Article du 25 avril 2018

Genève - Les Pro Vélo vont manifester contre l'ouverture des voies de bus aux deux-roues motorisés

Texte de Rédaction

Genève, c'est un petit peu comme le village d'Erquy dans la bande dessinée d'Asterix. Vous savez, ce petit village d'irréductibles qui ne fait rien comme les autres et qui empêchent les méchants Romains de faire évoluer les choses. Eh bien nous aussi nous avons notre village, Genève !

Car oui, hier soir, mardi 24 avril, la page Facebook de Pro Vélo Genève, lançait un appel à la manifestation (voir photo du haut), appel qui démontre bien que Genève marche sur la tête. Genève, c'est justement ce petit village dont on parlait plus haut.

Ce village où une bande d'irréductibles cyclistes, ces mêmes qui font front à tout ce qui a un moteur thermique et qui font des manifestations "critical mass" en ville en bloquant des carrefours chaque mois pour se faire entendre (ne faisons pas d'amalgame, ils ne sont évidemment et heureusement pas tous comme ça).

Ceux qui également revendiquent d'avoir des pistes et bandes cyclables, mais qui ne les utilisent pas, car soit-disant trop dangereuses (ne faisons pas d'amalgame, ils ne sont pas tous comme ça).

Ceux qui demandent de pouvoir passer au rouge lorsqu'ils veulent tourner à droite. Bon pour ça ils n'ont pas attendu l'autorisation, car il suffit de suivre quelques minutes un vélo pour se rendre compte que la LCR (Loi sur la Circulation Routière) ne s'applique pas à eux (feux grillés, circulation sur les trottoirs, ne pas annoncer un changement de direction, ne pas céder le passage à un piéton, circuler de nuit sans éclairage... et j'en passe), mais ne faisons pas d'amalgame, ils ne sont pas tous comme ça.

Ceux qui veulent pouvoir utiliser la route comme bon leur semble sans en avoir les contraintes. Vous savez, comme les plaques d'immatriculation, les clignotants, les phares (oui oui, ca existe aussi pour les vélos), mais pour ça il faut payer et ça, ils ne le veulent pas. Car pas de plaques, pas d'identification possible devant un radar de feu ou lors d'un contrôle de police (ne faisons pas d'amalgame, ils ne sont pas tous comme ça).

Et là, nous venons de nous faire une poignée d'irréductibles comme amis. Quoi, vous n'appréciez pas notre humour ? Binh, en fait c'est un peu comme nous, on n'apprécie pas le vôtre (enfin, quand je dis nous, je veux dire une grande partie de la communauté motarde genevoise et maintenant lausannoise, fribourgoise, valaisanne... !). Celui de vouloir faire une manifestation contre l'ouverture des voies de bus aux deux-roues motorisés. Mais oui, vous savez, votre appel à la manifestation (ci-dessous).

PS: plusieurs membres de la rédaction font 100km de vélo par semaine, aussi bien pour le boulot qu'à titre privé.

Bon, alors pour commencer, on ne sait pas ce qui vous prend, car le but d'un utilisateur de deux-roues, que ce soit motorisé ou doté de pédales, c'est de fluidifier le trafic, donc de gagner du temps pour aller du point A au point B (en passant par la route hein, les trottoirs, ça compte pas), donc au final, de mieux respirer pour tout le monde et d'éviter de créer des bouchons.

Deuxièmement, on ne sait pas qui a écrit cet appel à la manifestation, mais il doit encore être en 56K et il a dû avoir des coupures d'internet lorsque les voies ont été inaugurées, car ce ne sera pas la deuxième voie de bus qui s'ouvrira mais cela sera la quatrième, puisqu'il existe déja : route de Chancy durant les heures de pointe, route des Jeunes et route de Ferney.  Cela montre donc que ce genre de projets porte ses fruits puisqu'il évolue et continue de se développer après évaluation par les services concernés.

