Essai publié le 05 décembre 2016

Essai Yamaha MT-09 2017 – Style transgressif pour roadster best-seller [page 2]

Texte de Patrick / Photo(s) de Alessio Barbanti, Francesco Montero, Jonathan Godin

Pages

Le sens de l'équilibre

Sur des routes malheureusement humides et très glissantes, c'est avec la cartographie B, plus douce, et le contrôle de motricité très intrusif (2) que débute l'essai. C'est dans ces conditions qu'on est bien content d'être équipé de la sorte. Le TC travaille en deux temps : d'abord il permet un filet de gaz plutôt que la louche qu'on essaye d'y mettre et si la situation est désespérée, il coupe complètement.

Une fois appréhendé, on se prend vite au jeu de rouler fort sans déclencher le second niveau du contrôle de traction. Force est de constater au passage que le grip de cette MT-09 est excellent. Le travail sur la suspension est aussi à saluer. Pour les routes sinueuses qu'on emprunte, un setting de suspension plus dur a d'ailleurs été concocté.

Le nouvel amortisseur est cependant trop rigide à mon goût. Sur quelques vagues du goudron, j'ai été soulevé de la selle. À ce niveau, seule la précontrainte est réglable, laquelle n'est pas en cause. La fourche réagit bien mieux au traitement qu'on lui inflige, je ne reconnais pas le portrait qu'on m'avait brossé de la précédente.

La MT a gagné en stabilité, la fourche ne bronche pas lorsqu'on attrape les freins précipitamment. En courbe, on peut lâcher une main sans mauvaise surprise. Les kilomètres s'enchaînent et il me prend des envies d'essayer les autres réglages électroniques. Une pression sur le bouton droit engage la cartographie standard. D'abord je glisse de l'arrière en permanence, mais sur un meilleur revêtement la conduite deviendra plus confortable qu'en B où on sent le moteur sous calmants.

Sur la route récemment refaite qui monte au point culminant de l'île, je continue mes changement avec le contrôle de traction que je réduis à 1. Connaissant déjà mieux la moto, je n'ai pas allumé le témoin TC et ai surtout découvert le vrai comportement imaginé à la conception. Le moteur répond volontairement à chaque sollicitation. En sortie de courbe, on peut précisément enrouler la poignée de gaz pour se propulser au virage suivant.

Dans la foulée, je passe à la cartographie A, la plus extrême. La nervosité du CP3 est exacerbée ; sur de grandes courbes, c'est probablement comme ça qu'on s'amuse le plus. Mais sur un tracé très sinueux, le domptage de la bête demande plus de concentration. La roue avant a aussi une grosse tendance à prendre les airs, défendant le statut de machine à wheeling de la MT-09. Par instinct de préservation, je garderai le D-Mode Standard et le TC sur 1.

La position de conduite a très légèrement changé avec +5mm de hauteur de selle et une assise plus plate. Le réservoir est toujours aussi fin entre les genoux et on reste basculé vers l'avant. J'ai aussi pu essayer la selle plate du catalogue accessoire, avec laquelle j'étais plus à l'aise pour attaquer, mais le confort pour l'autoroute n'y est plus du tout.

Le freinage n'a pas perdu de sa superbe en étant toujours aussi puissant et endurant. Menant bon train, le feeling à la poignée est resté constant avec un freinage progressif parfaitement dosable. Je m'en servirai volontiers pour charger le train avant que je trouve trop léger en temps normal. Ainsi maltraité, on peut mieux inscrire la moto en courbe, le problème ne subsiste qu'en ligne droite.

La relève est assurée

La gamme MT représente 43,5% des ventes Yamaha en Europe et avec cette nouvelle 09, il y a peu de chances que cette proportion tombe. Elle n'est pas parfaite, mais elle vise juste pour à peu près tous les aspects. D'abord le moteur CP3 au caractère bien trempé qui reste cependant accessible à n'importe qui et utilisable en toutes occasions grâce aux D-Mode et au contrôle de traction.

La suspension, qui était un sérieux reproche du premier modèle, s'est rachetée une conduite, en particulier la fourche. L'amortisseur m'a semblé trop ferme, mais je préfère largement cela plutôt que le sentir pomper en courbe. Enfin, tout ce concentré de moto sera vendu à un prix très concurrentiel (annoncé officiellement d'ici quelques jours), soit un rapport prix/prestation très avantageux. Les Hyper Naked Yamaha ont encore de beaux jours devant eux.

