Essai publié le 11 mars 2016

Essai pneu cross - Michelin StarCross 5, le pneu issu de la compétition [page 2]

Texte de Gonzo / Photo(s) de PIXELrace

Pages

Afin de satisfaire un maximum de pilotes, une large gamme de dimensions est disponible afin de s'adapter au plus grand nombre de motos. Voici les différentes tailles disponibles en fonction des gommes :

Sand :

  • 80/100-21
  • 100/90-19
  • 110/90-19

Hard :

  • 90/100-21
  • 110/90-19

Medium :

  • 80/100-21
  • 90/100-21
  • 100/100-18
  • 110/100-18
  • 120/90-18
  • 100/90-19
  • 110/90-19
  • 120/80-19

Soft :

  • 80/100-21
  • 90/100-21
  • 100/100-18
  • 110/100-18
  • 120/90-18
  • 100/90-19
  • 110/90-19
  • 120/80-19

L’essai : place à la pratique

Il est 8h30, et nous sommes sur le terrain de Bauscheim. Une quinzaine de motos de marque et de cylindrées différentes nous attendent, toutes chaussées des fameux StarCross 5.

Au vu du terrain, ce sont les gommes soft et medium qui seront testées aujourd’hui. En ce début de matinée ensoleillé mais froid, la terre est dure par endroit, gorgée d’eau à d’autres endroits et, forcément, boueuse à d’autres endroits.

Si toutes les roues avant sont montées en Soft, la majorité des roues arrière sont en Medium, à part pour quelques motos. Il nous sera plus simple de faire un comparatif objectif. Pour ce test, l’ensemble de nos pneus sera gonflé à 1,1 bar. Un court briefing et c’est partit. Nos pilotes guides / instructeurs seront les très excellents Marcus Schiffer, Dario Dapor et Maxi Pleyer. Leurs conseils seront précieux !

Je commence avec les petites cylindrées afin de vraiment me concentrer sur le ressenti et le retour d’information du pneu. Peu à peu je prends mes aises et je passe sur différentes 250cm3.

Montées en Soft à l’avant et Medium à l’arrière, le constat est simple. L’avant est tout simplement impérial, et ce quelque soit la nature du terrain. Le plus simple pour vous faire comprendre le ressenti par rapport à ce pneu est l’adjectif sain. A aucun moment on pense perdre l’avant et on peut se concentrer sur le pilotage et les traj’.

L’arrière, quand à lui, tracte vraiment bien. Il est suffisamment prévisible pour permettre de jouer avec la moto, faire glisser l’arrière sans avoir peur de s’étaler lamentablement. Evidemment, lors des passages dans la gadoue, il a tendance à patiner un peu plus mais rien de vraiment dérangeant dans la mesure ou le grip est rapidement récupéré. Le poète qui sommeille en moi me fait dire que ça ajoute du charme à la journée que l’on passe puisqu’on profite de superbes projections de boue lorsqu’on se retrouve derrière une moto. Et croyez moi, derrière une grosse 4 ½, on a vite fait d’être repeint ! Dans les virages relevés, qui nécessitent de mettre du gaz relativement tôt, la moto repart instantanément, preuve que le grip est bon et que la traction se fait de manière rapide.

Et il en va de même pour l’ensemble des virages avec plus ou moins d’angle.

Pour pouvoir comparer de manière objective, j’ai profité de cette même matinée pour sauter sur un autre modèle, chaussé cette fois-ci de gommes Soft, à l’avant comme à l’arrière. Contrairement à mon attente, j’ai été déçu par la gomme arrière en Soft. Il produit énormément de mouvements désagréables, comme si le pneu n’arrivait pas à se "caler" dans la terre… sauf dans les portions boueuses ou il évolue dans son élément. Attention, cela n’en fait pas un mauvais pneu mais dans ces conditions, le Medium paraît plus approprié.

Dans l’après-midi, après les multiples passages répétés des divers pilotes présents, la piste change. La terre est beaucoup plus meuble, les flaques d’eau ont (presque) disparues pour laisser place à de grosses portions de boue. Pour vous donner une idée du tracé à ce moment, 1/3 de la piste est sèche mais très meuble, 1/3 de la piste est "normale" alors que le dernier tiers n’est autre que de la gadoue. Le comparatif entre les pneus arrière Soft et Medium prends alors une autre tournure.

La gomme Soft est maintenant plus à son aise sur cette piste. Les mouvements sont beaucoup moins nombreux et la traction est bien meilleure. Sans parler de la partie boueuse où on peut passer sans arrière pensée, gaz ouverts. On se retrouve en pleine confiance dans des zones qui seront plus délicates en temps normal. En revanche, quand arrive la partie dite normale (terre sèche et tassée), on ressent à nouveau ces mouvements et la roue recommence à patiner. Mais ce nouveau test met également en valeur un autre point évoqué plus haut. Les ailettes placées ça et là sur le pneu font magnifiquement bien leur job puisqu’aucune motte de terre ne reste collée au boudin arrière !