Donc, au final, on en déduit que vous ne voulez pas d'évolution, mais que vous souhaitez tout simplement pouvoir faire comme bon vous semble. D'ailleurs, votre appel à la manifestation, a-t-il été annoncé à la Police Cantonale ? Non ? Si jamais, tout appel à un rassemblement, manifestation etc... est soumis à autorisation.

D'ailleurs, on se demande si nous n'allons pas (nous, conducteurs de deux-roues motorisés) lancer une initiative pour que les utilisateurs de vélos soient dans l'obligation d'avoir une plaque d'immatriculation, des feux avant et arrière (non clignotants, car clignotants c'est interdit si jamais) et qu'ils soient porteurs d'un gilet jaune lorsqu'ils utilisent les infrastructures routières qui sont financées en partie par les taxes prisent sur les véhicules. Binh oui, au final, pourquoi pourriez-vous profiter du système sans devoir en avoir les contraintes ?

Vous en pensez quoi ?

Cette action serait l'occasion de démontrer avec humour l'absurdité et les dérives que représente cette mesure et de faire pression sur les autorités politiques pour que tout le monde soit mis sur un même pied d'égalité en matière de circulation routière.

Et dites-vous bien que si les automobilistes qui prennent un deux-roues motorisé pour se rendre au boulot revenaient en arrière suite à vos différentes actions visant les 2RM, ce serait le chaos à Genève. Alors plutôt que d'appeler simplement à manifester à tout va, proposez des solutions, concertez-vous avec les acteurs des deux-roues motorisés et faites évoluer les choses pour une mobilité cohérante...

Rédaction
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Husqvarna EE 5 - Pour mettre les petits au cross en silence
Ta progéniture a forcément envie de se mettre à la moto, pour faire comme toi. Mais les contraintes sont nombreuses... Husqvarna Motorcycles vous apporte sa solution : sa première moto électrique.
Essai Moto Guzzi 1400 Eldorado – Retour à l’âge d’or
L’Eldorado est un rêve. Un mythe qui a donné espoir aux conquistadors espagnols durant près de 4 siècles, lesquels espéraient trouver des cités fabuleusement riches en or.
Cours TCS Route - Késako ?
Participer au cours TCS Route pour te perfectionner ? Voilà ce qu'il faut savoir.
10ème Punta Bagna - Les 28, 29 et 30 juin 2019 à Valloire (73)
Pour cette 10ème édition, la Punta Bagna s'annonce chaude comme la braise avec des concerts, des show sexy, des burns, du trial, des expostants à profusion, des concours...
KTM 790 Adventure R Rally – Pour aller encore plus loin
Si vous trouvez la KTM 790 Adventure pas assez extrême à votre goût, le constructeur autrichien va proposer une série Rally de cette dernière.
Essai Ducati Multistrada 1260 Enduro – Swiss tool made in Italy
Dans la famille Multistrada, je demande la 1260 Enduro. Prête pour affronter les pires terrains, selon Ducati, c’est la version ultime pour les baroudeurs.

Hot news !

Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.
Aprilia RS660 – Les dessins ont été dévoilés
C'est un des concepts, sinon voire LE concept, qui avait fait le plus de bruit lors du salon EICMA 2018 tant cette nouveauté n'était pas attendue.
BMW 1800 Cruiser – Surprise en plein roulage
BMW fait feu de tout bois autour de son futur bicylindre à plat de 1800cc. Après les études de styles comme le Concept 1800 by Customs Work Zon, voici la première photo d'un Cruiser qui lui roule bel et bien.
Ducati Streetfighter V4 – Elle roule !
Cette fois c'est bon, on l'a vue rouler ! Cette fameuse Ducati Streetfighter V4 qui fait couler tant d'encre et qui est attendue comme le roadster ultime made in Bologne.
Essai Indian FTR 1200 S - Casseuse de codes
Essayée sur les route de Californie, l'Indian FTR 1200 S s'avère une machine inédite, mêlant le meilleur de plusieurs mondes et refusant de se laisser enfermer dans une case. Accrochez-vous, ça déménage!