Article du 18 mars 2018

Moto3 au Qatar - Jorge Martin remporte la course d'ouverture de la saison 2018

Texte de Rédaction / Photo(s) de MotoGP.com

Jorge Martín aura tenu bon jusqu'au bout, malgré la présence insistante de son compatriote Arón Canet.

En signant sa deuxième victoire en Moto3™ de manière brillante, Jorge Martin (Del Conca Gresini Moto3) a inscrit 25 points lors du Grand Prix du Qatar et remporté sa deuxième victoire consécutive, quatre mois après la précédente. En gardant le cap jusqu’à la ligne d’arrivée, il a pu débuter la saison de la meilleure des manières en battant son compatriote Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) qui a terminé deuxième.

Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse) s’élançait depuis la pole position pour la cinquième fois de sa carrière, mais c’est Martin qui a pris le meilleur départ. Bien qu’il n’ait pas passé le premier virage en tête, ce qu’a fait Antonelli, il a rapidement mené la course pour creuser un écart de plus d’une demi-seconde lors des quatre premiers tours. Cependant, il n’est pas resté seul en tête longtemps, bientôt rattrapé par le duo composé de Canet et de l’Italien Enea Bastianini (Leopard Racing).

Une bataille à six roues qui s’est rapidement transformée en lutte à quatre roues au moment où Bastianini a connu un crève-cœur en chutant depuis la deuxième place au sixième tour, laissant Martin et Canet en tête, en une demi-seconde. Le duo espagnol a passé les 11 tours suivants à creuser l’écart avec leurs rivaux grâce à un pilotage plein de maturité, pour finalement franchir la ligne avec six secondes d’avance sur le reste du peloton.

Martin a semblé avoir le contrôle de la course pendant la majorité des 18 tours, mais Canet n’a rien lâché en restant dans son sillage jusqu’à la fin de la course. Celle-ci s’est jouée sur le fil et Martin a entamé l’avant-dernier tour en tête avant de creuser un petit écart sur l’autre pilote Honda dans le premier secteur. Il a ensuite conservé son avantage et montré une vitesse impressionnante dans l’important virage 15 afin de sceller la victoire pour 0”023 devant Canet. Il a ainsi récolté les premiers lauriers de 2018.

La troisième et dernière place sur le podium a été le théâtre d’une bataille sensationnelle entre cinq, puis neuf pilotes qui a débuté sous le soleil du Qatar, avec l’espoir de récupérer le dernier trophée. Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing), Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse), Gabriel Rodrigo (RBA BOE Skull Rider) Fabio di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), Kaito Toba (Honda Team Asia), Ayumu Sasaki (Petronas Sprinta Racing), John McPhee (CIP – Green Power) et Marco Bezzecchi (PruestlGP) étaient impliqués dans cette lutte jusqu’à ce que McPhee tombe dans le dernier tour, victime des contacts roues contre roues.

Après avoir avalé les 5.3km du Losail International Circuit, c’est Dalla Porta qui a assuré son premier podium en gagnant cette sensationnelle bataille. C’est un véritable test d’aspiration que l’Italien a remporté en terminant en troisième position pour 0”045. Parti en pole position, Antonelli a fini quatrième, devant l’Argentin Rodrigo, cinquième, qui avait mené le premier tour. Après une course fantastique, Di Giannantonio est remonté de la 16e place de la grille pour conclure au sixième rang, tandis que Toba a franchi la ligne en septième position.

Son compatriote Sasaki s’est classé huitième de la première course de la saison, Kornfeil a pris la neuvième place et Andrea Migno (Angel Nieto Team Moto3) a complété le top 10. Adam Norrodin (Petronas Sprinta Racing) a terminé lointain 11e, devant Jaume Masia (Bester Capital Dubai) 12e, Kazuki Masaki (RBA BOE Skull Rider) et Bezzecchi, qui a repris la course après son accident du dernier tour, et terminé 14e. Le jeune Espagnol Marcos Ramírez est le dernier à marquer des points dans la première course de Moto3™ de la saison.

Les débuts ont été difficiles pour Darryn Binder (Red Bull KTM Ajo) et Philipp Oettl (Sudmetal Schedl GP Racing), car le duo a été impliqué dans une collision au quatrième tour et n’a pu reprendre le Grand Prix du Qatar. Nicolo Bulega (SKY Racing Team VR46) a également perdu le contrôle de sa KTM au deuxième virage, ce qui a eu comme conséquence pour l’Italien de quitter le Qatar sans aucun point. Le débutant Alonso López (Estrella Galicia 0,0) a été une autre victime du sixième virage et est tombé pour ses débuts.

Tous les résultats ici.

Rédaction
Source :  MotoGP.com
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

24 Heures Motos au Mans - Du rêve à la réalité pour le pilote suisse David Chevalier #16
Dans la vie, il y a des opportunités qu'il ne faut pas laisser passer et c'est bien ce qu'a fait un pilote Suisse que nous soutenons depuis de nombreuses années, alias David Chevalier #16.
1ère manche du championnat Suisse de Supermoto - 4 et 5 mai au Moléson
Les 4 et 5 mai prochains, la station Fribourgeoise du Moléson (on y voit ma maison, oui elle était facile), accueillera la première manche du championnat Suisse de Supermoto.
24 Heures Motos au Mans - La Kawasaki #11 du team SRC s'impose
Jérémy Guarnoni (Kawasaki #11) réduisait l'écart quand la voiture de sécurité était déployée à 14 h 42. A la relance, il restait 7'30 minutes de course. Guarnoni prenait le commandement dès le 1er freinage de la chicane Dunlop. La course était jouée.
Raid Suricates - A la découverte de l'Algérie!
Derrière ce nom à la connotation sympathique ne se cache pas la course d’école de votre petit neveu, mais la première édition d’un grand raid de neuf étapes dans le désert algérien. Créé entre autre par SRA, l’association qui organise depuis 15 ans le Raid Passion Désert au Maroc, c’est le tout premier grand évènement étranger « hors compétition » réunissant près de cent véhicules organisé en Algérie depuis belle lurette.
TT 2019 - Peter Hickman va s’aligner sur une Triumph Daytona 675
Peter Hickman, vainqueur du senior TT 2018 et détenteur du record du tour sur l’Ile de Man, va s’aligner au départ de la course en Supersport cette année.
24 Heures Motos - La BMW #6 du team ERC BMW Motorrad Endurance s'offre la pole position
La BMW #6 engagée par le Team ERC – BMW Motorrad Endurance décroche la pole position grâce à un chrono de 1’36’’597.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.