique) la 390 Adventure aura un très beau look de baroudeuse.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Des composants de qualité pour un comportement sain
+
Un Quickshifter+ qui fait qu'on se lasse pas de changer beaucoup de vitesse
+
La consommation ridicule qui offre une grande autonomie
On a moins aimé :
-
La selle d'origine qui ne demande qu'à être remplacée
-
Le réservoir orange plus cheap que le noir
-
Passé 130 km/h, la moto vibre beaucoup

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
390 Adventure
Année :
2020
Catégorie :
Enduro
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Monocylindre, 4 temps
Cylindrée :
373 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection
Performances
Puissance max. :
43 ch à 7'000 tr/min
Couple max. :
37 Nm à 9'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports (Quickshifter+ optionnel)
Embrayage :
Embrayage Antihopping PASC™, actionnement mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre treillis tubulaire acier, revêtement époxy
Suspension AV :
WP APEX 43 réglable en compression et en détente
Course AV :
170 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur WP APEX réglable en précharge
Débattement AR :
177 mm
Pneu AV :
100/90-19
Pneu AR :
130/80-17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Étrier fixe radial à quatre pistons ByBre ø320mm
Frein AR :
Étrier flottant à un piston ByBre ø230mm
Dimensions
Empattement :
1'430 mm
Hauteur de selle :
855 mm
Poids à sec :
158 kg
Réservoir :
14.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc
 
Orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 6'990.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai Yamaha MT-09 2021 - Vous en aurez pour votre argent
Véritable moteur de la marque vers ce qu'elle est devenue, depuis 2013 la MT-09 a grandement contribué à la renommée de Yamaha à travers l'Europe. Place à un modèle entièrement nouveau et gavé de technologie.
Triumph met à jour sa gamme Modern Classics: Bonneville T120, T120 Black et T100, Street Twin et sa série limitée Gold Line, Speedmaster et Bobber au programme.
Triumph met à jour sa gamme ”Modern Classics” pour 2021: Bonneville T120, T120 Black et T100, Street Twin et la série limitée Gold Line, Speedmaster et Bobber au programme.
Harley Pan America 1250 : L'Adventouring à la sauce Milwaukee
S'il y a bien une marque qui s'est fait remarquer là où personne ne l'attendait ces deux dernières années, c'est Harley Davidson!
Essai Aprilia Tuono 660 - Avec elle, le constructeur de Noale va se distinguer
L'annonce du moteur 660 chez Aprilia était clairement une bonne nouvelle. Ce vent de nouveauté, la marque de Noale en avait bien besoin.
Le retour de Buell
La marque Buell Motorcycles fait son retour, après avoir disparu des radars en 2009. Avec quelques gros projets dans les cartons et les starting blocks.
Les nouveautés du calendrier des HAT Series 2021
La saison de ski touchant bientôt à sa fin, il est temps de jeter un œil à ce que la saison moto nous réserve pour 2021. Oui, de nombreux événements ont été annulés ou encore repoussés, mais il faut avouer que dans notre domaine, le tout terrain, on est moins à plaindre que d'autres.

Hot news !

Mais pourquoi les MotoGP sont-elles devenues si moches ?
La forme et la fonction, éternel débat.Les canons italiens de la beauté: des Grand Prix 500 de 1993 au MotoGP de 2021...
Suzuki Hayabusa 2021 – La campagne de teasing fonce à 300km/h
Alors que la présentation officielle aura lieu dans deux jours, des "fuites" savamment orchestrées nous permettent d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle mouture du missile sol-sol made by Suzuki.
Essai Yamaha MT-07 2021 - Toute la mesure du changement
43% des motos vendues par Yamaha sont une Hypernaked, presque une fois sur deux une MT-07 ! Imaginez la difficulté de renouveler le modèle pour le constructeur. Trop de technologie et le prix s'envole !
Aprilia Tuareg 660 – Le troisième membre de la famille arrive à grandes roues
Chez Aprilia on croit dur comme fer, et certainement à raison, à la nouvelle gamme mid-size. Après la RS 660 et la Tuno 660, voici la Tuareg 660 qui peaufine ses derniers éléments avant une commercialisation toute prochaine.
Essai Triumph Trident 660 - La nouvelle référence chez les roadsters de moyenne cylindrée ?
Dire que la bataille fait rage dans cette catégorie est un doux euphémisme ! Avec la Trident 660, Triumph s’attaque frontalement à ce marché et réclame clairement sa part du gâteau et des ventes.
Une KTM 1290 Super Duke RR en approche
Nos confrères de Motociclismo.it viennent de divulguer qu'une KTM Super Duke RR devrait être dévoilée dans les prochains jours.