Publié le: 15 April 2018 par El Yannou
Homologation des silencieux – Attention aux mauvaises surprises si certificat CE !

S’il y a bien un sujet qui revient continuellement sur les réseaux sociaux, c’est celui de l’homologation des systèmes d’échappements pour la Suisse. Car oui, la Suisse ne fait toujours pas partie de l’Europe, enfin si, mais non, que géographiquement en fait, ce qui en fait une petite omerta avec ses propres règles en matières de circulation routière et d’homologation de certains de produits.

TUTORIEL

D’où parfois, certaines incompréhensions ou malentendus voire sentiments d’injustice par rapport à nos voisins européens. Oui, vous savez, ceux qui bénéficient d’un seul et même règlement pour l’ensemble des pièces qui sont vendues sur ce Vieux Continent, le fameux « CE » que nous trouvons également par chez nous, puisque la grande partie des produits pour deux-roues motorisés provient d’Europe.

Alors soucieux de pouvoir vous donner une information la plus juste qui soit et afin de faire taire les bruits de couloir, de l’oncle, du cousin, de la soeur, de la tante, de la grand-mère et du voisin…, nous avons questionné les autorités compétentes de tous les cantons romands, à savoir les bureaux des automobiles.

Pour les cantons qui ont pris la peine de nous répondre, nous remercions déjà le canton du Jura, du Valais, de Genève et Vaud qui nous ont fourni des réponses précises et donc sans ambiguïté possible.

Notre question était plutôt simple, puisque nous avons simplement présenté plusieurs certificats d’homologation « CE » aux différents bureaux des automobiles et avons attendu patiemment leurs réponses.

Il faut savoir que les inspecteurs des services compétents se basent tous et sans exception sur les directives de l’OFROU « Office Fédérale des Routes », ainsi que sur l’ASA « Association Suisse des Automobiles » qui dispensent les cours afin de pouvoir devenir inspecteur.

Et la réponse ne s’est pas faite attendre, puisque les 4 certificats que nous avons présentés, ne répondaient pas aux directives pour pouvoir obtenir le précieux certificats « CH ».

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, sur les homologations CE, il manque des éléments, tels que la réception par type suisse (impossible à obtenir hors de suisse), la puissance nominale avec son régime.

Des éléments qui font que votre échappement ne sera pas reconnu par les autorités, que ce soit de contrôle (bureau des automobiles) ou des différents services de Police (quoique certains sont plutôt tolérant, mais ne le prenez pas pour un acquis).

Ensuite, il faut également savoir ce que vous risquez en cas de circulation ou de passage de visite sans votre précieuse homologation CH.

Bon, je n’ai pas de certificat CH, mais je suis un rebelle et je prends le risque. Ok, mais je risque quoi en fait ?

La visite technique :

La fameuse visite au bureau des automobiles. Celle qui fait trembler dans les chaumières et qui fait perdre son temps et son argent pour rien si vous n’êtes pas titulaire du certificat d’homologation CH.
Binh au final, de par le fait que le bureau des automobiles est uniquement un organe de contrôle lors d’une visite, vous ne risquerez pas grand-chose, si ce n’est de devoir vous présenter à une nouvelle visite. Donc, de devoir payer à nouveau des frais, mais surtout de ne pas voir votre permis de circulation être à jour.

Le contrôle de Police :

Ouhhhh… Là j’en entends déjà certains crier aux scandales, se plaindre à tout va et j’en passe. N’oubliez pas juste une chose, ces personnes font leur métier, tout comme les inspecteurs, de ce fait, si vous connaissez les règles, à vous d’en assumer les conséquences. Bref…

Donc, plusieurs choix possibles en fonction de votre système d’échappement. Avant tout, il faut savoir que votre silencieux qui représente 90% des modifications faites sur une moto, est homologué d’une certaine manière; avec ou sans chicane (99% avec, pour les nouvelles motos équipée de valves à l’échappement en général le silencieux de remplacement est exempt de chicane) avec ou sans catalyseur, ceci dépend de l’année de votre moto.

Autant d’éléments qui font que si vous en modifiez un seul, votre homologation CH, ne fera plus fois, je m’explique :

– Je viens d’acheter un silencieux homologué CH et je décide de retirer ma chicane, car c’est bien connu, le bruit me sauvera. En fait, si on ne te voit pas, le gars dans sa voiture avec la sono à fond, ne t’endendra pas non plus hein, mais passons.
Désolé pour toi, mais en cas de contrôle, ton échappement devient non conforme, ce qui engendrera une contravention. Il est également possible de se faire poursuivre pour échappement bruyant.

– Je viens d’acheter un silencieux homologué CH et je décide de raccourcir ma chicane.
Désolé pour toi, mais en cas de contrôle, ton échappement devient non conforme, ce qui engendrera une contravention. Il est également possible de se faire poursuivre pour échappement bruyant.

– Toujours avec mon silencieux homologué CH, avec ma chicane, mais je me suis dit que j’allais supprimer mon catalyseur, car je suis persuadé de gagner au moins 10cv…
Désolé pour toi, mais là encore en cas de contrôle, ton échappement devient non conforme, ce qui engendrera une contravention. Il est également possible de se faire poursuivre pour échappement bruyant.

– Bon, je suis un rebelle et je monte un silencieux trouvé sur Aliexpress, Wish…mais pour une autre moto que la mienne, car il est moins cher et je le trouve plus beau. 
Désolé pour toi, mais en cas de contrôle, ton échappement devient non réceptionné pour votre moto, ce qui engendrera une contravention. Il est également possible de se faire poursuivre pour échappement bruyant.

Vous l’aurez compris, dès que vous touchez un seul élément de votre silencieux homologué CH, ce dernier perd automatiquement sa validité.
Et autant vous dire que les contraventions sont plutôt salées, puisque pour un seul code contraventionnel lié à un système d’échappement non conforme ou non réceptionné, vous devrez débourser entre CHF 400.- et 500.- (montant différent suivant les cantons). Si à ceci vient s’ajouter le code pour échappement bruyant, vous frôlerez les 1’000.-.

Alors attention à vous, les beaux jours reviennent et la Police ne manquera pas de vous rappeler à l’ordre au besoin.

Donc autant le dire, oui, les échappements qui sont vendus en suisse avec certificat CH sont plus chères pour diverses raisons, dont les vérifications par les autorités des certifcats Européen…, mais ils ont l’avantage de vous permettre de rouler en toute légalité et vous permettront d’éviter des frais totalement inutiles. 

Nous tenons encore à remercier nos différents intervenants avec une mention particulière au canton du Jura qui aura pris le temps de nous délivrer des réponses des plus complètes.