Article du 15 février 2018

Emflux One - La sportive électrique venue d'Inde

Texte de Yann

Les grandes capitales prévoient de plus en plus de fermer les accès aux véhicules à moteur, il devient donc impératif de se tourner vers des énergies (soi-disant) propres. 

Et plusieurs constructeurs se lancent sur ce marché très prometteur, tels Energica, Zéro Motorcycles, voire même Harley-Davidson qui prévoit l’arrivée prochaine de son modèle Livewire. Même la MotoGp se lance dans ce marché avec un championnat du monde entièrement dédié à cette énergie. Comme quoi…

Mais aujourd’hui, la nouveauté nous vient d’Inde avec la toute jeune société Emflux Motors qui compte 25 personnes et qui a profité de son salon de l’Automobile locale, Auto Expo, pour présenter sa nouvelle moto 100% électrique, la Emflux One.

Allez, avouons-le, elle a de la gueule cette nouvelle moto, vous ne trouvez pas ? Les plus fins connaisseurs y retrouveront des airs de KTM RC8, notamment du côté du réservoir ou encore de la selle arrière. La face avant quant à elle adopte un feu à Leds, mais l’esthétisme général ne trompe pas et lorsque l’on se penche un peu plus sur la partie cycle, nous découvrons que la firme a fait le choix d’un cadre treillis qui lui permet de ne pas dépasser les 169kg tous pleins faits.

Ah non, il n’y a pas de carburant à mettre. Le fruit du hasard ? Les années nous diront si cette dernière est un prémice d’une certaine firme à l’orange qui pour rappel a investi massivement en Inde ses dernières années… D’ailleurs, Emflux ne le cache pas et compte bien proposer des éléments de sa moto à d’autres constructeurs.

Mais quoi qu’il en soit, cette moto qui devrait être produite dans un premier temps à seulement 199 exemplaires pour le marché indien et 300 pour l’export, risque bien de faire parler d’elle, d’autant que les performances semblent plutôt intéressante.

Le moteur électrique développe quelques 71cv, ce qui certe sur le papier ne parle pas, mais que vous le sachiez ou non, la puissance de ce type de moteur est instantanée et constante, ce qui procure des accélérations plutôt très intéressante. Le 0 à 100km/h est annoncé à seulement 3 secondes, soit le temps d’une bonne partie de la production actuelle des suspersports. La vitesse max n’est pas hallucinante, mais vous permettra toutefois de fleurter avec les 200km/h.

Du côté de l’autonomie et c’est bien là le cheval de bataille de tout modèle électrique, la batterie Li-ion amovible (un vrai plus) de 9.7kWh, devrait vous permettre de parcourir plus ou moins 180km à 80km/h.

Pour ce qui est de la partie cycle, outre le cadre treillis, la moto est équipée d’une fourche invérsée de 43mm (version Öhlins en option), d’un monoamortisseur arrière réglable, d’un freinage siglé Brembo avec des étriers monoblocs pour l’avant. La monte pneumatique s’associe au géant Pirelli, le tout monté sur des jantes en aluminium (jantes forgé en option). Du côté de l’esthétisme, vous pourrez également opter pour un carénage en fibre de carbone, afin de gagner encore quelques petits kilos.

En ce qui concerne le tarif, les indiens font fort, très fort même, puisque cette version de base sera proposée à moins de 9’500 dollars, soit CHF 8’900.- ou encore € 7’600.-. La version full option quand à elle fera grimper la facture au plus haut puisqu’elle doublera quasiment le prix originel.

Je sais pas pour vous, mais cette moto donnerait presque envire du côté obscur de l'électrique.

Alors, prêt à craquer ?

Plus d'infos sur le site du constructeur, Emflux Motors.

El Yannou
Source :  Emflux
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Le retour d'une Triumph Rocket III dans le paysage motard pour 2020
A quelques jours de la présentation officielle de la Triumph Rocket III TFC, dont nous vous avions parlé il y a quelques semaines déjà, nos homologues de MCN se font l'écho de l'arrivée d'un modèle de série.
Inauguration du banc moteur chez GBK Motos (VD) le samedi 11 mai
Les concessions Yamaha GBK Motos et Honda GDK Motos, vous convient à l'inauguration de leurs banc de puissance le samedi 11 mai.
Arc Vector - La moto électrique art déco par la société britannique Arc
Présentée au salon Eicma de Milan en 2018, la Vector, a suscité beaucoup d'intérêt, notamment car elle dispose d'un design très art déco, ce qui n'est pas pour déplaire aux sujets de sa majesté.
La nouvelle Suzuki DR 1000 prise en flagrant délit de roulage
En février dernier, nous vous annoncions le retour d'une Suzuki DR "Big", même si le terme est quelque peu galvaudé, puisque le DR était un mono à la base.
Journées Trajectoires avec la Police Vaudoise - Une remise en selle bienvenue
Depuis quelques années le corps de police du canton de Vaud organise les journées "Trajectoires". 

Hot news !

Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!