Publié le: 19 February 2023 par Patrick Schneuwly
Le développement du casque Alpinestars Supertech R10 se poursuit à Sepang

La marque italienne de vêtements moto Alpinestars avait fait une incursion couronnée de succès dans le monde du casque avec son Supertech M10 destiné au Motocross. C’est maintenant au monde de la course sur route qu’ils s’attaquent.

NEWS

Le pilote australien Jack Miller qui a quitté Dainese et l’espagnol Jorge Martin portant les combinaisons cuirs Alpinestars depuis des années en Grand-Prix donnent de leur personne pour du développement. Durant les tests de présaison de Sepang en Malaisie ils ont chacun porté un casque Alpinestars durant 284 tours au total. Les conditions changeantes de ce circuit les ont confronté à du sec, mais aussi de l’humidité ou de la pluie. L’objectif visé par la marque sur le R10 : offrir le meilleur de l’aérodynamique, de la sécurité, de la ventilation et du confort.

Jack Miller

C’est incroyable de revenir avec Alpinestars et de le faire de cette manière, en étant l’un des premiers à porter le nouveau casque en piste, c’est une opportunité extraordinaire pour moi. Je suis très heureux de la première fois que je l’ai porté sur la piste, la visibilité est incroyable et heureusement ici en Malaisie, nous avons pu le tester dans toutes sortes de conditions, avec l’humidité et aussi un peu de pluie. J’ai été très, très heureux de la façon dont il s’est comporté dans ces conditions. Et c’est également génial d’être de retour dans leurs cuirs, ils sont superbes et surtout, ils me vont à merveille.

Jorge Martin

Je suis super heureux d’être dans la famille Alpinestars, maintenant entièrement équipé par Alpinestars. J’aime vraiment comment le casque fonctionne, la façon dont il s’adapte à ma tête est si importante, et je suis vraiment à l’aise dedans. C’est très important, nous allons tellement, tellement vite ; presque 340 km/h et il fonctionne parfaitement, vraiment stable. Donc, je suis heureux et j’ai hâte d’aller de l’avant avec cette famille pour de nombreuses années.

Qu’est-ce qui fait la particularité du casque Alpinestars ?

La coque extérieure est fabriquée en fibre de carbone à haute densité 3K et existe en 4 tailles. Cette fibre n’est tressée que dans une direction pour offrir significativement plus de rigidité et empêcher la compression mais en même temps réduit les forces transmises par un impact en déflexion. Contre la pénétration est intégrée une couche d’aramide le tout fixé par de la résine epoxy.

L’intérieur est fait en EPS également en 4 tailles pour s’insérer au mieux dans la cellule rigide. La surface interne de l’EPS est lisse, créant une zone optimisée à faible friction, pour une gestion supérieure des impacts obliques. Grâce au A-Head Fitment System développé et apprécié sur le S-M10 de Motocross, le pilote peut lui-même ajuster la hauteur et l’angle avec lequel le S-R10 sied sur sa tête.

L’aérodynamique d’abord conçue sur ordinateur puis validée en soufflerie est un point fort du Supertech R10. Elle est fait pour fonctionner parfaitement avec la bosse située dans le dos des combinaisons de la marque. Il y a également de turbulateurs pour améliorer les performances aéro-acoustiques. Enfin le spoiler arrière peut se détacher à partir d’un certain niveau d’impact, avec un joint souple pour assurer sa bonne tenue en temps normal.

Pour la bonne aération, deux types d’ouvertures sont pratiquées dans la mentonnière : deux trous laissent entrer l’air frais alors que des ouvertures plus fines sont destinées à évacuer l’humidité. Sur le dessus une aération laisse s’engouffrer l’air directement vers le sommet de la tête du pilote tout en laissant s’échapper de l’air chaud dans la zone du front. Deux derniers extracteurs sont localisés sous le spoiler.

L’écran du Alpinestars S-R10 est fixé au moyen de pièces en plastique mais aussi en métal. Comme par exemple la boucle de verrouillage en position fermée pour être certain de ne pas s’ouvrir lors d’une chute. Le plastique fait 3mm d’épaisseur et est traité antirayure ainsi que antibuée.

L’écran est prêt à accueillir un insert PINLOCK 120XLT – 100 % MAX qui couvre le plus grand champ visuel mais on trouve aussi les pins nécessaires pour porter les tearoffs. Le mouvement d’ouverture est étudié pour bien appliquer l’écran sur le joint de l’ouverture, avec une rotation combinée à une translation.

L’habillage intérieur est, comme le plus souvent, démontable. Le coussin de la couronne et le coussin de la nuque sont reliés de manière élastique, pour une meilleure gestion des impacts obliques, avec une construction basée sur quatre panneaux (avant, côtés, arrière), pour un ajustement optimisé avec l’épaisseur de mousse appropriée. L’épaisseur du coussin supérieur est réglable pour convenir au A-Head Fitment System. Finalement, les coussins de joue ont logiquement un système d’extraction d’urgence mais aussi un canal pour l’installation d’une canule camel pack.

Aucune information sur la disponibilité grand public du Supertech R10 n’a pour l’instant filtrée, tout comme son prix.

GALERIE