Publié le: 8 October 2023 par Cebboz
Ninja 7 Hybride : Kawasaki nous entraîne dans une nouvelle ère !

Kawasaki dévoile la toute première moto hybride du marché : la Ninja 7 Hybride. La première moto partageant sa motorisation entre un moteur essence classique et un moteur électrique. Le futur c’est maintenant !

NEWS

Nous ne pouvions en attendre moins de la marque à l’étendard vert qui nous a habitué à des essais technologiques tout au long de l’histoire. L’arrivée de la GPZ Turbo E1, en 1983 marqua les mémoires, tout comme les H2 (anciennes et nouvelles) à la philosophie hors normes. Mais voilà, à une époque ou la diabolisation de nos motorisations à énergie fossile fait rage et où les motos électriques pullulent comme des véganes à la fête de la tomate, Kawasaki propose sa version de l’avenir avec la Ninja 7 hybride.

Une moto high-tech sous un nom mythique

La nouvelle de chez Kawasaki débarquera en Janvier prochain dans notre sphère, sous le nom Ninja 7. La petite 400 ne sera pas une chasseuse de chrono comme son nom pourrait l’indiquer. Avec des demi-guidons haut perchés et ses cale-pieds bas, elle semble être dans la lignée de la Ninja 650, celle des roadsters carénés de moyenne cylindrée, capable de ravir les jeunes motards comme les plus expérimentés. Sa motorisation est confiée à un bicylindre en ligne de 451cc de 43,5 KW. Une puissance qui passe à 51,1 KW grâce au jumelage des motorisations. Pour équilibrer les masses dans le cadre treillis, la batterie lithium est située sous l’assise.

Une évolution, ou une révolution ?

Kawasaki ne s’est pas arrêté à la mise en place d’une motorisation hybride. Non content de cela, ils ont intégré le premier “start and stop” moto !  Un mode e-boost est de la partie également, ce qui permet à la Ninja 7 de proposer un départ arrêté digne de la 10R, pour une consommation s’approchant de celle d’une 250… c’est d’ailleurs une moto toujours entre deux catégories: motorisée par un 400, elle se veut dans la classe des 600.

La Ninja, se veut facile et sa transmission se voudra elle aussi hybride, pouvant passer d’un changement de rapport automatique au mode manuel sur pression d’un simple bouton au guidon. Un mode “Walk” apparaît également à son bord, mimant la vitesse dite “au pas”. Il est sensé aider aux manœuvres à l’arrêt. Elle embarque aussi tous les modes de connectivité au smartphone.

Kawasaki avait déjà annoncé son souhait de produire des véhicules dans l’air du temps en terme d’écologie, et cette Ninja marque la première pierre à cet édifice.

Autant vous dire que tant de nouveautés dans une machine, cela a le don d’attiser notre curiosité, pas la vôtre ? Toute l’équipe d’Acid attend de pied ferme la date de son essai pour vous en dire plus.

GALERIE