Reportage publié le 15 octobre 2015

Hard Alpi Tour 2015 - Une septième édition bien rodée ! [page 3]

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann

Pages

Quelques heures plus tard, alors qu’on rejoint le premier point de repos à Limone en Italie à nouveau, on a droit à un vrai repas chaud dans une cantine. On repart cette fois dans la nuit noire pour quelques heures avant d’atteindre le deuxième point de repos à Sampeyere vers 2h30 du matin. Si la plus grande partie de nuit se roule sur petite route sineuse, la dernière section tout-terrain avant d’atteindre le ravitaillement est difficile. La fatigue n’aidant pas, j’ai l’impression que c’est ma moto qui a roulé et que je l’ai suivie plutôt que l’inverse...

Il reste un peu de place par terre et j'en profite pour une petite sieste de trois heures. Puis, je rencontre les teams genevois qui arrivent au moment où on repart. Le team "savachié" a eu des ennuits avec une Africa Twin récalcitrante et il ne comporte plus qu’un seul membre, décidé d’aller jusqu’au bout. Le team "Genève", lui, est au couplet, mais visiblement bien fatigué...

Alors qu’on reprend la route, le soleil se lève gentiment ce qui nous permet d’apprécier les paysages grandioses de la région. Après quelques heures nous rejoignons Pomaretto, où un copieux petit-déjeuner nous attend. Ce qui est certain, c’est que malgré l’effort physique, vous ne risquez pas de rentrer chez vous du Hard Alpi Tour avec deux kilos de moins, tant les Italiens se sont souciés que vous ayez assez à manger durant tout le périple. Je croise encore un sympathique groupe de Valaisans qui eux aussi ont quelques anecdotes pas tristes à raconter.

Notre team "les amatörs" avec deux KTM 690 Enduro et une BMW X-Challenge :

Finalement, après avoir emprunté le col de l’Assiette, on rejoint l’arrivée à Sestriere vers 14h. Nous sommes fatigués, sales, mais quelle satisfaction ! Mon second Hard Alpi Tour bouclé et toujours autant de plaisir !

Mes coéquipiers ayant décidé de dormir sur place, je prends seul la route du retour vers la Suisse. Malgré la fatigue, je passe quand même par le col du Grand-St-Bernard, et cinq heures plus tard, j’arrive enfin à la maison. Après une douche chaude je me dis que les gars qui font la version "Extrême" sont quand même franchement bien cinglés de repartir pour douze heures supplémentaires !

Plus de photos dans la galerie en bas d'article !

Une vidéo des Romands rencontrés lors du HAT 2015 :

Dommage que je n’ai pas eu l’occasion de revoir tout le monde à l’arrivée !

Liens utiles :

Site de l’organisateur : Over2000riders.com
HAT light et classic : € 150.- (membres FIM) ou € 170.- (non-membres FIM)
HAT extreme : € 265.- (membres FIM) ou € 285.- (non-membres FIM)
Transport des baggages de Garessio à Sestriere : € 15.-
Location du transpondeur : € 100.- (rendus à l’arrivée)
Carte de membre Over200riders : € 30.-
Site de Tripy : Tripy.eu

David Zimmermann
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

8 Heures de Sepang - Le team Moto Ain avec Robin Mulhauser termine 1er de la catégorie Superstock
Dans cette course à rebondissements, Moto Ain a tracé sa route jusqu’au pied du podium pour s’imposer à nouveau en Superstock.
8 Heures de Sepang - Le Yart Yamaha s'impose lors d'une course éprouvante
Le YART Yamaha s’impose devant Honda Asia Dream Racing with Showa et BMW Motorrad World Endurance Team en Malaisie pour la première édition des 8 Hours of Sepang, une course très éprouvante en raison de conditions météo très difficiles.
8 Heures de Sepang - Le Yamaha Sepang Racing en pole position
Le Yamaha Sepang Racing confirme sa pole position lors d’un Top10 Trial à suspense. Il devance le Honda Asia Dream Racing with Showa et le F.C.C. TSR Honda France sur la grille de départ.
Dakar 2020 – Le règlement s'adapte au Moyen-Orient
Alors que cela fait bien des années que le Dakar a quitté les terres africaines pour celles d'Amérique du Sud, le rallye s'apprête à rejoindre les dunes d'Arabie Saoudite et ses règles et mœurs bien plus strictes !
MotoGP 2020 - Johann Zarco (enfin) confirmé chez Ducati Reale Avintia Racing
C'est enfin officiel, Johann Zarco sera bel et bien sur la grille de départ MotoGP 2020 au guidon d'une Ducati GP19 pour le team Reale Avintia Racing.
8 Heures de Sepang - Les 14 et 15 décembre la FIM et la FIA lanceront le premier double évènement
Le Circuit International de Sepang et Eurosport Events innovent en Malaisie et lancent le premier double événement auto et moto qui marquera l’histoire des sports mécaniques en Asie associant la passion de la compétition et du spectacle.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.