Article du 10 janvier 2019

Dakar 2019 – 3ème étape : Xavier de Soultrait s’impose, Joan Barreda abandonne

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de Victor Eleuterio - Antonin Vincent

3ème étape, et 1er chamboulement pour cette 41ème édition du Dakar. J’évoquais hier ici même le retard pris par les Yamaha lors d’un début de rallye en demi-teinte, et Xavier de Soultrait (Yamaha – #18) me démontre avec force conviction l’exact contraire.

Le vicomte de Moulins est de retour dans la course. Et avec la manière. Parti de la 12ème place, il a su éviter les pièges d’une navigation difficile, et remonte en 6ème position du classement général : « C’était une étape très piégeuse en navigation, chose sur laquelle j’ai énormément travaillé cette année. J’ai tout de suite pris la tête de l’étape, confiant et en me sentant très bien sur la moto. La dernière partie était plus dangereuse donc j’ai baissé le rythme pour ne pas prendre de risques inutiles, nous ne sommes qu’à la troisième étape, il faut rester patient et prudent. La course est très longue même si c’est une très belle victoire je reste concentré. Il faut aller au bout ! » 1er, mais avec seulement… 15 petites secondes d’avance sur un Pablo Quintanilla déchaîné (Husqvarna - #6), qui s’empare de la tête de la course au général. En 3ème position de l'étape, et 1ère Honda, Kevin Benavides, qui ne lui concède au final que 11’23 au classement général.

1ère Honda car derrière, c’est un véritable jeu de chaises musicales. Joan Barreda (Honda - #5), rapide vainqueur de la 1ère étape, s’aventure dans une très raide descente au km 143 et se retrouve piégé au fond d’une cuvette, dans l’incapacité de faire machine arrière. Après avoir tout tenté pour trouver une voie de sortie, le leader du classement général se rend à l’évidence et a appelle un hélicoptère pour être évacué. La victoire au Dakar, ce ne sera pas encore pour cette année pour l’espagnol.

Matthias Walkner, le tenant du titre et le vainqueur de la 2ème étape, ouvrait donc la piste de cette 3ème étape. Une petite erreur de cap et le voilà à plus de 4km de la trace, perdant plus de 23 minutes et emmenant dans son sillage Ricky Brabec (Honda - #15), qui en perds lui aussi une vingtaine. La sanction est immédiate, ils dégringolent respectivement en 8ème et 7ème positions au classement général.

Adrien Van Beveren (Yamaha – #4) fait la bonne opération avec une belle 4ème place (étape et général), et ce malgré un câble d’embrayage qui lâche moins de 100km après le départ. 250km de spéciale dans les dunes sans embrayage, et une belle 4ème place, chapeau l’artiste ! Enfin, en 5ème position, on trouve Sam Sunderland (KTM - #14), qui emmène donc la première KTM du classement.

Notre pilote suisse Hugo Lopes (KTM - #62) a terminé quant à lui la spéciale en 117ème position, à un peu plus de 4h du leader. "C'était une étape très difficile. Sur les 60 premiers kilomètres, les dunes étaient très hautes, très cassantes. J'en ai pris une qui était coupée nette, je suis arrivé dessus trop vite, et je suis tombé. J'ai dévalé toute la pente et la moto s'est tankée dans une crevasse en contrebas. Impossible de ressortir la moto seul ! Malgré mes signes, personne ne s'arrêtait. Au bout d'une heure et quart, un concurrent en moto s'est arrêté pour m'aider. On a mis pas mal de temps, mais on a réussi à sortir la moto et je suis reparti. J'ai ensuite enchainé chute sur chute sur ces dunes très piégeuses, et je me suis mis dans le rouge. C'était compliqué aujourd'hui car on s'est vite fait dépasser par les autos, puis par les camions. Ils ont tout labouré, c'était du feshfesh, ils ont transformé les dunes en véritable champ de mine. Les montées de dunes ressemblaient à des montées impossibles! J'ai fini la spéciale sur un rythme plus tranquille, d'une part parce que la moto avait beaucoup chauffé dans les 1ères dunes, et d'autre part car je ne me sentais pas très bien. Le but était d'arriver à Arequipa, et une grosse liaison m'attendait." En effet, la route était encore longue hier soir car après cette éprouvante spéciale de 331km, il restait une liaison de 467 km (!) avant de pouvoir changer ses pneus en prévision de l'étape marathon d'aujourd'hui, et espérer peut-être pouvoir se reposer. Courage Hugo !

 

Classement :

Etape 3 :

1. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F)

2. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 0’15

3. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 2’37

4. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 6’42

5. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 8’26

6. Paulo Goncalves - #12 (Honda CRF 450 Rally) – à 9’31

7. Stefan Switko - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 10’50

8. Oriol Mena - #7 (Speedbrain 450 Rally) – à 11’15

9. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 14’16

10. Michael Metge - #16 (Sherco TVS 450 Rally) – à 14’45

117. Hugo Lopes - #62 (KTM 450 Rally) – à 4h05’58

Général:

1. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally)

2. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 11’23

3. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 12’12

4. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 13’29

5. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 15’17

6. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 16’52

7. Ricky Brabec - #15 (Honda CRF 450 Rally) – à 18’02

8. Matthias Walkner - #1 (KTM 450 Rally) – à 21’14

9. Paulo Goncalves - #12 (Honda CRF 450 Rally) – à 25’11

10. Andrew Short - #29 (Husqvarna FR450 Rally) – à 29’15

103. Hugo Lopes - #62 (KTM 450 Rally) – à 6h53’32

Mathias
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

24 Heures Motos - Les conseils pour vivre un week-end inoubliable
Pendant les 24 Heures Motos, où voir le plus beau coucher de soleil? Où vous restaurer et vous accorder un moment de détente? Comment vous informer? Voici quelque astuces pour profiter pleinement de cette 42e édition.
WSBK - Kawasaki prêt à s’engouffrer dans la brèche ouverte par Ducati
Le Géant Vert a perdu les onze premières manches WSBK 2019 face à Alvaro Bautista et à sa Ducati V4R, le directeur course de chez Kawasaki entend redressé la barre pour 2020.
Arnaud Tonus et Gautier Paulin seront présents le lundi de Pâques au MX de Frauenfeld (CH)
Le championnat suisse de MX, qui verra sa prochaine manche se dérouler ce lundi de Pâques, accueillera les deux pilotes du team Wilvo Yamaha, Arnaud Tonus et Gautier Paulin.
L'organisation du Dakar signe pour cinq ans avec l'Arabie Saoudite
Le Paris-Dakar quitte les terres d'Amérique du Sud pour rejoindre le désert du Moyen Orient.
Moto2 à Austin - Tom-Tom Lüthi fait résonner l'hymne suisse !
Moto2™ : Carton plein pour le team Dynavolt Intact GP !

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.