De son côté, dans ces mêmes conditions, il n’y a que dans la boue que le pneu Medium nous offre des mouvements dignes d’une danse frénétique. Même dans la terre meuble, il tire son épingle du jeu et offre des performances plus qu’acceptables.

Il n’y a donc aucun doute que la gomme Medium est la plus polyvalente. Et la présence de garçons comme Andy Baumgartner nous laisse pantois quand aux performances des StarCross 5. On est clairement dans un autre monde et il a l’air pleinement satisfait de ses gommes, qu’il maltraite bien plus que moi.

Pour conclure cet article, on peut donc clairement dire que le nouveau StarCross 5 est purement et simplement une réussite. Pour le pilote amateur qui souhaite profiter des joies de la terre, ce pneu est accessible, et polyvalent. Par polyvalent, je parle de la capacité qu’une gomme a de répondre aux besoins imposés par plusieurs types de terrains. D’une autre part, quand on voit ce que certains pilotes ont fait devant nous avec ces mêmes pneus, et le retour qu’ils en ont donné, il est évident que le StarCross 5 est tout à fait capable de répondre aux exigences de la compétition.

Gonzo
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Modèle
Marque :
Michelin
Modèle :
StarCross 5
Spécificités
Soft :
Medium :
Hard :
Sand :
Catalogue
En ligne :

Plus d'articles Accessoires

Le Shoei GT-Air II s'accouple au Sena SRL2
Le système de communication SENA SRL2 est conçu exclusivement pour le casque SHOEI GT-Air II.
Le catalogue 2019 de Freidig Moto-Active est en ligne
Freidig Moto-Active, l'importateur des marques Büse, Belstaff, Gaerne, Acerbis, Stylmartin, Premier Helmets et bien d'autres, vient de publier son catalogue 2019.
Bridgestone S22 - Plus d'adhérence pour le nouveau pneu hypersport
L'évolution des pneumatiques est constante. Bridgestone a ainsi dévoilé le successeur du S21 : le S22. Annoncé comme plus performant sur le sec, grâce à plus d'adhérence, le nouveau produit route/piste des japonais veut aussi gagner en stabilité sur le mouillé.
S2 Concept arrive sur le marché Suisse via MRPS Racing et GM Competition
L'accessoiriste et préparateur français, S2 Concept, arrive en Suisse par l'intermédiaire des sociétés MRPS Racing situé à Genève et GM Competition, situé dans le canton de Fribourg.
Le spécialiste de la pièce racing ITR arrive en Suisse via MRPS Racing
Une nouvelle marque arrive sur le marché de la pièce racing en Suisse : ITR Racing Parts.
Essai Bridgestone Battlax A41 - Une gomme spéciale pour les gros trails
A l’aube 2018, Bridgestone a agrandi la famille Battlax avec l’A41, une gomme destinée aux maxi-trails de dernière génération.

Hot news !

RaceAnalyse - Votre chrono et coach GPS Swiss Made
Les solutions d'enregistrement de vos performances sur piste sont nombreuses, du lecteur de boucle magnétique à l'appareil le plus complet allant jusqu'à mesurer votre prise d'angle. RaceAnalyse s'adresse aux amateurs et aux professionnels à la recherche d'un outil simple et intuitif.
Motorex Helmet care et Protex Spray - Pour nettoyer et imperméabiliser
En plus de sa gamme de lubrifiants, Motorex a également tout un catalogue de produits innovants pour l'entretien courant de votre moto et de votre équipement. Avant l'hiver, pensez au pouvoir nettoyant de la mousse Helmet Care avant d'imperméabiliser à l'aide du Protex Spray !
Drift HD Ghost - Concurrente à la hauteur
Fleuron de la gamme Drift Innovation, cette caméra est la réponse à la GoPro Hero 3. Télécommande, appli mobile, étanchéité: tout y est. Si vous n'êtes pas équipé, lire ce qui suit vous donnera les points clés de l'utilisation in situ d'une caméra par un motard.
Les feux au xénon autorisés en Suisse sous certaines conditions !
C'est une petite révolution que nous venons d'apprendre et pourtant l'info circulait déjà depuis plus d'une année dans les différents services des automobiles.
Drift Innovation HD Ghost, de quoi faire trembler la concurrence !
Drift Innovation présente sa toute dernière caméra, la HD Ghost.
GoPro Hero 3 - 30% plus petite et 25% plus légère: le leader enfonce le clou
Après cinq versions avec des évolutions essentiellement internes, GoPro vient de présenter une sixième version appelée Hero 3 (c'est la troisième à filmer en HD1080). Cette fois-ci, le boîtier a nettement rétréci et embarque de nouvelles fonctionnalités.