Article du 08 novembre 2018

EICMA 2018 - Harley-Davidson LiveWire - Le coup de jus américain

Texte de Yann

La légende Américaine, Harley-Davidson, vient de dévoiler son nouveau modèle, la LiveWire. Un roadster qui adopte un look plutôt dans l'air du temps, mais qui cache son jeu.

En effet, ce nouveau modèle est pour le moins électrisant puisque ce dernier est animé par un moteur 100% électrique ! Non non, vous n'avez pas mal lu, au revoir le bi-cylindre et son célèbre ploc-ploc qui pour certains sonnait comme une mélodie et pour d'autre comme une agression des tympans.

Harley-Davidson crée donc une révolution dans son catalogue 2019 et annoce dores et déjà qu'une flotte complète de véhicules électriques arrivera d'ici 2022.

S'appuyant sur les expériences recueillies lors des essais du Projet LiveWire et sur un programme de développement intensif, le modèle LiveWire Harley-Davidson offre au pilote une expérience moto inédite. Vous pourrez d'ailleurs retrouver notre essai du prototype dans ce lien "essai Harley-Davidson LiveWire".

L'avantage de ce type de motorisation réside dans le fait que la puissance est instantanée et continue. Vous essorez et ca envoie du lourd, voir du très lourd suivant les marques et modèles.

Harley-Davidson annonce que le nouveau châssis en aluminium permet d'avaler les courbes avec exltation. Pour se faire, H-D a équipé la LiveWire de suspension arrière Showa® BFRC-lite® (Balanced Free Rear Cushion-lite) mono-shock, associée à une suspension avant Showa SFF-BP® (Separate Function Fork-Big Piston®), optimisée pour s’adapter aux performances et à la capacité de réglage de l’amortisseur arrière et offrir une qualité d'amortissement exceptionnelle à basse vitesse. Pour stopper l'ensemble, H-D s'est offert les services de Brembo en l'équipant d'étriers Monoblock, qui viennent pincer deux disques de 300mm. Ces derniers sont associés à un ABS et un TCS pour garantir une sécurité en tout temps.

Afin de parfaire le tout, la moto dispose également de sept modes de pilotage qui seront accessible sur un écran tactile TFT réglable en inclinaison. Quatre sont définis de série par l'usine, et trois autres peuvent être entièrement paramétrés par le conducteur. Outre ces différentes cartographies, l'écran permettra également de se connecter via Bluetooth, afin de passer de la musqiue ou se servir d'un système de navigation.

Pour la recharge, la moto est équipée d’un système RESS (Rechargeable Energy Storage System) qui fait office de batterie principale, composé de cellules lithium-ion entourées d'un boîtier à ailettes en aluminium moulé. Le modèle LiveWire est également équipé d’une petite batterie lithium-ion de 12 volts qui alimente les lumières, les commandes, l'avertisseur sonore et l'affichage.

La recharge peut être confiée à un chargeur de Niveau 1 qui se branche dans une prise domestique standard grâce à un cordon d'alimentation qui se range sous la selle de la moto. La LiveWire peut également être chargée par des dispositifs de Niveau 2 et de Niveau 3, ou un dispositif de charge rapide DC Fast Charge (DCFC), grâce à une connecteur SAE J1772 (USA), ou CCS2 – IEC type 2 sur les autres marchés.

Tous les concessionnaires Harley-Davidson commercialisant la LiveWire proposeront une station de charge ouverte au public.

Pour le moment, nous ne disposons pas d'informations techniques plus développées, telles que l'autonomie, les performances ou encore le prix. Reste également à savoir si les clients auront le coup de foudre pour la LiveWire.

El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 
Essai Aprilia Tuono 1100 Factory - Une arme de guerre en vente libre
La Tuono 1100 Factory, c'est un truc de fou, une machine de guerre, un pousse-au-vice, une arme redoutable...
Paris-Dakar par les pistes au guidon d'une Honda Transalp 600
Paris-Dakar par les pistes avec une bonne vieille Honda 600 Transalp achetée 1.500 euros sur le Bon Coin. Ça te fait rêver ?
Indian Motorcycles devrait arriver en 2020 avec un moteur V-Twin refroidi par eau
Dans le monde de la moto touring, et plus particulièrement des motos de  type custom, la guerre fait rage, notamment lorsqu'il s'agit de sortir le plus rapidement possible un moteur à refroidissement par eau qui serait capable de répondre à la nouvelle norme Euro5.

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!