Article du 08 janvier 2019

Dakar 2019 - 1ère étape: victoire pour Joan Barreda

Texte de Mathias Deshusses / Photo(s) de A.S.O. / DPPI / Charly López

1ère étape du Dakar, en forme de mise en bouche. Après avoir rallié Pisco depuis Lima, au terme d’une liaison monotone de 247 km, les concurrents ont pris le départ de la première spéciale, un hors d’œuvre sablonneux de quelques 84km.

Partis dans en ordre chronologique inversé par rapport à leur numéro de course, les motards, au nombre de 137, se sont élancés à l’assaut de leur 1ère spéciale, par une température proche des 40°. Joan Barreda (Honda - #5), qui remporte cette 1ère étape, a rapidement creusé l’écart en collant 1’34 à  son poursuivant, Pablo Quintanilla (Husqvarna - #6). Avec des dunes jugées très cassantes par de nombreux concurrents, nul doute que l’espagnol a su débrancher une partie de son cerveau pour mettre les gaz en grand comme il sait si bien le faire, et ainsi marquer dès le départ sa volonté d’effacer une édition 2018 catastrophique (abandon à la 11 étape alors qu’il était 2ème au classement général). Le preuve avec ses rivaux Ricky Brabec (Honda - #15), Adrien Van Beveren (Yamaha – #4) et Sam Sunderland (KTM - #14), qui pointent respectivement à la 3ème, 4ème et 5ème place, dans un mouchoir de poche de 4 secondes (2’52, 2’55, 2.56). Quatre marques dans les 5 premiers, il n’y a pas de doute, la course est lancée !

Matthias Walkner, vainqueur en titre (KTM - #1), pointe quant à lui en 7ème position, à 3’12, juste derrière l’australien Toby Price (KTM - #3). Notre pilote suisse Hugo Lopes (KTM - #62) est quant à lui 111ème d’un classement qui a déjà vu deux concurrents abandonner. Il nous livre son ressenti sur cette "mise en jambe", comme il l'appelle:

"Ca ne s'est passé comme je l'espérais. Je me suis mis pas mal la pression, je n'ai pas réussi à rouler comme je sais le faire, j'étais tendu, crispé, et ca a été compliqué. Au niveau de la navigation, j'ai du reprendre mes marques, car ça faisait plus d'une année et demie que je n'en n'avais plus fait. En fin de spéciale, ça allait nettement mieux, je me suis juste égaré pendant 15min parce qu'il fallait prendre un cap lorsqu'on voyait un puit, et que je ne l'ai pas vu. Je suis 111ème, je sais que c'est loin de ce que je peux faire, mais je suis là, il y a déjà eu des abandons, le but est déjà d'aller au bout et la course est encore longue. Demain (NDLR: aujourd'hui), c'est une longue journée qui nous attends".

Bravo Hugo, on est avec toi !

Nul doute que cette boucle dans les dunes de Pisco n’était qu’une promenade de santé, au vu des quelques 342km de spéciale qui attendent les concurrents aujourd’hui et qui les ménera jusqu'à San Juan de Marcona. Une étape qui s’annonce particulière puisque les motos prendront le départ après les autos. Un départ qui présente des avantages en termes de navigation, mais qui pourrait rapidement transformer le terrain, massacré par les autos, en piège sablonneux.

Classement :

Etape 1 :

1. Joan Barreda Bort - #5 (Honda CRF 450 Rally)

2. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 1’34

3. Ricky Brabec - #15 (Honda CRF 450 Rally) – à 2’52

4. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 2’55

5. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 2’56

6. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 3’08

7. Matthias Walker - #1 (KTM 450 Rally) – à 3’12

8. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 4’00

9. José Ignacio Cornejo Florimo - #10 (Honda CRF 450 Rally) – à 5’22

10. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 5’54

111. Hugo Lopes - #62 (KTM 450 Rally) – à 48’35

Général:

1. Joan Barreda Bort - #5 (Honda CRF 450 Rally)

2. Pablo Quintanilla - #6 (Husqvarna FR450 Rally) – à 1’34

3. Ricky Brabec - #15 (Honda CRF 450 Rally) – à 2’52

4. Adrien Van Beveren - #4 (Yamaha WR 450 F) – à 2’55

5. Sam Sunderland - #14 (KTM 450 Rally) – à 2’56

6. Toby Price - #3 (KTM 450 Rally) – à 3’08

7. Matthias Walker - #1 (KTM 450 Rally) – à 3’12

8. Kevin Benavides - #47 (Honda CRF 450 Rally) – à 4’00

9. José Ignacio Cornejo Florimo - #10 (Honda CRF 450 Rally) – à 5’22

10. Xavier de Soultrait - #18 (Yamaha WR 450 F) – à 5’54

111. Hugo Lopes - #62 (KTM 450 Rally) – à 48’35

Mathias
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

24 Heures Motos au Mans - La Kawasaki #11 du team SRC s'impose
Jérémy Guarnoni (Kawasaki #11) réduisait l'écart quand la voiture de sécurité était déployée à 14 h 42. A la relance, il restait 7'30 minutes de course. Guarnoni prenait le commandement dès le 1er freinage de la chicane Dunlop. La course était jouée.
Raid Suricates - A la découverte de l'Algérie!
Derrière ce nom à la connotation sympathique ne se cache pas la course d’école de votre petit neveu, mais la première édition d’un grand raid de neuf étapes dans le désert algérien. Créé entre autre par SRA, l’association qui organise depuis 15 ans le Raid Passion Désert au Maroc, c’est le tout premier grand évènement étranger « hors compétition » réunissant près de cent véhicules organisé en Algérie depuis belle lurette.
TT 2019 - Peter Hickman va s’aligner sur une Triumph Daytona 675
Peter Hickman, vainqueur du senior TT 2018 et détenteur du record du tour sur l’Ile de Man, va s’aligner au départ de la course en Supersport cette année.
24 Heures Motos - La BMW #6 du team ERC BMW Motorrad Endurance s'offre la pole position
La BMW #6 engagée par le Team ERC – BMW Motorrad Endurance décroche la pole position grâce à un chrono de 1’36’’597.
24 Heures Motos - Les conseils pour vivre un week-end inoubliable
Pendant les 24 Heures Motos, où voir le plus beau coucher de soleil? Où vous restaurer et vous accorder un moment de détente? Comment vous informer? Voici quelque astuces pour profiter pleinement de cette 42e édition.
WSBK - Kawasaki prêt à s’engouffrer dans la brèche ouverte par Ducati
Le Géant Vert a perdu les onze premières manches WSBK 2019 face à Alvaro Bautista et à sa Ducati V4R, le directeur course de chez Kawasaki entend redressé la barre pour 2020.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.