Article du 11 novembre 2015

Test MotoGP à Valence – On est entré dans l'ère Michelin

Texte de Marc

Une grande page s'est tournée hier en MotoGP, c'était la première journée de l'ère Michelin en tant que fournisseur unique du plateau en lieu et place de Bridgestone.

C'est donc un changement majeur qui s'est produit hier, car en sus du changement de gomme, celle-ci ont également changées de taille. En effet, les enveloppes Bridgestone étaient en 16,5 pouces alors que les pneus de Clermont-Ferrand seront en 17 pouces, comme ceux du commerce.

Et les résultats sont là, puisque Marc Márquez a signé le meilleur temps de la journée en 1'31.551 alors que son meilleur temps en course était de 1'31.455. Il devançait Iannone en 1'31.639 et Dani Pedrosa 1:31.681.

Au niveau des millésimes des machines, les pilotes Yamaha, tout comme les pilotes Honda, ont roulé avec le modèle 2015 le matin avant de tester le 2016 l'après-midi. Les motos étaient encore pourvues de l'électronique "usine" avant d'être équipées de la centrale commune Magneti-Marelli l'après-midi. Mais cela reste très difficile à vérifier.

Quant à Suzuki et Ducati, c'est les modèles 2015 qui ont roulé, les modèles 2016 devant faire leur apparition lors des tests de Sepang, par contre, la Ducati de Scott Redding était elle équipée de l'électronique Magneti-Marelli.

Avec ces nouvelles enveloppes, plusieurs pilotes sont allés chercher la limite et l'ont trouvées… en effet, Marc Márquez, Eugene Laverty, Pol et Aleix Espargaro, Jack Miller, Andrea Iannone, Tito Rabat ou encore Scott Redding sont allés à la faute. Il faut dire que les motos étaient encore en début de journée réglées pour les Bridgestone et qu'il faut trouver les adapter aux Michelin.

La palme du nombre de tours effectués revient au débutant dans la catégorie, et vainqueur de la dernière course Moto2, Tito Rabat, tellement heureux de découvrir la MotoGP qu'il ne voulait plus en descendre.

Les Chronos :

1. Marc Márquez, Repsol Honda, 1:31,551
2. Andrea Iannone, Ducati, 1:31,639
3. Dani Pedrosa, Repsol Honda, 1:31,681
4. Maverick Vinales, Suzuki Ecstar, 1:31,720
5. Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha, 1:31,767
6. Cal Crutchlow, LCR Honda, 1:31,911
7. Pol Espargaró, Yamaha Tech3, 1:31,937
8. Bradley Smith, Yamaha Tech3, 1:31,997
9. Aleix Espargaró, Suzuki Ecstar, 1:32,005
10. Andrea Dovizioso, Ducati, 1:32,073
11. Scott Redding, Octo Pramac Ducati, 1:32,214
12. Valentino Rossi, Movistar Yamaha, 1:32.401
13. Danilo Petrucci, Octo Pramac Ducati, 1:32,442
14. Héctor Barbera, Avintia Ducati, 1:32,468
15. Jack Miller, Marc VDS Honda, 1:32,594
16. Tito Rabat, Marc VDS Honda, 1:32,673
17. Stefan Bradl, Aprilia, 1:32,721
18. Loris Baz, Avintia Ducati, 1:32,943
19. Yonny Hernandez, Aspar Ducati, 1:33,046
20. Alvaró Bautista, Aprilia, 1:33,061
21. Eugene Laverty, Aspar Ducati, 1:33,253
22. Takuya Tsuda, Suzuki, 1:34,591
23. Nobuatsu Aoki, Suzuki, 1:36,338

Marcouille
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Moto2 – Mattia Pasini, le commentateur le plus rapide de l'Ouest
Pour Mattia Pasini, le grand prix d'Austin était synonyme de retour derrière le guidon, lui qui n'en avait pas trouvé pour cette nouvelle campagne, ce malgré ses bons résultats de l'année passée.
24H du Mans 2019 - Retour en statistiques sur cette édition
La dernière édition des 24H du Mans aura marqué les esprits entre les conditions météos idylliques, des équipages au sommet de leur art et une arrivée au finish avec un écart de seulement une minute entre les deux premiers.
24 Heures Motos au Mans - Du rêve à la réalité pour le pilote suisse David Chevalier #16
Dans la vie, il y a des opportunités qu'il ne faut pas laisser passer et c'est bien ce qu'a fait un pilote Suisse que nous soutenons depuis de nombreuses années, alias David Chevalier #16.
1ère manche du championnat Suisse de Supermoto - 4 et 5 mai au Moléson
Les 4 et 5 mai prochains, la station Fribourgeoise du Moléson (on y voit ma maison, oui elle était facile), accueillera la première manche du championnat Suisse de Supermoto.
24 Heures Motos au Mans - La Kawasaki #11 du team SRC s'impose
Jérémy Guarnoni (Kawasaki #11) réduisait l'écart quand la voiture de sécurité était déployée à 14 h 42. A la relance, il restait 7'30 minutes de course. Guarnoni prenait le commandement dès le 1er freinage de la chicane Dunlop. La course était jouée.
Raid Suricates - A la découverte de l'Algérie!
Derrière ce nom à la connotation sympathique ne se cache pas la course d’école de votre petit neveu, mais la première édition d’un grand raid de neuf étapes dans le désert algérien. Créé entre autre par SRA, l’association qui organise depuis 15 ans le Raid Passion Désert au Maroc, c’est le tout premier grand évènement étranger « hors compétition » réunissant près de cent véhicules organisé en Algérie depuis belle lurette.

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.