Article du 20 décembre 2017

MV Agusta se défait de Mercedes AMG

Texte de Gonzo

Lorsqu’on évoque MV Agusta, on imagine immédiatement les lignes magnifiques des F4 et autres mannequins qui représentent la marque.

Malheureusement l’histoire de la marque de Varèse n’est pas faite que de faits de course ou de modèles marquants. Les soucis financiers ont régulièrement entachés l’image de MV Agusta, laissant même présager le pire aux fans de la marque.

En effet, si en 1907, Giovanni Agusta créé ce qui sera la structure qui fabriquera plus tard des motos, à ce moment ce sont des avions qui sont fabriqués par la famille Agusta. Mais en 1948, son fils Domenico, décide de se consacrer à la fabrication de motos et fonde Meccanica Verghera (MV).

Fin 1970, ce sont les premiers remous financiers et MV Agusta abandonne le programme compétition en 1977, alors qu’ils sont au bord de la faillite.

En 1992, les frères Castiglioni, qui sont connus pour avoir remis Ducati à flots et avoir poussé Cagiva à son meilleur niveau, ces passionnés de moto, aimant l’idée de préserver le patrimoine italien dans le domaine, rachètent donc MV Agusta. Pour faire revivre la firme de Varèse, Cagiva est intégré au groupe MV Agusta.

Pris dans leur élan, ils se relancent en Grand-Prix avec leur 500. Mais à nouveau la compétition sera venue à bout des finances de la marque. Si la famille Castiglioni choisit de mettre un terme à ce domaine, il est trop tard pour sauver le bilan financier de MV. Ils décident alors de vendre Ducati. C’est à cette période que naitra une des ambassadrice de la marque : la F4 !

En 1997, l’activité de fabrication du Cagiva Group devient MV Agusta Group (MV Agusta Spa) et il détient les marques MV Agusta, Cagiva, Husqvarna et le centre de recherche et de développement de Cagiva.

Si tout semble aller pour le mieux, il aura fallu en 2003 le soutien de la Banca Intesa pour que la production des motos reprenne.

En 2004, un constructeur auto Malaisien, Proton, rachète MV Agusta Group. Ce sera le début de la fin pour la marque qui se baladera de propriétaire en propriétaire sans aucune stabilité.

En 2006, Proton revend le groupe MV Agusta à une société d’investissement italienne, GEVI. Pour faire des économies, MV Agusta Group cède Husqvarna à BMW l’année suivante.

En 2008, la dette de la marque s’élève à 47,5 millions d’euros. En versant plus de 68 millions d’euros, le géant Harley-Davidson s’achète le groupe MV Agusta.

Le 6 août 2010, Claudio et Giovanni Castiglioni (la même famille, encore et toujours !) rachètent la totalité de MV Agusta Motor Spa grâce à la holding familiale.

Mais les vieux démons ont la peau dure et en octobre 2014, Mercedes-AMG acquiert 25% de la marque.

En juillet 2017, MV Agusta était à nouveau racheté, mais cette fois-ci par le fond d’investissement Russe Black Ocean Group (appartenant à la famille Saradov) qui était présent à son capital depuis quelques mois. Toutefois, Giovanni Castiglioni, fils de Claudio, conservait le statut de président de la marque.

Dernier rebondissement en date, on apprend que MV Agusta a récemment racheté la totalité des actions de Mercedes-AMG. Il paraît logique de penser que le soutien de la famille Saradov dans ce rachat est plus qu’important.

Toutefois, grâce à ce rachat, MV Agusta redevient son propre détenteur. Et pour la marque, comme pour ses fans, cela pourrait bien être un nouveau chapitre, que l’on espère long et pérenne. Du reste, il a été annoncé dans la firme de Varèse que la marque allait maintenant pouvoir se tourner vers le développement futur des motos, avec un nouveau programme de moteurs à 4 cylindres…

On pourrait donc s’attendre à de nouvelles MV prochainement ?!

Gonzo
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Une moto Kawasaki à moteur électrique en préparation
La marque d'Akashi serait sur le point de produire une moto 100% électrique, à l'instar de plusieurs autres constructeurs.
Le Pirelli Diablo Supercorsa SP V3 arrive en concession
A l’origine, le Supercorsa SP V3 était uniquement destiné la la Ducati Panigale V4, nous l’avions d’ailleurs découvert lors de notre essai de la turbulente italienne.
La Moto Guzzi V85 TT a déja motivé 8’000 motards
Alors que la Moto Guzzi V85TT vient d’entrer en production dans les usines de Mandello del Lario, ce n’est pas moins de 8’000 réservations qui ont été enregistrées par les différents importateurs européens.
Lorsqu'une Honda CB1000R se mue en Africa Four - Une préparation made in Switzerland
En ce lendemain de Saint-Valentin, voici la naissance de la Honda Africa Four qui est le résultat d’un accouplement entre une CB1000R, une Africa Twin et une CRF450R.
Une Petronas FP1 sera vendue aux enchères à Coventry
Le 22 février aura lieu à Coventry la vente aux enchères organisée par Silverstone Auctions lors de la Race Retro Classic, parmi les lots on retrouve une Petronas FP1 flambante neuve.
Essai Kawasaki Versys 1000 SE – La belle verte se replace dans la course
Quoi de mieux qu’une île volcanique comme terrain de jeu pour prendre pleinement la mesure de la nouvelle Kawasaki Versys 1000 SE?

Hot news !

La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.