Patrick

Au final...

On a aimé :
+
CP3 explosif et qui allonge
+
Contrôle de traction efficace
+
Look une fois la plaque sous le phare
On a moins aimé :
-
Train avant trop léger
-
Risque de toucher le moteur chaud à gauche
-
Débattement du sélecteur de vitesse un peu grand
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
CP3 explosif et qui allonge
+
Contrôle de traction efficace
+
Look une fois la plaque sous le phare
On a moins aimé :
-
Train avant trop léger
-
Risque de toucher le moteur chaud à gauche
-
Débattement du sélecteur de vitesse un peu grand

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
MT-09
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres, 4 temps, DACT, 4 soupapes
Cylindrée :
847 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
115 ch à 10'000 tr/min
Couple max. :
87.5 Nm à 8'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports avec shifter up
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile, antidribble
Partie cycle
Châssis :
Diamant
Suspension AV :
Fourche télescopique inversée, Ø 41 mm
Course AV :
137 mm
Suspension AR :
Bras oscillant (type Monocross) avec monoamortisseur
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque à commande hydraulique, Ø 298 mm
Frein AR :
Simple disque à commande hydraulique, Ø 245 mm
Dimensions
Longueur :
2'075 mm
Empattement :
1'440 mm
Largeur :
815 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids total :
193 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Night Fluo
 
Tech Black
 
Yamaha Blue
Catalogue
En ligne :

Plus d'articles Moto

Husqvarna EE 5 - Pour mettre les petits au cross en silence
Ta progéniture a forcément envie de se mettre à la moto, pour faire comme toi. Mais les contraintes sont nombreuses... Husqvarna Motorcycles vous apporte sa solution : sa première moto électrique.
Essai Moto Guzzi 1400 Eldorado – Retour à l’âge d’or
L’Eldorado est un rêve. Un mythe qui a donné espoir aux conquistadors espagnols durant près de 4 siècles, lesquels espéraient trouver des cités fabuleusement riches en or.
Cours TCS Route - Késako ?
Participer au cours TCS Route pour te perfectionner ? Voilà ce qu'il faut savoir.
10ème Punta Bagna - Les 28, 29 et 30 juin 2019 à Valloire (73)
Pour cette 10ème édition, la Punta Bagna s'annonce chaude comme la braise avec des concerts, des show sexy, des burns, du trial, des expostants à profusion, des concours...
KTM 790 Adventure R Rally – Pour aller encore plus loin
Si vous trouvez la KTM 790 Adventure pas assez extrême à votre goût, le constructeur autrichien va proposer une série Rally de cette dernière.
Essai Ducati Multistrada 1260 Enduro – Swiss tool made in Italy
Dans la famille Multistrada, je demande la 1260 Enduro. Prête pour affronter les pires terrains, selon Ducati, c’est la version ultime pour les baroudeurs.

Hot news !

Ducati Streetfighter V4 – Le prototype qui va affronter Pikes Peak vient d'être dévoilé
La marque de Bologne vient de dévoiler les premiers clichés de la Streetfighter V4 qui va affronter la mythique course de côte de Pikes Pike. Attention ça déménage !
La Ducati Streetfighter dévoilée le 13 juin à Pikes Peak ?
La firme de Bologne vient de se fendre d'un (court) teasing sur son Facebook dont le slogan peut largement faire penser que son futur missile sol-sol à grand guidon sera dévoilé le 13 juin lors de la course de Pikes Peak.
Aprilia RS660 – Les dessins ont été dévoilés
C'est un des concepts, sinon voire LE concept, qui avait fait le plus de bruit lors du salon EICMA 2018 tant cette nouveauté n'était pas attendue.
BMW 1800 Cruiser – Surprise en plein roulage
BMW fait feu de tout bois autour de son futur bicylindre à plat de 1800cc. Après les études de styles comme le Concept 1800 by Customs Work Zon, voici la première photo d'un Cruiser qui lui roule bel et bien.
Ducati Streetfighter V4 – Elle roule !
Cette fois c'est bon, on l'a vue rouler ! Cette fameuse Ducati Streetfighter V4 qui fait couler tant d'encre et qui est attendue comme le roadster ultime made in Bologne.
Essai Indian FTR 1200 S - Casseuse de codes
Essayée sur les route de Californie, l'Indian FTR 1200 S s'avère une machine inédite, mêlant le meilleur de plusieurs mondes et refusant de se laisser enfermer dans une case. Accrochez-vous, ça déménage!